Le jour où Elizabeth II devient Reine : la reine Mary perd un troisième fils

Il y a 70 ans, George VI décédait à Sandringham à 56 ans. Sa fille aînée, Elizabeth II est devenue reine du Royaume-Uni le 6 février 1952, une date fêtée aujourd’hui dans tout le pays. L’ascension sur le trône se déroule malheureusement bien souvent dans le deuil. Alors que toute la famille royale était noyée dans le chagrin, une personne en particulier souffrait de la mort de ce fils bien-aimé. La reine mère Mary, veuve du roi George V, perdait un troisième fils.

Lire aussi : Le jour où Siméon II est devenu un enfant roi après la mystérieuse disparition de son père

La reine Mary : épouse d’un roi, mère de deux rois et grand-mère d’une reine

En novembre 1891, le prince Albert Victor, duc de Clarence, fils du prince de Galles, lui-même héritier de la reine Victoria, décède subitement d’une pneumonie à 28 ans. Le duc de Clarence était le fils aîné de l’héritier du trône et donc le futur héritier présomptif. Six semaines avant sa mort, il venait de se fiancer à la princesse Mary de Teck, issue de la branche morganatique de la famille royale germanique de Wurtemberg.

Le prince Albert Victor, duc de Clarence et Avondale, était le fils aîné du futur roi Edouard VII et considéré lui-même comme le futur roi du Royaume-Uni (Photo : domaine public)

À la mort du duc de Clarence, l’ordre de succession est bouleversé. Le prince George, deuxième fils du prince de Galles, devient à présent l’héritier de son père. George interrompt sa carrière militaire et entame une formation digne d’un héritier et donc d’un futur roi présomptif. Il obtient également le titre de duc d’York. Un an après la mort du duc de Clarence, George épouse Mary de Teck, la fiancée de son défunt frère. Mary de Teck, bien qu’issue d’une branche répudiée d’une famille royale, était appréciée par la reine Victoria. Mary est par ailleurs une cousine de la famille puisque Marie-Adélaïde, était la fille du duc de Cambridge, l’oncle de la reine Victoria. Marie-Adélaïde était donc la petite-fille du roi George III, tout comme sa cousine germaine, la reine Victoria.

Le jeune prince George et la jeune princesse Mary de Teck (Photo : domaine public)

George et Mary de Teck se marient en 1893. Le duc et la duchesse d’York tombent profondément amoureux l’un de l’autre malgré le caractère arrangé du mariage. En 1901, la reine Victoria décède et le père de George, Edouard VII monte sur le trône. George devient le prince de Galles. Le prince et la princesse de Galles ont eu cinq fils et une fille, nés entre 1894 et 1905 : David, Albert, Mary, Henry, George et John. Le roi Edouard VII meurt en 1910, George deviendra roi à cette date.

Le roi George V et la reine Mary en 1913 (Photo : domaine public)

Lire aussi : Le jour où Sydney a appris que Victoria était devenue reine… depuis près de 4 mois

La reine Mary perd un premier fils

Le roi George V et la reine Mary ont connu leur première tragédie familiale en 1919. Leur plus jeune fils, le prince John, décède à l’âge de 13 ans. John était épileptique et vivait reclus à Sandringham avec sa gouvernante. Il est décédé après une crise. Malgré cette douleur, la reine Mary déclarera que la mort de son fils était aussi un « grand soulagement » pour cet enfant en souffrance, comme le rapporte le professeur Denis Judd dans son livre sur George VI.

Le prince John est le premier fils de la reine Mary à disparaître à 13 ans (Photo : domaine public)

En 1936, le roi George V décède à 70 ans. La reine Mary se retrouve veuve à 68 ans et endosse le rôle de reine mère. Son fils aîné, le prince David, devient le roi Edouard VIII. Son règne ne sera que de courte durée. Son règne de 10 mois et 21 jours se terminera par une abdication. Sans enfant, c’est son frère, le prince Albert, qui montera sur le trône en décembre 1936, sous le nom de règne de George VI.

Le prince Albert, devient le roi George VI en 1936, après l’abdication d’Edouard VIII, son frère aîné (Photo : domaine public)

Lire aussi : Elle devait devenir reine d’Italie : elle prend feu en fumant une cigarette

Le deuil frappe à nouveau la reine Mary

En 1942, la reine Mary perd un deuxième enfant, son troisième fils, le prince George, duc de Kent. Il décède dans un accident d’avion peu après son 40e anniversaire. La reine Mary avait une grande influence sur le maintien de la famille royale. Toujours présente aux réunions de famille, la reine mère a joué son rôle à la perfection durant tout le règne de son deuxième fils.

Le prince George meurt dans un accident d’avion en 1942. Mary perd un deuxième fils (Photo : domaine public)

La reine Mary perd son troisième fils

Début du mois de février 1952, sa petite-fille, la princesse Elizabeth et son époux, le duc d’Édimbourg avaient quitté le territoire pour entamer une tournée mondiale. Au même moment, le roi George VI poussait son dernier souffle, à 56 ans. George VI est décédé durant la nuit et c’est au petit matin qu’on le retrouva mort dans son lit. Lady Cynthia Coville fit entrer le major Edward Ford dans la chambre de la reine Mary, où elle prenait son petit-déjeuner pour lui annoncer la funeste nouvelle. À des milliers de kilomètres de là, le jour où Elizabeth apprit qu’elle devenait reine du Royaume-Uni, elle se trouvait au Kenya.

Elizabeth II mit fin à son voyage et rentra sur le champ à Londres. Le 8 février, c’est vêtue de noir que la reine Mary quitta son domicile du Marlborough House pour retrouver sa petite-fille, Elizabeth, devenue Reine. Aux funérailles de son fils, la reine Mary tenta de rester forte. La mort du roi George VI fut encore plus douloureuse que la mort de ses deux autres fils.

Trois reines endeuillées aux funérailles du roi George VI. La nouvelle reine Elizabeth II, à côté de sa grand-mère, la reine Mary et de sa mère, la reine Elizabeth, veuve du roi George VI (Photo : Keystone Press / Alamy / Abaca)

Un an plus tard, en mars 1953, la reine mère Mary s’est éteinte à 85 ans. Elle avait spécifiquement demandé que son décès ne vienne pas bouleverser l’organisation de la cérémonie de couronnement de sa petite-fille. Trois mois après ses funérailles, en juin 1953, eut lieu la cérémonie de couronnement d’Elizabeth II.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr