Willem-Alexander ouvre l’Oranjehotel : la prison utilisée par les nazis est devenue un centre commémoratif

Plus de 25 000 Néerlandais ont été détenus dans la prison de Scheveningen pendant la Seconde Guerre mondiale. Ce centre de détention nazi, servait principalement à garder en captivité les résistants, d’où le surnom qui avait été donné au centre, l’Oranjehotel. Aujourd’hui, ce bâtiment a rouvert ses portes et y abrite à présent un musée. Le roi Willem-Alexander des Pays-Bas a inauguré le lieu hier, lors d’une cérémonie qui était même retransmise en direct sur le site de la chaine de télévision NOS.

Le roi des Pays-Bas inaugure l’Oranjehotel

2019 et  2020 sont deux années durant lesquelles la famille royale néerlandaise a décidé de célébrer les 75 ans de la libération à travers différentes cérémonies, commémorations et autres événements. La semaine dernière, les souverains néerlandais avaient retrouvé les souverains belges à la frontière des deux pays pour célébrer la bataille de l’Escaut, il y a 75 ans. Hier, Willem-Alexander des Pays-Bas était à Scheveningen pour assister à l’inauguration de ce centre commémoratif.

Le centre de détention nazi devient un musée

Des anciens prisonniers étaient présents et ont pu s’entretenir avec le roi, qui a prononcé un discours et a rappelé l’importance du devoir de mémoire. Le centre commémoratif a laissé la cellule 601 visible. Elle a été réaménagée à l’identique, comme elle était durant la guerre. L’Oranjehotel fut aussi le dernier logement de 250 personnes qui y ont séjourné avant d’être exécutées dans les dunes. Après la guerre, le bâtiment avait été réaménagé et servait de prison, jusqu’en 2009.

No Comments Yet

Leave a Reply