Cérémonies des roseaux en petit comité en Eswatini et chez les Zoulous

Le roi Mswati III d’Eswatini avait déclaré qu’il n’y aurait pas de cérémonie des roseaux cette année, à cause de la pandémie mondiale de coronavirus. Malgré tout, une cérémonie de plus petite ampleur a eu lieu, en petit comité. Chez les voisins zoulous, le roi Goodwill Zwelithini s’est contenté d’une trentaine de vierges pour la cérémonie de la danse des roseaux. Le roi des Zoulous en a profité pour transformer cette fête en un événement féministe.

Lire aussi : Les vierges ne danseront par devant le roi Mswati III cette année : la danse des roseaux est annulée

La danse des roseaux a lieu à la résidence du roi Mswati III et au palais de Goodwill Zwelithini

Chaque année, des milliers de vierges de tout l’Eswatini se retrouvent à la résidence royale de Ludzidzini pour célébrer leur virginité. Durant plusieurs jours qui précèdent l’Umhlanga, elles renforcent leur solidarité féminine et coupent des roseaux pour réparer la clôture autour de la résidence. Le dernier jour, des milliers de spectateurs viennent assister à leurs danses. Les touristes se pressent pour voir ces vierges danser nues devant leur Roi. Officiellement, cette tradition a pour but de promouvoir la virginité, un moyen d’endiguer la propagation du VIH, dans un pays où selon l’AFP, 26% des habitants entre 15 et 49 ans ont le SIDA. La danse des roseaux est également le moment privilégié par le roi Mswati III d’Eswatini pour se choisir une nouvelle vierge qui rejoindra son harem. Le roi des Zoulous, un royaume traditionnel d’Afrique du Sud, a lui aussi adopté cette tradition.

Cette année, seules 100 vierges ont dansé devant le roi Mswati III d’Eswatini (Photo : Observer)

Lire aussi : Le roi Mswati III impliqué dans la culture de cannabis ?

Cette année, seules 100 vierges ont dansé devant le roi Mswati III et quelques dignitaires, dont le Premier ministre. Dans le pays voisin, ce sont seulement 30 vierges qui ont dansé nues devant le roi Goodwill Zwelithini. Elles portaient un masque afin de respecter les consignes sanitaires.

Habituellement, des milliers de vierges dansent nues devant le roi (Photo : capture YouTube)

Lire aussi : Deux journalistes arrêtés et menacés après avoir critiqué le roi Mswati III

Le roi des Zoulous transforme la cérémonie en un acte militant contre la violence faite aux femmes

Puisque les vierges n’ont pas pu présenter de roseaux cette année, la cérémonie s’est transformée en un événement militant. Le roi Goodwill Zwelithini lui-même a prononcé un discours défendant le droit des femmes, lors de l’événement.

« Je veux que les femmes soient assurées que je suis de leur côté », a déclaré Zwelithini dans son discours. « Je m’engage à votre sécurité aussi longtemps que je vivrai…. C’est une guerre à laquelle moi et tous ceux qui s’identifient comme Zoulous nous nous engageons. Nous ne devons pas prendre cela comme une norme car aucune nation qui autorise le meurtre de femmes ne mérite le respect », a imploré le monarque zoulou.

Chez les Zoulous, la cérémonie a pris la tournure d’un événement féministe, en présence du roi Goodwill Zwelithini

Lire aussi : Le roi Mswati III s’adresse à la nation pour rappeler les règles à adopter alors que le pays sort du confinement

Sources : News 365, Observer

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.