Le roi Mswati III s’adresse à la nation pour rappeler les règles à adopter alors que le pays sort du confinement

Le roi Mswati III a envoyé hier soir un message à l’ensemble de la population de l’eSwatini. Le souverain, dont la rumeur le disait atteint du coronavirus, semblait en forme, dans cette vidéo qui rappelle les mesures sanitaires à adopter, après 6 semaines de restrictions sanitaires strictes dans le but d’endiguer la propagation du coronavirus.

Allocution du roi Mswati III, la veille du déconfinement, pour rappeler les mesures sanitaires à respecter (Image : Capture vidéo)

Lire aussi : Le roi Mswati III annule son anniversaire et reverse l’argent prévu pour les festivités à la lutte contre le coronavirus

Le roi Mswati III va bien et s’adresse à son peuple

Le roi Mswati III a-t-il fait un passage aux soins intensifs comme le prétend la presse indépendante ? On ne le saura jamais. Son gouvernement prétend le contraire et fustige la presse, accusée de répandre des fake news. Pourtant, le roi Mswati III a bien disparu des radars pendant plusieurs semaines, alors que celui-ci est d’habitude plutôt présent. Toujours est-il que le dernier monarque absolu d’Afrique va mieux, puisqu’il a enregistré une allocution spéciale, qui a été diffusée hier dans le pays. Son allocution, dans laquelle il ne fait que rappeler les règles déjà en vigueur, semble avoir été diffusée à la télé dans le seul but de prouver que le souverain va bien ou va mieux.

Le discours sert également à rappeler les mesures de distanciations sociales, qu’il est important de continuer à respecter, alors qu’à partir du 8 mai, le confinement est levé dans le pays. Les Swazis vont pouvoir retourner travailler, c’est pourquoi, le roi a voulu rappeler qu’il était toujours nécessaire de se laver les mains régulièrement, de porter un masque, de garder ses distances et d’éviter les poignées de main.

Lire aussi : Les 15 femmes du roi Mswati III d’Eswatini : 34 enfants, évasions, mariage forcé, enlèvements de mineures,…

Dans son discours, le roi avoue « avoir reçu des mises à jour du Premier ministre et de l’équipe spéciale covid-19 », comme s’il avait été absent. Alors que le monarque absolu n’a habituellement pas besoin de « mises à jour », étant tenu au courant de tout ce qu’il se passe dans son pays. Soucieux de son image, il maitrise également la presse et tout ce qui filtre à son sujet. La semaine dernière encore, deux journalistes ont été arrêtés et menacés de mort par la police après avoir écrit des articles remettant en cause l’autorité du roi Mswati III.

L’eSwatini, qui s’appelait Swaziland jusqu’en 2018, compte seulement 153 personnes testées positives au covid-19, pour une population d’1,1 million d’habitants. Seuls deux morts sont à déplorer dans ce royaume en grande majorité enclavé dans l’Afrique du Sud et partageant également une frontière avec le Mozambique.

Allocution du roi Mswati III du 7 mai 2020 en période de crise du coronavirus

« Comme vous savez, le monde entier est englouti par cette pandémie, et notre Royaume, le continent africain ainsi que d’autres continents sont directement affectés par le coronavirus.

Cette pandémie appelle nos citoyens à respecter les restrictions relatives aux coronavirus, car si nous ne le faisons pas, la situation peut devenir incontrôlable.

J’ai reçu des mises à jour du Premier ministre et de l’équipe spéciale covid-19 sur les mesures que nous avons prises au niveau du pays pour lutter contre cette pandémie. Je voudrais également remercier toute la nation pour la coopération dont elle a fait preuve au cours de notre verrouillage partiel.

L’OMS nous encourage toujours à pratiquer des mesures saines et sûres dans le pays et elle nous a également informés que pour que la pandémie soit vaincue, nous devons nous assurer de toujours nous couvrir le visage avec des masques.

Il est impératif pour chaque citoyen de porter un masque en tout temps. Nous devons également nous laver les mains avec du savon et de l’eau courante qui peut être alternée avec des désinfectants pour les mains à base d’alcool.

Le lavage des mains et l’éloignement social doivent être observés sur le lieu de travail. Certaines personnes ont tendance à laisser place à la complaisance, ce qui ne devrait pas être le cas dans cette bataille contre les coronavirus.

J’ai vu d’autres trouver de nouvelles façons de se saluer au lieu de la poignée de main traditionnelle. Je veux que nous comprenions que la poignée de main ne peut plus être utilisée, mais cela ne signifie pas que les relations doivent cesser, mais nous devons comprendre que tout est fait dans le but de mettre un terme à la propagation de ce virus.

J’encourage les employeurs à respecter les normes de sécurité les plus élevées en matière de désinfection constante des zones de travail par mesure de précaution.

Nous devons faire attention aux poignées de porte car elles peuvent également être à l’origine du virus, des désinfectants doivent être disponibles à chaque point d’entrée sur le lieu de travail afin de garantir que nous sommes tous à l’abri du coronavirus.

Je vous remercie. »

Lire aussi : Le roi Mswati III offre 19 Rolls-Royce à ses 15 femmes et achète 120 BMW alors que son pays est dans la rue pour protester

Source : IOL

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.