Le roi Mswati III impliqué dans la culture de cannabis ?

Le rédacteur en chef du Swaziland News, précédemment intimidé et menacé par la police swazie suite à la publication d’articles dénonçant les agissements du roi Mswati III, a publié un nouveau dossier compromettant dans lequel il démontre comment le roi de l’eSwatini est impliqué dans la culture de cannabis et de dagga. Le porte-parole du gouvernement a réagi avec fermeté à toutes les accusations émises par le journaliste.

Culture du cannabis et du dagga sont au cœur de la nouvelle polémique autour du roi Mswati III (Photo : DR)

Lire aussi : Deux journalistes arrêtés et menacés après avoir critiqué le roi Mswati III

Un journaliste affirme que le roi de l’eSwatini est impliqué dans une affaire de cannabis

Le journaliste indépendant Martin Dlamini était déjà dans le viseur des autorités swazie depuis quelques temps. Habitué à publier des articles qui dérangent le gouvernement et le roi de l’eSwatini, Mswati III, le journaliste est parti vivre en Afrique du Sud, craignant pour sa vie.

Selon le journaliste indépendant, suite à une enquête approfondie, il serait parvenu à démanteler les agissements obscures du dernier monarque absolu d’Afrique, qui a conclu un accord avec l’entreprise américaine Stem Holdings. Cette société cultive, produit, conditionne et distribue toutes sortes de produits issus de la culture de cannabis et de chanvre.

Lire aussi : Le roi Mswati III s’adresse à la nation pour rappeler les règles à adopter alors que le pays sort du confinement

Le gouvernement réfute les accusations concernant le roi Mswati III

L’entreprise américaine a par le passé indiqué avoir signé un contrat d’exclusivité pour la culture du chanvre industriel, devenant la seule ferme à pouvoir exporter depuis l’eSwatini (anciennement Swaziland) pour une période de 10 ans. Cette exclusivité aurait été accordée après avoir approché le roi Mswati III et son frère, prince Shlangusemphi, qui est l’actuel ministre de la Défense et qui était alors ministre de la Planification économique et du Développement.

Lire aussi : Le roi Mswati III offre 19 Rolls-Royce à ses 15 femmes et achète 120 BMW alors que son pays est dans la rue pour protester

Selon le porte-parole du gouvernement, Sabelo Dlamini, qui est très en colère suite à la publication de ce dossier a expliqué que plusieurs entreprises « ont par le passé demandé à cultiver du cannabis en eSwatini mais aucune d’entre elles n’a obtenu de licence pour poursuivre cette activité car la culture de la dagga reste illégale dans ce pays », comme le rapporte le Journal du Mali. Le journaliste pourtant, prétend être en possession de documents qui prouvent que le roi Mswati III aurait exproprié des propriétés appartenant à des cultivateurs de dagga et aurait repris leurs entreprises afin de « promouvoir ses affaires louches ».

Lire aussi : Les 15 femmes du roi Mswati III d’Eswatini : 34 enfants, évasions, mariage forcé, enlèvements de mineures,…

Sources : Swaziland News et Journal du Mali

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr