CNN accuse le mauvais prince de Liechtenstein d’avoir tué un ours

CNN, le média américain le plus connu au monde, a tenté de couvrir un événement touchant à la monarchie, en relayant l’information qui a fait le tour du monde : le prince Emanuel de Liechtenstein a tué un ours protégé en Roumanie. CNN a partagé la photo du prince accusé d’avoir abattu un ours brun lors d’une course au trophée. Malheureusement, le prince Emanuel inculpé dans l’article… n’est pas le bon. Ils accusent le neveu du souverain, un prince plus prestigieux que le vrai prince accusé dans cette histoire, qui lui, est très éloigné de la famille qui dirige actuellement le pays.

Le prince Josef-Emanuel de Liechtenstein avec ses sœurs, les princesse Maria-Anunciata et Marie-Astrid de Liechtenstein (Photo : Patrick van Katwijk/DPA/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : 5 erreurs dans la biographie de Harry et Meghan : Finding Freedom

CNN accuse le neveu du prince souverain Hans-Adam II de bracconage

Parfois accusée de sensationnalisme, la chaine américaine CNN a publié sur son site Internet un article intitulé : «Un prince du Liechtenstein est accusé d’avoir tué l’un des plus gros ours d’Europe». L’ours Arthur, âgé de 17 ans, qui aurait été tué dans les Carpates par le prince Emanuel de Liechtenstein, illustre l’article.

Capture d’écran des erreurs de l’article de CNN qui prétend avoir interrogé le neveu du souverain de la principauté de Liechtenstein, accusé d’avoir tué un ours en Roumanie (Photo : capture d’écran CNN)

Dans l’article, on peut lire «Le prince Emanuel von und zu Liechtenstein – le neveu de 32 ans du prince Hans-Adam II régnant dans la petite principauté – est accusé d’avoir tiré sur Arthur, 17 ans, en mars lors d’une expédition de chasse». Sous cette phrase est affichée une photo du prince Emanuel de Liechtenstein.

Seul problème, il ne s’agit pas du bon prince ! Il eut été étonnant qu’un média américain s’intéresse aux monarchies, d’autant plus quand celle-ci a une superficie équivalente à celle du District de Columbia. Si le média a sauté sur l’information, c’est parce que le prince était, selon eux, le neveu du prince souverain Hans-Adam II.

Sauf que le prince Emanuel dont il est question est âgé de 47 ans et est médecin. Il est connu civilement comme Emanuel Liechtenstein en Autriche (le pays interdit l’utilisation de la particule) et est un très lointain cousin de la famille régnante. L’information est directement moins croustillante. Il descend en ligne paternelle du prince souverain Jean 1e, son quinqisaïeul.

Le prince Emanuel de Liechtenstein avec sa famille à Riegesburg (Photo : Die Riegesburg)

Lire aussi : Théories du complot et fake news sur la famille royale

Le prince Emanuel de Liechtenstein accusé à tort d’avoir tué un ours

Le neveu du prince souverain mentionné dans l’article s’appelle en réalité Josef-Emanuel et non Emanuel. Né en Belgique, il est le quatrième et dernier enfant du prince Nikolaus, lui-même troisième fils de l’ancien souverain François-Joseph II et frère cadet du prince souverain Hans-Adam II. Il est en réalité le neveu de deux chefs d’État puisqu’il est aussi le petit-fils du défunt grand-duc Jean de Luxembourg, sa mère, la princesse Margaretha, étant la sœur du grand-duc Henri. Le prince Josef-Emanuel de Liechtenstein est 16e dans l’ordre de succession au trône de la Principauté.

Le prince Emanuel de Liechtenstein, médecin en Autriche et gestionnaire du château de Riegersburg, figure quant à lui à la 52e dans l’ordre de succession… la dernière place, la 53e est quant elle occupée par son fils, Josef.

L’article écrit par les journalistes Jack Guy et Tim Lister de CNN est en ligne depuis le 7 mai 2021, soit près d’une semaine et n’a pas été corrigé. Selon l’article, CNN aurait interrogé le prince en question via sa filiale Antena 3, et le prince aurait répondu qu’il ne «voulait pas être impliqué dans cette affaire sensible». On comprend pourquoi, s’ils ont interrogé la mauvaise personne…

Des menaces de mort à l’encontre de Josef-Emanuel de Liechtenstein

Bien que l’erreur soit humaine et qu’il peut arriver de confondre deux personnes (même si celles-ci n’ont pas le même prénom et que l’article a été écrit à quatre mains), lorsqu’un média comme CNN relaie ce genre d’information, d’autres journaux répercutent l’erreur. En faisant une rapide recherche, plusieurs autres médias en ligne ont relayé l’information de CNN en réutilisant l’image du prince Josef-Emanuel. Le New York Post cite CNN et parle également du «neveu de 32 ans» du souverain. En Belgique, la DH et La Libre utilisent à tort CNN comme source. En France, Le Parisien accuse aussi «le prince de 32 ans, (…) 16e dans la ligne de succession pour la monarchie du Liechtenstein»

Les articles pro ou anti-chasse font généralement le buzz et sont sujets à polémique. Nous avons retrouvé la photo du prince Josef-Emanuel sur la plateforme 9Gag, qualifiant le jeune homme de «piece of trash». Sous sa photo, il y a de nombreux commentaires insultants, dont la plupart sont des menaces de mort. Certains proposent de «tuer toute sa famille», allant même jusqu’à proférer des insultes à l’encontre de ses deux sœurs qui figurent à ses côtés sur la photo.

Pour rappel, il est interdit de tuer des ours bruns, où que ce soit en Europe, sauf après la délivrance d’un permis qu’il est possible d’acheter à un prix conséquent. Le permis est alors délivré uniquement pour tuer un animal spécifique qui menace la population. Dans le cas du prince Emanuel de Liechtenstein, il aurait reçu l’autorisation des autorités roumaines de tuer une petite femelle qui menaçait et causait des dégâts dans des fermes à Ojdula, dans le comté de Covasna. Sauf que le prince a tué un ours mâle, connu étant le plus gros ours vivant en Europe, et qui vivait dans une zone protégée «Natura 2000» au fond de la forêt.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr