Décès du prince Mukarram Jah, 8e nizam d’Hyderabad : son fils Azmat sera intronisé après ses funérailles

Le prince Mukkaram Jah, nizam d’Hyderabad, petit-fils du dernier souverain régnant, est décédé ce 14 janvier 2023 à 89 ans en Turquie. Son grand-père, Mir Osman Ali Khan, fut l’homme le plus riche du monde de son époque et a offert à la reine Elizabeth II l’un des plus beaux colliers de sa collection.

Lire aussi : Le maharadja de Jaipur retrouve le prince Charles à Highgrove House

Le petit-fils du dernier nizam d’Hyderabad est décédé à 89 ans

En juillet 2020, une page se tournait définitivement avec la mort de Sahebzadi Basheerunnisa Begum, la dernière fille du dernier nizam de Hyderabad. La princesse avait connu l’époque où l’État princier d’Hyderabad était l’un des territoires du Raj britannique les plus importants.

Mir Osman Ali Khan fut le 7e nizam d’Hyderabad, sous le nom de règne d’Asaf Jah VII, dernier nizam régnant et grand-père du 8e nizam décédé ce 14 janvier 2023 (Photo : CPA Media Pte Ltd / Alamy / Abacapress)

Le nizam Mir Osman Ali Khan, connu sous son nom de règne d’Asaf Jah VII, a eu 16 fils et 18 filles. Il a eu de nombreux petits-enfants et arrière-petits-enfants. Lorsque l’État de Hyderabad fut intégré en 1950 à l’Inde devenue indépendante, Asaf Jah II avait déjà régné pendant plus de 38 ans. Il restera le prétendant au trône jusqu’à sa mort en 1967. C’est son petit-fils Mir Barkat Ali Khan, mieux connu sous le nom de prince Mukarram Jah, qui lui a succédé. Le prince Mukarram Jah est décédé ce 14 janvier 2023, annonce l’Hindustan Times.

Lire aussi : Leah Isadora Behn au Bal des débutantes : la petite-fille du roi de Norvège choisit le maharadja de Sirmour comme cavalier

Mukkaram Jah était aussi le petit-fils du dernier calife

Mir Osman Ali Khan avait lui même désigné et proclamé le prince Mukarram Jah comme son successeur, le 14 juin 1954. À l’époque, l’Inde reconnaissait encore les anciens titres princiers. En 1971, l’Inde a aboli les titres de noblesse. Le prince Mukarram Jah a épousé la princesse Esra avec qui il a deux enfants, le prince Azmat Ali Khan et la princesse Shehkyar. Il a ensuite épousé Helen Simmons, une Australienne, avec qui il a un fils, le prince Alexander Azam Khan. Sa troisième épouse est Manolya Onur, une ancienne Miss Turquie, avec qui il a une fille Niloufer. Sa quatrième épouse est Jamila Boularous. Ils ont eu une fille, Zairin Unnisa Begum.

Photo de la princesse Esra, première épouse du 8e nizam, qui s’occupe des palais d’Hyderabad et mère du 9e nizam, Mir Azmat Ali Khan (Photo : Hyderabad / Alamy / Abacapress)

Lire aussi : Le réveillon magique du prince Philippos et de la princesse Nina de Grèce au palais du maharajah de Jaipur

Le prince Mukkaram Jah est né en 1933 à Nice. Par sa mère, la princesse Durru Shewar, il est aussi lié à la famille impériale turque. Sa mère était la fille du 101e et dernier calife, Abdülmecid II, également prétendant au trône ottoman en tant que successeur du dernier sultan Mehmed V. Le 8e nizam d’Hyderabad est décédé le 14 janvier vers 22 heures 30. Selon ses dernières volontés, il devrait être inhumé dans son pays d’origine. Ses enfants devraient voyager avec sa dépouille mardi depuis la Turquie vers l’Inde. « La dépouille sera emmenée au palais Chowmahalla et après avoir terminé les rituels requis, l’inhumation aura lieu dans les tombes de la famille Asaf Jah », ajoute Deccan Chronicles.

Mukkaram Jah, futur 8e nizam d’Hyderabad, dans les bras de sa mère, la princesse Durru Shewar, fille du dernier calife Abdülmecid II (Image : Matteo Omied / Alamy / Abacapress)

Le 9e nizam d’Hyderabad est le prince Azmat Ali Khan, fils aîné du défunt et de la princesse Esra. Son père l’avait titré prince de Berar en 2002, titre réservé à l’héritier, afin de clarifier sa succession. Le prince Azmat, né à Londres le 23 juillet 1960 a étudié au Royaume-Uni puis aux États-Unis. Il travaille comme photographe dans le monde du cinéma. Il a épousé Zeynap Naz Güvendiren, connue à présent comme Nawab Naz Begum, en 1996. Ils ont un fils, Murad Jah, qui devient dorénavant son héritier. L’intronisation officielle d’Azmat Ali Khan en tant qu’Asaf Jah IX aura lieu lors d’une cérémonie au palais Chowmahalla, le 17 janvier, après les funérailles de son père.

L’État princier de Hyderabad est devenu une monarchie suzeraine du Royaume-Uni, lors de son intégration au Raj britannique, en 1854. Avant l’arrivée des Britanniques, le territoire était un royaume de l’Empire moghol. Le dirigeant de ce territoire avait été fait vice-roi de Deccan par l’empereur moghol Muhammad Chah, en 1725. Il fut proclamé Asaf Jah et a fondé la dynastie du même nom. Devenu le Hyderabad par après, ce très grand territoire (comparable à la superficie de l’Italie) comprenait plus de 16 millions d’habitants en 1940. Aujourd’hui, Hyderabad désigne uniquement la ville, qui fut autrefois la capitale du territoire. Hyderabad est situé dans l’État de Telangana, en plein centre de l’Inde. La ville a elle seule compte à présent environ 7 millions d’habitants.

En octobre 2019, la Haute Cour britannique a donné raison au prince Mukarram Jah, actuel prétendant au trône, et à son frère, le prince Muffakham Jah, qui se battent depuis des années contre les États indien et pakistanais pour récupérer une partie de l’argent de leur grand-père, qu’il avait mis sur un compte en banque en Angleterre. Ce compte, sur lequel le nizam n’avait déposé qu’un million de livres sterling, vaut aujourd’hui 35 millions de livres, grâce aux intérêts accumulés depuis des décennies. La fortune du nizam a été évaluée à l’équivalent de 50 milliards de livres actuelles. Il possédait notamment le diamant Jacob, une pierre de 185 carats de la taille d’un œuf d’autruche, évalué à l’époque à 50 millions de livres. Il détenait également une collection de 50 Rolls Royce. Ce prince indien, était le préféré de la Couronne britannique, et il lui rendait bien. Il avait offert un collier de diamants à Elizabeth, à l’occasion de son mariage avec Philip.

La reine Elizabeth II pose avec le fameux collier offert par le 7e nizam d’Hyderabad à l’occasion de son mariage avec le duc d’Édimbourg (Photo : ZUMA Press, Inc. / Alamy / Abacapress)

Mukarram Jah a hérité des quatre palais de son grand-père, dont les deux principaux sont ceux de Chowmahalla et de Falaknuma. Le palais Falaknuma a été restauré à grands frais il y a quelques années, transformé en hôtel de luxe. L’hôtel a signé un bail à long terme avec le Taj Group, une chaîne d’hôtels de luxe appartenant au groupe Tata. Le palais Chowmahalla, quant à lui, connaît des moments plus difficiles. Le palais fut celui où Mukarram Jah a été « couronné » en 1967 et où il a vécu avec sa première épouse, la princesse turque Esra Birgin. Lorsqu’il a tout quitté dans les années 70 par amour pour une hôtesse de l’air et est parti en Australie, il a divorcé, laissant son ex-épouse s’occuper du palais.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr