La deuxième journée du grand-duc Henri de Luxembourg au Laos

Le grand-duc Henri de Luxembourg effectue une visite de travail en République démocratique lao. Au deuxième jour de son séjour, le souverain luxembourgeois a mis l’accent sur la santé. Durant cette journée, il a également effectué une visite touristique au temple de Sisaket.

Lire aussi : Le grand-duc Henri de Luxembourg en visite au Laos

Une deuxième journée au Laos sur la thématique médicale

Ce 6 décembre 2022, le grand-duc Henri de Luxembourg a débuté ses visites à Vientiane, à l’Institut Pasteur du Laos (IPL) fondé en 2007 avec la participation de la France et du Luxembourg. Le grand-duc Henri a passé la première journée de son voyage à rencontrer les autorités laotiennes. La deuxième journée est plutôt axée sur la médecine.

(Photo : Maison du Grand-Duc / Sophie Margue)
(Photo : Maison du Grand-Duc / Sophie Margue)

Les principales missions de l’institut sont la recherche et le diagnostic de maladies, la formation et l’investigation des épidémies. En 2012, le « Luxembourg Institute for Health » a renforcé l’IPL en créant le Laboratoire Lao-Luxembourg, explique la Cour grand-ducale.

(Photo : Maison du Grand-Duc / Sophie Margue)

En fin de matinée, le grand-duc Henri, toujours accompagné du ministre luxembourgeois de l’Économie, de la Coopération et de l’Action humanitaire, Franz Fayot, s’est rendu à la Faculté de droit et de sciences politiques de l’Université nationale du Laos (NUol). Il existe un programme de coopération entre l’université laotienne et l’université du Luxembourg, depuis 2013. Ce programme est soutenu par le gouvernement luxembourgeois.

(Photo : Maison du Grand-Duc / Sophie Margue)

La Cour grand-ducale précise : « La coopération interuniversitaire a présenté les fruits de son travail sur le développement de l’État de droit au Laos à travers les activités académiques et le renforcement de l’éducation et de la recherche. L’objectif de la coopération est d’atteindre une masse critique de professeurs en droit. Leur rôle consistera à assurer l’autonomie et l’intérêt du Laos dans le domaine et de pérenniser l’État de droit. »

(Photo : Maison du Grand-Duc / Sophie Margue)

Toujours dans la thématique médicale, la visite suivante a eu lieu à l’Institut Lao-Luxembourgeois du Cœur (ILLC) situé à l’hôpital Mahosot de Vientiane. Dans cet hôpital, le grand-duc Henri a pu assister à une opération chirurgicale. L’hôpital est soutenu par l’ONG « Aide au Développement de la Santé » (ADS).

(Photo : Maison du Grand-Duc / Sophie Margue)

Cela fait 20 ans que cet organisme est installé au Laos pour développer la cardiologie dans un pays qui n’avait pas accès à cette spécialité médicale. « En parallèle, l’ADS se penche sur l’avenir de la cardiologie et de la chirurgie lao par le biais de la formation d’une nouvelle génération de chirurgiens. »

(Photo : Maison du Grand-Duc / Sophie Margue)
(Photo : Maison du Grand-Duc / Sophie Margue)

Lire aussi : Première journée du grand-duc Henri et de la grande-duchesse Maria Teresa en visite d’État au Portugal

Visite du temple Sisaket et réception d’anniversaire des relations bilatérales

Pour terminer cette deuxième journée bien chargée au Laos, le grand-duc Henri s’est accordé une visite culturelle. Elle s’est déroulée au temple Sisaket (Wat Sisaket) construit en 1818. L’édifice est le plus ancien de la capitale lao et le seul épargné durant l’occupation. Le monastère et musée ont pour particularité d’abriter des milliers de statues et d’images de Bouddha.

(Photo : Maison du Grand-Duc / Sophie Margue)
(Photo : Maison du Grand-Duc / Sophie Margue)
(Photo : Maison du Grand-Duc / Sophie Margue)

Enfin, la journée s’est conclue par une réception offerte par le grand-duc Henri au président laotien Thongloun Sisoulith. Cette réception permettait de célébrer la raison de cette visite du chef d’État : les 25 ans de l’établissement des relations diplomatiques entre le Luxembourg et le Laos. Les deux chefs d’État ont prononcé un discours au cours du repas.

« Permettez-moi de saisir cette occasion pour remercier tous nos partenaires au sein du gouvernement lao, ainsi que les autorités centrales, provinciales et locales dans cette entreprise. Grâce à leur aide et à leur inlassable collaboration, nous avons pu mettre en œuvre plus de 45 projets », a notamment déclaré le grand-duc Henri dans son discours, rappelant aussi la signature de 4 nouveaux accords la veille en sa présence.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr