Le grand-duc Henri demande de « limiter au strict minimum les contacts sociaux »

Le grand-duc Henri de Luxembourg a prononcé une nouvelle allocution à la population, ce 27 octobre 2020. Son message, diffusé à la télévision luxembourgeoise, avait pour but de mettre en garde ses concitoyens quant aux dangers de la nouvelle vague de la pandémie mondiale de coronavirus, qui n’épargne pas le Grand-Duché.

Lire aussi : Message du grand-duc Henri à la population concernant l’épidémie de coronavirus

Le souverain luxembourgeois a prononcé un discours concernant la deuxième vague de coronavirus

La dernière allocution exceptionnelle du grand-duc Henri avait avait été prononcée le 16 mars dernier, au moment où le Grand-Duché entrait dans sa phase de confinement. Le chef d’État a trouvé opportun de s’adresser de nouveau à la population, alors qu’une deuxième vague de contamination envahit le pays.

« Il m’importe de partager ces quelques réflexions avec vous », commence le Grand-Duc en communiquant en luxembourgeois. « Comme vous le savez tous, le nombre d’infections au Coronavirus a de nouveau augmenté de façon massive au cours des derniers jours. En Europe et à travers le monde. Le Luxembourg n’a pas été épargné par cette deuxième vague importante.» 

Le chef d’État luxembourgeois s’est dit particulièrement préoccupé par « le fait qu’il y ait eu des infections au sein des hôpitaux, où du personnel a été infecté. A ceci s’ajoute la nouvelle qu’il y a en même temps une recrudescence d’infections dans les maisons de retraite et de soins. » Cette hausse d’infections a pour effet de crisper la situation dans le secteur de la santé, une situation que le Grand-Duc a qualifié de « tendue ».

Le souverain a ensuite rappelé que « tout le personnel médical prodigue un travail extraordinaire. Ils font tout leur possible pour garantir une prise en charge optimale. Mais il importe aussi que tout un chacun qui habite, vit ou travaille au Luxembourg, apporte son aide pour endiguer à nouveau la propagation du virus. »

« Nous avons tous une responsabilité vis-à-vis de nos proches, et en particulier vis-à-vis des personnes vulnérables et âgées. La solidarité et le respect nous imposent de nous conformer aux règles. Nous le devons non seulement à nos semblables, mais aussi aux infirmier(e)s, aux médecins, aux aide-soignant(e)s et à tout le personnel des hôpitaux. »

Bien que le grand-duc Henri comprenne que les « restrictions qui limitent notre vie quotidienne et nos libertés sont des mesures exceptionnelles », il souhaite mettre en garde et exhorte la population à ne pas « les prendre à la légère. Elles sont actuellement nécessaires et adaptées dans la lutte contre la pandémie. Ainsi il est indispensable de limiter au strict minimum les contacts sociaux. Ce sont en fait les petits gestes qui pourront avoir un impact important. »

Le Grand-Duc conclut : « Je compte sur la solidarité de vous tous, afin que nous puissions maîtriser au mieux cette deuxième vague. Il faut agir maintenant. Seulement ensemble, nous parviendrons à surmonter cette épreuve. »

Lire aussi : Le grand-duc Henri rend hommage au courage du peuple luxembourgeois pendant l’occupation

Source : Monarchie

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr