Le débat sur l’avenir de la Maison impériale japonaise reporté par le gouvernement

Depuis quelques semaines, le politiciens japonais parlent d’une réforme concernant les règles dans l’ordre de succession au trône impérial japonais. Dans un souci d’égalité homme-femme et dans le but d’assurer la pérennité de la famille impériale, les responsables politiques souhaiteraient faire accepter à la famille l’abolition de la loi salique. Avec l’abdication de l’empereur Akihito, suivie de l’intronisation de l’empereur Naruhito cette année, le débat est revenu sur le tapis. Pourtant, hier, le gouvernement de Shinzo Abe a décidé de reporter les discussions au 19 avril 2020.

Les discussions sur l’abolition de la loi salique reportées

Dans quelques mois, aura lieu la cérémonie qui permettra au prince Akishino, frère de l’empereur Naruhito, de porter officiellement le titre de prince héritier. Le Premier ministre Shinzo Abe a demandé à repousser les discussions sur l’abolition de loi salique à une date ultérieure à l’officialisation du titre du prince Fumihito Akishino. Il semblerait également qu’il y ait encore des désaccords sur le sujet, au sein même du parti libéral-démocrate de Shinzo Abe.

Lire aussi : La princesse Aiko fête ses 18 ans

Seuls 3 membres de la famille peuvent prétendre à la succession au trône

Selon les derniers sondages, la population japonaise serait à 81% favorable à la réforme qui permettrait à une femme de monter sur le trône du Chrysanthème. En plus d’un souci de modernisation, la Maison impériale est aujourd’hui extrêmement restreinte et il n’y a que 3 membres de la famille qui entrent dans l’ordre de succession. L’empereur Naruhito, 59 ans, et l’impératrice Masako, 55 ans, sont les parents de la princesse Aiko, 18 ans. L’empereur n’ayant qu’une fille unique, l’héritier du trône est son frère, le prince Akishino, 54 ans. Le deuxième dans l’ordre de succession est le prince Hisahito, 13 ans, l’unique garçon du prince Akishino. La troisième et dernière personne dans l’ordre de succession est le prince Masahito, 84 ans, oncle de l’empereur Naruhito.

Lire aussi : Le prince Hisahito rencontre le prince héritier du Bhoutan

La Maison impériale est de plus en plus restreinte

Outre le problème de succession, la Maison impériale est elle aussi en état critique. En effet, les membres féminins de la famille ne font plus partie de la Maison impériale une fois mariés. Les discussions du gouvernement consisteraient à étudier les différentes possibilités. Si la loi salique n’est pas abolie, le but est d’au moins accepter de garder les femmes mariées dans la Maison. Une autre possibilité est de réintégrer une branche cadette de la famille. Si la situation reste inchangée, d’ici une vingtaine d’années, il se pourrait que le trône revienne directement ou presque directement à Hisahito, qui sera âgé d’une trentaine d’année. Il n’aura dans la Maison impériale que ses propres enfants.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply