Le duc et la duchesse de Cambridge remettent pour la première fois les Earthshot Prize Awards

Le prince William et Catherine Middleton co-animaient ce 17 octobre 2021 la soirée des Earthshot Prize Awards, la première édition de ce prix mis sur pied par la fondation du duc et de la duchesse de Cambridge. Le prix a pour vocation d’être distribué à cinq lauréats, chaque année, pendant 10 ans, remettant au total 50 millions de livres sterling à tous les récipiendaires du prix. Pour cette première édition, diffusée en direct sur la BBC, la cérémonie se déroulait tout en volupté.

Lire aussi : Les Cambridge reçoivent David Attenborough chez eux pour regarder son film avec leurs enfants

Première cérémonie des Earthshot Prize Awards au palais Alexandra

Le duc de Cambridge portait un col roulé noir et une veste de costume en velours en velours. La presse britannique a comparé son élégance à celle de James Bond. La duchesse de Cambridge avait choisi une longue robe de soirée Alexander McQueen, d’un bleu très pâle. Cette robe avait été réalisée sur mesure pour Kate en 2011. Elle l’avait portée lors d’une réception organisée en marge de la cérémonie des BAFTA à Los Angeles. Bien que les tenues du prince William et de son épouse ne soient pas totalement accordées, elles rappelaient les couleurs principales des deux grands thèmes de la soirée : la végétation et l’eau.

Le duc et la duchesse de Cambridge à leur arrivée sur le tapis vert de la cérémonie des Earth Shot Prize Awards (Photo : PA Photos/Abacapress)

Le 31 décembre 2019, le prince William annonçait fièrement son ambitieux projet : une initiative environnementale qui se traduit par l’octroi de 50 prix, les Earthshot Prize Awards. L’Earthshot Prize se veut être «le prix mondial de l’environnement le plus prestigieux de l’histoire, conçu pour inciter au changement et aider à réparer notre planète au cours des dix prochaines années», peut-on lire sur le site du prix.

«La nature est vitale pour nous tous. Un milieu naturel prospère régule notre climat, nourrit notre santé physique et mentale et aide à nourrir nos familles. Mais trop longtemps, nous avons négligé nos espaces sauvages», a déclaré le prince William lors de la cérémonie, retransmise en direct sur la BBC, présentée depuis une scène installée au palais Alexandra de Londres. «Et maintenant, nous sommes confrontés à un certain nombre de points de basculement. Si nous n’agissons pas maintenant, nous déstabiliserons définitivement notre planète. Et nous priverons nos enfants de l’avenir qu’ils méritent.»

Lire aussi : L’alerte du prince Charles contre le changement climatique avant la COP26

Le prince William s’est aussi adressé directement à la jeune génération : «Pendant trop longtemps, nous n’avons pas fait assez pour protéger la planète pour votre avenir. Mais Earthshot est fait pour vous. Dans les dix prochaines années, nous allons agir. Nous allons trouver les solutions pour réparer notre planète. Continuez à apprendre, continuez à exiger des changements et ne perdez pas espoir.»

Ces derniers jours, le prince William a multiplié les engagements, les visites et les interviews sur le thème de la protection de l’environnement. Le fils ainé du prince Charles suit les traces de son père, qui s’est imposé au fil des années comme le membre de la famille royale le plus écolo. Quelques heures avant le début de la cérémonie, le prince Charles avait fait part de sa fierté envers son fils et son initiative.

Lire aussi : Le prince Charles compare la pandémie à l’urgence environnementale devant les dirigeants du G7

Entre des intermèdes musicaux de Coldplay, Ed Sheeran ou Shawn Mendes, des personnalités comme Emma Watson ou Emma Thompson ont remis des prix aux lauréats. Au début de la soirée, on connaissait la liste des trois finalistes dans chacune des cinq catégories. Le prince William a dévoilé le nom du gagnant de la catégorie Protection et restauration de la nature. Le prix revient à la république du Costa Rica pour avoir mis en place «un programme rémunérant les citoyens locaux pour restaurer les écosystèmes naturels, ce qui a conduit à une renaissance de la forêt tropicale».

Le prix de Nettoyage de l’air revient à la société indienne Takachar, qui a inventé une technologie permettant de fabriquer des produits commercialisables à base de déchets agricoles, ce qui met fin à l’incinération des rebuts des récoltes. Le prix Raviver les océans revient à l’initiative Coral Vita des Bahamas, qui est un projet d’élevage de coraux dans le cadre de la restauration des récifs coralliens. Le prix de la Construction d’un monde sans déchets a été attribué à la ville de Milan pour son initiative Food Waste Hubs, qui est un programme lancé par la ville pour réduire les déchets. Enfin, le prix de Réparation du climat revient à AEM Electolyser, une technologie qui veut révolutionner l’alimentation énergétique des bâtiments en utilisant du carburant à hydrogène propre.

Les cinq lauréats reçoivent chacun un chèque d’1 million de livres sterling, une somme qui a pour but de soutenir leur initiative. Le prince William a profité de l’occasion pour annoncer que l’année prochaine, la cérémonie sera organisée aux États-Unis.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr