Elizabeth II demande au prince William de ne plus prendre l’hélicoptère en même temps que ses enfants

L’ordre de succession pourrait être totalement bouleversé, du jour au lendemain, si une catastrophe se produisait. C’est aussi ce que craint la reine Elizabeth II. Afin d’éviter de voir sa succession chamboulée, la reine Elizabeth II aurait demandé au prince William de prendre quelques mesures de sécurité supplémentaires lorsqu’il voyage avec son épouse et ses enfants, comme par exemple, ne plus monter à bord du même hélicoptère que George, Charlotte et Louis.

Lire aussi : La duchesse de Cornouailles et ses gardes du corps perturbés par cet imprévu en inaugurant l’hélicoptère à son nom

Elizabeth II demande plus de sécurité pour assurer sa descendance

Cette semaine, The Sun révèle en exclusivité des propos tenus par des proches de la reine Elizabeth II. Cette source a rapporté les inquiétudes de la reine concernant sa succession. Elle en aurait d’ailleurs fait part à son fils et à son petit-fils, le prince William. Selon cette source, Elizabeth II aurait rapporté qu’elle était «terrifiée» à l’idée qu’une catastrophe puisse survenir.

Il existe une règle tacite qui déconseille aux membres de la famille royale de tous monter à bord du même avion ou du même moyen de transport. Malgré tout, on remarque que le duc et la duchesse de Cambridge prennent certains risques et ne respectent pas toujours cette règle à la lettre, surtout depuis qu’ils se rendent de façon bien plus régulière dans leur maison de campagne dans le Norfolk. La carte de Noël des Cambridge, prise en Jordanie, révèle par exemple que la famille s’est rendue en privée dans ce pays, sans que l’on sache réellement qu’elles étaient les modalités exactes du voyage et les mesures prises lors de ce déplacement.

Deux futurs rois à bord du même hélicoptère : le prince William et le prince George dans un hélicoptère (Photo : Charisius/DPA/ABACAPRESS.COM)

Pour l’heure, le prince Charles, 73 ans, est désigné comme le prochain roi, suivi par son fils ainé, le prince William, 39 ans. Viennent ensuite les trois enfants du prince William, le prince George, 8 ans, la princesse Charlotte, 6 ans, et le prince Louis, 3 ans. La plupart du temps, William ou Kate voyagent avec leurs enfants. Une catastrophe dans la famille Cambridge signifierait que le prince Harry deviendrait le prochain roi après Charles. Depuis que le prince Harry a accepté de quitter ses fonctions royales, certaines questions se poseraient s’ils devait à présent reprendre du service pour monter sur le trône. Son fils Archie deviendrait alors l’héritier.

Selon The Sun, la reine Elizabeth II aurait déjà eu plusieurs conversations avec William concernant le fait qu’il voyageait régulièrement avec ses enfants entre le palais de Kensington, à Londres, et leur maison de campagne d’Amner Hall, dans le Norfolk. Le prince William effectue cette distance de moins de 200 kilomètres en hélicoptère. Pilote chevronné, il n’est pas rare qu’il pilote lui-même l’engin, accompagné par un copilote. Avant de travailler à temps plein pour la Couronne, le prince William travaillait comme ambulancier de l’air.

Lire aussi : Le prince William fait sa rentrée en visitant une caserne de pompiers dans le sud de Londres

La reine dormirait mieux si le prince William arrêtait de piloter son hélicoptère

«Sa Majesté a dit à des amis proches et à des membres de la cour qu’elle aimerait que William arrête de voler lui-même, en particulier par mauvais temps, car les hélicoptères ne sont pas le moyen de transport le plus sûr», explique la source au Sun. La reine est «naturellement très inquiète» et elle n’en «dormirait pas la nuit» lorsqu’elle sait que ses descendants voyagent dans les airs.

Elizabeth II craint un accident et préférerait que le duc et la duchesse de Cambridge ne voyagent plus dans les airs avec leurs enfants (Photo : Anwar Hussein/PA Wire/ABACAPRESS.COM)

«Elle sait que William est un pilote compétent, mais elle ne pense pas que le risque de continuer à voler tous les cinq ensemble n’en vaut pas la peine et elle ne peut pas imaginer ce qui se passerait» si un accident se produisait. «Cela déclencherait une crise constitutionnelle». Cette source indique que la reine est confiante en voyant les capacités du prince William et qu’elle ne préfère pas penser à ce qu’il se passerait s’il ne montait pas sur le trône.

Cet été encore, The Mirror rapportait que l’hélicoptère Sikorsky S-76 de la reine Elizabeth II avait été victime d’une défaillance technique. L’hélicoptère se dirigeait vers Balmoral pour prendre la princesse Anne, quand il a dû dévier sa trajectoire et se poser à cause d’une panne. Ce mois-ci, c’est une autre vol qui a été annulé à cause de la météo. Par le passé, deux accidents plus inquiétants ont été évités. En 2017, c’est la comtesse de Wessex qui a eu une frayeur et deux ans plus tard, c’est la duchesse de Cornouailles qui était à bord d’un hélicoptère qui se rapprochait d’un avion.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr