Elizabeth II ouvrira le Parlement le 11 mai après sa période de deuil

La reine Elizabeth II ouvrira bien la nouvelle année parlementaire le 11 mai prochain, malgré la mort de son époux. Le prince Philip est décédé ce 9 avril 2021 à 99 ans. Ses funérailles auront lieu ce 17 avril. La reine Elizabeth II devra mettre un terme à sa période de deuil pour assurer son rôle de chef d’État et ouvrira le parlement à Westminster.

La reine Elizabeth II aura le prince Charles à ses côtés pour ouvrir le Parlement le 11 mai prochain (Photo : PA Photos/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Ouverture de l’année parlementaire avec la reine Margrethe II de Danemark, Frederik, Mary et Benedikte

La reine Elizabeth assurera son devoir constitutionnel

Les nouvelles sessions parlementaires ont lieu en mai ou en juin et à chaque début de nouvelle législature, en cas d’élections générales anticipées. Cette année, le 11 mai 2021, la reine Elizabeth II devra assurer l’ouverture du parlement, un mois après la mort de son époux. Il s’agit de la cérémonie la plus protocolaire de l’année, à laquelle le prince Philip avait l’habitude d’accompagner la reine. Certains se demandaient si l’ouverture allait être repoussée mais le Daily Mail confirme qu’elle aura bien lieu à la date prévue.

Depuis 2018, après le départ à la retraite du duc d’Édimbourg en 2017, c’est le prince Charles qui est chargé d’accompagner la reine. Durant la cérémonie, Elizabeth II lit son Discours de la Reine devant les deux chambres réunies.

Après la mort de son époux, Elizabeth II est entrée dans une période de deuil de 8 jours. Trente jours supplémentaires sont accordés aux membres de la famille royale. Pendant cette période, leur agenda est allégé et ils ne sont pas obligés de faire des apparitions publiques.

Elizabeth II n’a pas présidé l’ouverture du parlement qu’à deux reprises depuis qu’elle est sur le trône. En 1959 et 1963, enceinte du prince Andrew et du prince Edward, elle n’a pas pu ouvrir le parlement. Le lord-chancelier a lu le discours à la place de la reine, les sessions ont été ouvertes par des lord-commissionnés et la cérémonie était dirigées par l’archevêque de Canterbury.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr