Eloise d’Orange-Nassau double ses abonnés sur Instagram après sa première interview télé

Il n’y a pas à dire, la télé reste le médias conférant une certaine autorité et permettant de gagner en notoriété. La comtesse Eloise d’Orange-Nassau, nièce du roi Willem-Alexander est très présente sur Instagram et publie régulièrement ses humeurs quotidiennes, entre deux selfies. Mais depuis hier, son compte a explosé, suite à la diffusion de sa première interview télévisée dans le journal des enfants Jeugdjournaal.

Revoir l’interview d’Eloise diffusée sur NOS dans le Jeugdjournaal :

Lire aussi : Les études surprenantes d’Eloise d’Orange-Nassau ! Elle travaille déjà dans la restauration

La nièce du roi Willem-Alexander devient super populaire sur Instagram

Nous avons l’habitude de relayer des informations concernant la comtesse Eloise, fille aînée du prince Constantijn et de la princesse Laurentien des Pays-Bas. Et pour cause, la jeune femme, qui vient d’avoir 18 ans au début du mois de juin, est très accessible et simple. Sur ses réseaux sociaux, elle se prête au jeu des questions réponses et partage son quotidien en toute simplicité. Elle a gagné en notoriété il y a quelques semaines, lorsqu’elle a annoncé qu’elle était diplômée. Une information qui a été partagée dans de nombreux médias, quitte à s’attirer les foudres des haters. Là encore, c’est avec beaucoup de tact que la nièce du roi des Pays-Bas a recadré ses détracteurs.

Lire aussi : Eloise d’Orange-Nassau victime de haters répond aux critiques

Pour ses 18 ans, et voyant l’intérêt que portent les jeunes à la comtesse Eloise, la chaine néerlandaise NOS, lui a consacré un reportage dans son journal pour la jeunesse. Il s’agissait également de sa première interview en solo. Suite à la diffusion de l’interview, dans laquelle de nombreuses questions tournaient autour du compte Instagram de la jeune femme, son nombre d’abonnés a explosé. Hier encore, Eloise comptait environ 26 000 followers. Tout au long de la diffusion, elle a récolté 20 000 abonnés de plus et au fil de la soirée, elle a doublé son nombre de followers. Au lendemain de la diffusion, elle approche des 68 000 abonnés. En Story, Eloise a envoyé un message pour indiquer qu’elle rencontrait des problèmes avec son compte, Instagram ayant bloqué quelques fonctions par mesure de prévention, ayant détecté une activité inhabituelle sur son compte.

Lire aussi : Eloise d’Orange-Nassau a terminé le lycée

Sur Instagram, la comtesse Eloise a par exemple déjà répondu à des questions intimes. Expliquant qu’elle avait déjà été amoureuse mais qu’elle n’avait pas de petit ami en ce moment. Également, elle avait fait la surprenante annonce qu’elle souhaitait s’inscrire dans une école hôtelière. Elle compte à terme, pourquoi pas, ouvrir son propre hôtel-restaurant. Pour l’heure, la comtesse Eloise, petite-fille aînée de l’ancienne reine Beatrix, est 5e dans l’ordre de succession au trône des Pays-Bas. Sa position ne risque pas de changer de si tôt, puisqu’elle se trouve derrière son père (prince Constantijn, 4e) et derrière ses cousines, les 3 filles du roi. Seuls les futurs enfants de ses cousines la feront reculer dans l’ordre de succession. Si Eloise intéresse tellement les jeunes, c’est aussi parce qu’elle mène une vie simple, travaillant même dans un restaurant comme job d’étudiant. Elle est aussi l’une des rares princesses d’une monarchie européenne régnante à avoir un compte Instagram ouvert. Les cousins du roi Willem-Alexander (fils de la princesse Margriet) ont eux aussi des comptes Instagram publics, mais leur intérêt aux yeux du public est moindre, surtout depuis qu’ils ne figurent plus dans l’ordre de succession.

Lire aussi : Photos du prince Constantijn des Pays-Bas pour ses 50 ans entouré de sa famille

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.