Eloise d’Orange-Nassau victime de haters répond aux critiques

Nous vous annoncions avec plaisir que la comtesse Eloise d’Orange-Nassau avait obtenu son diplôme, il y a quelques jours. L’information a également fait l’objet d’articles aux Pays-Bas. La petite-fille aînée de l’ancienne reine Beatrix s’est empressée de lire les articles qui la concernaient. Malheureusement, elle ne s’attendait pas à découvrir les dizaines de commentaires négatifs, envers elle et la famille royale, écrits par des lecteurs. La comtesse Eloise a fait part de sa tristesse sur ses réseaux sociaux.

La comtesse Eloise était heureuse de pouvoir annoncer qu’elle avait obtenu son diplôme (Photo : Capture Instagram/eloisevanoranje)

Lire aussi : Eloise d’Orange-Nassau a terminé le lycée

La nièce du roi Willem-Alexander a lu les critiques des lecteurs

« Tout le monde s’en fout. Il y a des milliers d’étudiants qui ont au moins vraiment réfléchi pour obtenir leur propre diplôme », peut-on lire dans les commentaires écrits par des lecteurs, sous un article du journal néerlandais NU, expliquant que la comtesse Eloise, fille du prince Constantijn et de la princesse Laurentien avait obtenu son diplôme secondaire. Ce commentaire est l’un des commentaires les plus modérés, et pour cause, il ne reste plus que 85 commentaires sous cet article, après modération de l’éditeur.

Sous cet article, les commentaires négatifs n’ont pas plus à Eloise d’Orange-Nassau (Photo : capture Nu.nl)

Lire aussi : Camille Gottlieb défend EnjoyPhoenix et pousse un coup de gueule contre le cyber-harcèlement

La comtesse Eloise d’Orange-Nassau demande aux haters de se calmr

La comtesse Eloise a lu des dizaines de commentaires haineux sous l’article qui mentionnait sa réussite scolaire. Elle a fait des captures d’écran de ces commentaires et les a publiés sur Instagram, indiquant combien elle était peinée de lire autant de méchancetés. « Ne me dites pas que cette famille royale est très intelligente. Ils ont tous un diplôme pourtant. C’est un peu bizarre non ? », peut-on également lire sur le site. La comtesse Eloise a répondu à ce message : « Surveillez votre langage, s’il vous plait ».

La comtesse Eloise a répondu et réagi aux haters (Photo : capture Instagram/eloisevanoranje)

Un lecteur qui agit sous le pseudo de Jappie_Jansje écrit : « Ils sont tous entrés à l’université dans cette famille, mais en pratique on ne les voit jamais avoir un poste ou un emploi de niveau universitaire. Cela prouve déjà que tout cela est faux. » Eloise d’Orange-Nassau a répondu à ce commentaire : « Vous vous en prenez à une fille de 17 ans. Pensez-y avant d’écrire des messages de ce genre… ». De nombreux autres commentaires remettent en doute l’obtention de son diplôme. Une dizaine de commentaires laissent penser qu’il s’agit d’une fake news, car les membres de la famille royale gagneraient leurs diplômes sans devoir réellement étudier.

Lire aussi : « J’aiderai toujours mon peuple quels que soient les obstacles » : le prince Alexandre de Serbie répond aux critiques des médias

Certains lecteurs ont pris la défense d’Eloise et de sa famille

Depuis lors, le site a fermé la section commentaires sous cet article et il est impossible de continuer à commenter. La comtesse Eloise, nièce du roi Willem-Alexander, n’a pas manqué de remercier ceux qui ont pris sa défense. Eloise a envoyé des émoticônes de cœur ❤️et de bisous 😘 à ceux qui ont envoyé des messages de félicitations ou ont pris sa défense face aux haters, comme celui-ci : « Je suis chaque fois surpris quand je lis ce que je pense être un article positif, et pourtant, il y a des gens qui le rende négatif …. quelle est la valeur ajoutée de la négativité ??? ».

Eloise a également remercié ceux qui l’ont défendue (Photo : capture Instagram/eloisevanoranje)

Lire aussi : La princesse Aiko à sa remise de diplôme, sans ses parents, avec un masque

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.