L’émir du Qatar et le prince héritier d’Arabie saoudite réunis pour la première fois depuis le rétablissement des relations diplomatiques

Lors du Sommet des pays du Golfe, en début d’année, les représentants des grandes puissances du monde arabe ont signé un nouvel accord d’entente, mettant fin au blocus imposé au Qatar depuis 2017. Suite à la signature de cet accord de «solidarité et stabilité», le prince héritier Mohammed ben Salman d’Arabie saoudite tenait à inviter le souverain qatari chez lui. La rencontre a eu lieu ce 10 mai 2021.

Le cheikh Tamim et Mohammed ben Salman se retrouvent pour reprendre leurs relations diplomatiques (Photo : Balkis Press/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : L’ex-émir du Qatar égorge un mouton : Fête de l’Aïd dans la famille Al-Thani

L’émir Tamim du Qatar retrouve le prince héritier d’Arabie saoudite

L’émir Tamim ben Hamad Al-Thani a été accueilli à l’aéroport de Jeddah par Mohammed ben Salman, une image que l’on ne pensait pas revoir de si tôt. Le 5 janvier 2017, l’Arabie saoudite, l’Égypte, les Émirats arabes unis et Bahreïn avaient mis fin à leurs relations diplomatiques avec le Qatar et imposé un blocus aérien, routier et maritime avec l’émirat.

Le 5 janvier 2021, les monarques arabes se sont retrouvés au 41e Sommet du Golfe pour une réconciliation avec le Qatar. L’Arabie saoudite et ses alliés reprochaient au Qatar sa proximité avec l’Iran et de soutenir le terrorisme. Le Qatar a toujours nié ces allégations, dénonçant une « tentative de saper sa souveraineté ». La veille du sommet, le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane avait déclaré que le sommet du CCG serait « inclusif » afin de mener les États du Golfe vers « la réunification et la solidarité face aux défis de notre région ». 

Lire aussi : Le fils de l’émir du Qatar accusé d’avoir commandité un double meurtre : Khalid ben Hamad Al-Thani accusé par son médecin et son garde du corps

Reprise des relations diplomatiques entre le Qatar et l’Arabie saoudite

Ce 10 mai, l’émir du Qatar foulait le sol saoudien pour la première fois depuis l’accord signé en janvier. L’émir Tamim et MBS ont ensuite eu des entretiens au palais al-Salam, où ils ont discuté des relations bilatérales et «des moyens de les renforcer dans différents domaines», ainsi que des développements régionaux et internationaux, selon les médias d’État du Qatar.

Le Qatar, qui accueillera la Coupe du monde de football de la FIFA l’année prochaine, est sorti du conflit régional largement indemne, explique Al Jazeera. Le Qatar a même réussi à rejeter les demandes du quatuor, qui comprenaient notamment la fermeture du réseau d’information Al Jazeera et l’expulsion d’un petit contingent de troupes turques de son territoire.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr