L’ex-émir du Qatar égorge un mouton : Fête de l’Aïd dans la famille Al-Thani

Ce vendredi 31 juillet, les musulmans du monde entier célèbrent la fête du sacrifice. Dans les pays du Golfe, les familles royales n’ont pas dérogé à la règle. Dans la famille Al-Thani, famille régnant sur l’émirat du Qatar, plusieurs cérémonies ont eu lieu pour célébrer l’Aïd el-Kebir, qui se déroule dans un contexte sanitaire particulier cette année.

L’émir du Qatar (à droite) et ses proches participent à la prière matinale pour la Fête du Sacrifice

Lire aussi : Le fils de l’émir du Qatar accusé d’avoir commandité un double meurtre : Khalid ben Hamad Al-Thani accusé par son médecin et son garde du corps

Fête de l’Aïd dans la famille Al-Thani

« Je félicite tout le monde dans notre cher pays, à l’occasion de la bienheureuse fête ed l’Aïd Al-Adha, et je demande à Dieu pour votre sécurité et votre bien-être », a écrit sur Twitter ce matin l’émir du Qatar, le cheikh Tamim ben Hamad Al Thani. Le souverain qatari a ensuite participé à une célébration religieuse dirigée par le juge de la Cour de Cassation du pays. L’éminence a rappelé dans son sermon que le sacrifice était la bonne action pour plaire à Allah le Tout-Puissant.

Lire aussi : Six employés accusent le prince Khalid du Qatar de meurtre, viols, torture, séquestration, humiliation

Plusieurs membres de la famille Al-Thani ont participé à cette prière matinale. Derrière leur masque, on a pu reconnaitre, outre l’émir Tamin ben Hamad du Qatar, son bras droit (et frère), le cheikh Jassim ben Hamad Al-Thani, le cheikh Abdullah ben Khalifa Al-Thani et le cheikh Jassim been Khalifa Al-Thani.

Plusieurs membres de la famille régnante ont pris part à la prière

Lire aussi : L’émir du Qatar remet les prix anti-corruption qui portent son nom lors d’une cérémonie au Rwanda

De son côté l’ancien émir, le cheikh Hamad ben Khalifa al-Thani, qui a abdiqué en 2013 en faveur de l’un de ses fils, a lui aussi fêté l’Aïd. Autour de lui, quelques uns de ses fils et même petits-fils. L’ancien émir a tranché lui-même la gorge du mouton pour le sacrifice. L’ancien émir est très proche de son fils, le cheikh Al-Qaqa, récemment diplômé de l’Académie royale militaire de Sandhurst. Le prince Al-Qaqa, 20 ans, est l’un des 9 enfants que l’ancien émir Hamad a eus avec sa 3e épouse.

(Photo : Instagram/qbh)
L’ancien émir tient le couteau pour sacrifier l’agneau. Derrière lui, son fils Al-Qaqa, récemment diplômé de l’Académie militaire de Sandhurst (Photo : Instagram/qbh)
Le prince Khalifa et le prince Al-Qaqa après le sacrifice (Photo : Instagram/qbh)

Sources : The Peninsula, Instagram/qbh

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.