Emmanuel-Philibert de Savoie fait un don à la synagogue de Viareggio

Quelques jours après avoir présenté ses excuses à la communauté juive d’Italie pour les lois raciales signées par son arrière-grand-père, Victor-Emmanuel III, le prince Emmanuel-Philibert de Savoie a mis à exécution sa promesse de « réconciliation ». La Maison de Savoie a fait un don pour aider à la réparation d’une synagogue endommagée en Toscane.

Le prince de Venise avait promis des gestes de réconciliation envers la communauté juive (Photo : capture d’écran i24News)

Lire aussi : La reine Marie-José traitait les nazis de porcs et Mussolini de bouffon

Un don pour la réconciliation

Le prince Emmanuel-Philibert de Savoie avait écrit une lettre ouverte, du sceau de la Maison royale de Savoie, dont il est l’héritier, à l’occasion de la Journée du souvenir aux victimes de l’Holocauste. L’héritier du prétendant au trône d’Italie affirmait que la Maison royale prenait « ses distances » par rapport au lois raciales instaurées en 1938 par le souverain Victor-Emmanuel III, son aïeul.

Le prince de Venise avait également promis que le souvenir de cette « une ombre indélébile » laissée par le roi Victor-Emmanuel III serait atténuée par une série de gestes envers la communauté juive. La premier geste concret sur ce « chemin de réconciliation » est le don de la Maison royale à la synagogue de Viareggio.

Lire aussi : Le passé nazi des Hohenzollern est un « terrible malentendu » pour Georg Friedrich de Prusse

Le prince de Venise aide une synagogue de Toscane

La synagogue de Viareggio a été endommagée par de fortes infiltrations qui ont obligé à fermer le lieu de culte. « J’ai fait une petite contribution qui, je l’espère, sera utile à cette fin. Et je viendrai certainement visiter le lieu de culte dès sa réouverture », explique le prince de Venise dans La Nazione, des propos repris dans un journal florentin.

Le prince Emmanuel-Philibert de Savoie reste informé de ce qu’il se passe partout en Italie et même dans le monde, grâce à la fondation des ordres dynastiques de la Maison royale de Savoie qui est très active. La fondation, qui possède des antennes dans de nombreuses villes du monde, agit comme une association de bienfaisance au niveau local. C’est le délégué provincial des ordres à Lucques, Alessandro Santini, qui a informé l’héritier de Savoie qu’une synagogue de la région cherchait des fonds pour sa rénovation.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr