L’empereur Naruhito en visite à l’étranger pour la première fois depuis le début de son règne

Du 17 au 23 juin 2023, l’empereur Naruhito et l’impératrice Masako effectuent une visite officielle en Indonésie. Il s’agit de la première visite officielle du souverain nippon à l’étranger depuis le début de son règne en 2019. Le choix de l’Indonésie n’est pas anodin pour effectuer ce voyage historique. Le pays a longtemps gardé un ressentiment particulier envers le Japon, qui a occupé une partie du territoire pendant plus de trois ans.

Lire aussi : L’empereur Naruhito organise la première garden-party de son règne sous la pluie

Un voyage historique de l’ère Rewa pour Naruhito et Masako en dehors du Japon

L’empereur Naruhito, 63 ans, et l’impératrice Masako, 59 ans, effectuent leur première visite officielle depuis le début de l’ère Rewa, autrement dit, depuis que Naruhito a succédé à son père sur le trône de Chrysanthème en mai 2019. La pandémie mondiale a largement bouleversé l’agenda de la famille impériale et le 126e empereur du Japon n’avait pas encore assuré de visite d’État. Il avait exceptionnellement mis les pieds en dehors de son pays en septembre 2022 pour assister aux funérailles de la reine Elizabeth II.

L’empereur Naruhito et l’impératrice Masako descendent de leur avion, à leur arrivée en Indonésie le 17 juin 2023 (Photo : Chiharu Horikoshi/Pool/ABACAPRESS.COM)

L’empereur et son épouse, de santé fragile, ont effectué leur première sortie officielle en dehors de Tokyo, il y a à peine quelques semaines, lorsqu’ils se sont accordés quelques jours de repos au ranch de Takanezawa en avril. C’est dire combien les déplacements de l’empereur sont exceptionnels. Le voyage officiel du couple impérial du 17 au 25 juin 2023 en Indonésie peut être considéré comme un événement historique.

Pour l’impératrice Masako cette visite est d’autant plus exceptionnelle qu’elle n’a pas effectué de voyages à l’étranger depuis 21 ans. Les seules exceptions sont les quelques voyages assurés dans le cadre d’événements royaux, comme les couronnements ou les funérailles, lorsque Naruhito était prince héritier et qu’il représentait son père. L’impératrice Masako souffre de troubles d’anxiété et elle n’accompagne jamais son époux en voyage. Pour ce voyage, Masako semble en pleine forme et la venue de son médecin, qui devait la suivre durant tout le séjour, a même été annulée à la dernière minute, estimant qu’il ne serait pas nécessaire.

Le couple impérial du Japon accueilli à son hôtel de Jakarta par un groupe d’enfants, le samedi 17 juin 2023 (Photo : Jiji Press/Pool/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Une princesse japonaise centenaire : la princesse Yuriko, doyenne de la famille impériale

L’empereur Naruhito visite l’Indonésie pendant une semaine

Le Japon a gouverné l’Indonésie pendant plus de trois ans, pendant et après la Seconde Guerre mondiale. La capture des Indes néerlandaises par les Japonais, sans combat, a lourdant impacté l’image jusqu’alors infaillible de la supériorité néerlandaise sur le territoire. La capitulation japonaise à la fin de la guerre a ouvert la voie à l’indépendance de l’Indonésie en 1945 malgré les tentatives néerlandaises de reprendre son ancienne colonie.

Les visites de l’empereur et de son épouse seront bien évidemment marquées par cette histoire commune. Naruhito et Masako ont été accueillis par un groupe d’enfants à l’arrivée dans leur hôtel de Jakarta samedi. Le président indonésien Joko Widodo a ensuite invité le couple impérial au palais présidentiel au sud de la capitale. Ils se sont rendus par la suite au cimetière militaire qui honore les soldats indonésiens et japonais tombés au combat.

L’empereur Naruhito, passionné par l’eau, visite une station de pompage en Indonésie (Photo : Jiji Press/POOL/ABACAPRESS.COM)

L’Indonésie est la plus grande économie d’Asie du Sud-Est. Le pays est composé de 17 000 îles dont un peu moins d’un millier sont habitées. Le pays, qui est transcontinental, compte plus de 270 millions d’habitants, dont près de 90% sont de confession musulmane. L’Indonésie est le plus grand pays musulman au monde.

Durant ce séjour de trois jours, les visites au programme sont très éclectiques. Il y a par exemple une visite d’une station de métro, alors que l’Indonésie a construit son premier métro à Jakarta en 2019, grâce à un appui financier important du Japon. La ligne de métro de la capitale s’étend sur 16 km de voies ferrées.

L’empereur Naruhito a visité la capine du chauffeur de métro de Jakarta (Photo : Jiji Press/POOL/ABACAPRESS.COM)

L’empereur a également visité une université, où des jeunes indonésiens apprennent le japonais. « L’Indonésie est connue comme une nation pro-japonaise et compte le deuxième plus grand nombre d’apprenants de japonais au monde après la Chine », écrit Japan News. Des programmes d’échanges universitaires mais aussi de placements professionnels existent entre les deux pays. Le Japon a notamment fait appel à des ressortissants indonésiens pour travailler dans le secteur infirmier. Depuis 2022, déjà 3600 Indonésiens se sont installés au Japon pour travailler dans la santé et le milieu infirmier.

Autre visite totalement différente, le souverain japonais a visité une station de pompage et de drainage. L’empereur Naruhito est passionné par l’eau et mène des recherches à ce sujet. Cette visite fait écho à celle de l’empereur Akihito, qui avait visité l’Indonésie en 1962. À l’époque le père de Naruhito avait lui aussi fait appel à son expertise pour collaborer avec l’Indonésie. Il avait proposé de créer un programme de croisement d’espèces de poissons, entre une carpe indonésienne et une carpe japonaise. L’empereur émérite Akihito est un passionné et un expert en biologie marine, spécialisé dans l’étude des gobies. En 2015, Naruhito, encore prince héritier, avait visité avec le président indonésien, l’étang où se trouvait cette espèce de carpes.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr