Les premiers descendants maoris de la famille royale britannique : Senna Kowhai et Tāne Mahuta

Ce 25 mai 2021, Tāne Mahuta Lewis fête ses 9 ans. Sa sœur, Senna Kowhai Lewis fêtera ses 11 ans d’ici quelques semaines. Les deux enfants ont la particularité d’être les premiers membres de la famille royale britannique métis maoris. Ils sont les petits-enfants du prince Richard, duc de Gloucester, cousin germain d’Elizabeth II.

Lady Davina Windsor et son ex-époux Gary Lewis sont les parents de Senna et Tane, les deux premiers membres de la famille royale descendant des Maoris (Photo : PA Images / Alamy Stock Photo)

Lire aussi : Qui sont les princes et princesses métis d’Europe ? Origines étrangères des futurs souverains européens

La fille du prince Richard rencontre Gary Lewis

C’est en 2000 que Lady Davina Windsor a rencontré Gary Lewis, son prince charmant sur une plage de Bali. Ce surfeur en vacances dans ce lieu paradisiaque, papa d’un enfant, est un charpentier et entrepreneur de chantier néo-zélandais. Pendant quatre ans, les deux amoureux cacheront leur relation, qui semblait difficile pour l’arrière-petite-fille du roi George V d’assumer au grand jour. Ils se marient finalement le 31 juillet 2004, dans la chapelle privée du palais de Kensington, la résidence où a grandi la petite-cousine d’Elizabeth II.

Lady Davina Windsor est née le 19 novembre 1977, fille du prince Richard, duc de Gloucester et de Birgitte van Deurs, d’origine danoise. Le prince Richard est le plus jeune cousin de la reine Elizabeth, dernier petit-fils du roi George V. Il a hérité du titre de duc de Gloucester à la mort de son père en 1974, son frère ainé le prince William de Gloucester ayant trouvé la mort à 30 ans en 1941.

Lady Davina Elizabeth Alice Benedikte Windsor à sa naissance en 1977, avec son grand frère, Lord Alexander Windsor, actuellement comte d’Ulster et prochain duc de Gloucester. Le prince Richard et Birgitte van Deurs présentent leur deuxième enfant (Photo : Keystone Press / Alamy / Abaca)

Selon l’Acte de mariages royaux de 1772, il a fallu que Lady Davina obtienne le consentement royal pour se marier à Gary Lewis. Un consentement qu’elle a obtenu et qui lui a permis de ne pas perdre sa place dans l’ordre de succession au trône britannique. Depuis 2013, le consentement n’est plus obligatoire que pour les 6 premières personnes dans l’ordre de succession. À son mariage, Lady Davina était 20e dans l’ordre de succession. Aujourd’hui (mai 2021), Lady Davina est 33e dans l’ordre de succession au trône. Gary Lewis et Lady Davina ont divorcé en 2018.

Embed from Getty Images

Lire aussi : Le dernier petit-fils de Léopold III fête ses 20 ans

Senna et Tane Lewis : deux descendants maoris chez les Windsor

Lady Davina est le premier membre de la famille royale à épouser un descendant des Maoris. Gary Lewis est le fils de Larry Lewis, un ouvrier du bâtiment maori. Son oncle, Witi Ihimaera, est un auteur maori célèbre en Nouvelle-Zélande. Cette union est aussi très symbolique pour la reine Elizabeth II, étant également chef d’État de la Nouvelle-Zélande. Bien que Lady Davina ne travaille pas pour la Couronne, elle est invitée à tous les événements familiaux importants et apparait au balcon de Buckingham depuis qu’elle est toute petite, après la parade annuelle de Trooping the Colour. Elle a aussi été invitée par la reine à assister à un diner organisé à Buckingham en 2005 en présence des All Blacks, les joueurs de rugby néo-zélandais.

Lady Davina et son époux, Gary Lewis, au balcon de Buckingham pour Trooping the Colour, avec le prince Harry, le prince William et le prince Richard (Photo : Katie B/Eagle/ABACAPRESS.COM)

Davina Windsor et Garry Lewis ont eu deux enfants : Senna Kowhai Lewis et Tāne Mahuta Lewis, nés en 2010 et 2012. Ils sont les premiers métis de la famille royale.

Embed from Getty Images Embed from Getty Images

Davina et son ex-époux ont décidé d’honorer les origines des ancêtres de Gary en donnant des prénoms maoris à leurs enfants. En particulier Tāne Mahuta, qui porte le nom d’un arbre. Tāne Mahuta est le Dieu de la forêt. Il s’agit du plus vieux kauri au monde et du plus gros. Il mesure 45 mètres de hauteur et son tronc à une circonférence de plus de 15 mètres à sa base.

Le célèbre Tane Mahuta en Nouvelle-Zélande (Photo : Wikimedia Commons)

Le kauri est un arbre emblème de Nouvelle-Zélande. Ce conifère, du nom latin de Agathis australis, se trouve exclusivement dans la partie nord de l’île du Nord de la Nouvelle-Zélande. Cet arbre de la forêt de Waipoua aurait entre 1500 et 2500 ans et est considéré comme un véritable dieu, l’un des derniers vestiges des ancestrales forêts subtropicales qui existaient dans la partie septentrionale de l’île.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr