Escapade secrète de l’infante Cristina et Iñaki Urdangarin à Barcelone pendant son congé pénitentiaire

Pendant la crise du coronavirus, les sorties et les permissions du beau-frère du roi d’Espagne étaient bouleversées. Iñaki Urdangarin a vu ses sorties de prison restreintes, à cause de la situation sanitaire. Pourtant, depuis quelques semaines, son travail en tant que bénévole au sein de l’association Hogar Don Orione a repris. Le média Vanitatis a découvert que ce weekend, Iñaki Urdangarin bénéficiait même d’une permission exceptionnelle. L’infante Cristina, sœur du roi Felipe est venue récupérer son époux et ensemble, ils ont parcouru 700 km pour rejoindre Barcelone pour la semaine.

L’infante Cristina et son époux s’octroient une semaine près de Barcelone. Ici photographiés pendant la période de Noël, en 2019, lors d’une balade avec la famille Urdangarin à Vitoria (Photo : Oscar Ortiz/Europa Press/Contacto/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Iñaki Urdangarin, l’infante Cristina et leurs enfants en promenade pendant le congé pénitentiaire d’Iñaki

Iñaki et Cristina s’évadent à Barcelone pour la semaine

Ce vendredi après-midi, après avoir terminé son travail dans l’association qui s’occupe de personnes handicapées, Iñaki Urdangarin a eu la surprise de retrouver son épouse. L’infante Cristina est venue le chercher devant les locaux de Hogar Don Orione à 18 heures. Ensemble, ils ont pris la route jusqu’en Catalogne. Selon Vanitatis, ils devraient rester à Barcelone jusqu’à jeudi prochain. Cette permission correspond avec la période des vacances d’automne en Espagne.

Habituellement, lorsqu’Iñaki bénéficie d’un congé pénitentiaire, il se rend à Vitoria, là où sa famille à ses habitudes. C’est la deuxième fois que Cristina et Iñaki s’octroient une escapade dans la capitale catalane. Le choix de la ville n’est pas étonnant. Ana, la sœur aînée d’Iñaki y vit. Également, leur fils, Pablo Urdangarin de Borbón vit à Barcelone depuis l’été. Le handballeur professionnel a débuté son nouveau contrat cette saison dans le club catalan.

Lire aussi : Le beau-frère du roi Felipe VI, Iñaki Urdangarin, bientôt en semi-liberté

L’infante Cristina choisit la capitale catalane pour être près de Pablo

Selon les informations du média espagnol, cette escapade secrète a été organisée de sorte que le couple soit le moins dérangé par la presse. L’infante Cristina a donc réservé un logement en dehors de la ville. C’est un peu en dehors de Barcelone, à Mataró, que la fille de Juan Carlos a choisi de s’installer pour la semaine. Les paparrazis, qui se sont rendus devant le domicile de Pablo à Pedralbes, ont remarqué que la maison était vide, ce qui pourrait indiquer qu’il a rejoint ses parents pour quelques jours.

Habituellement, l’infante Cristina, deuxième fils du roi Juan Carlos et de la reine Sofia vit à Genève en Suisse, avec sa fille Irene. Les autres enfants de Cristina et Iñaki ont déjà quitté la maison pour leurs études ou leur vie professionnelle à l’étranger. Cristina se rend régulièrement en Espagne pour voir son époux, qui ne peut pas quitter le territoire espagnol lors de ses congés pénitentiaires. Ils choisissent donc de passer du temps à Vitoria, entourés du clan Urdangarin dont Cristina est très proche.

Lire aussi : Les vacances d’Elena et Cristina d’Espagne : les sœurs de Felipe entourées de la famille Urdangarin

Depuis juin 2018, Iñaki Urdangarin est incarcéré à la prison de Brieva, au nord de Madrid. Il a été condamné à une peine d’emprisonnement ferme de 5 ans et 10 mois, condamné pour fraude fiscale et abus de biens sociaux. En 2015, Iñaki et l’infante Cristina perdent leur titre de duc et duchesse de Palma de Majorque pour leur implication dans cette affaire judiciaire. L’infante Cristina en ressortira blanchie. Depuis son incarcération, l’ancien handballeur a entamé les démarches pour bénéficier d’une réduction de peine et d’une remise en liberté progressive, comme le permet le système carcéral espagnol, qui octroie des libertés par phases.

Source : Vanitatis

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr