Felipe VI entre en contact avec la Station spatiale internationale

Le roi Felipe VI a eu la chance de pouvoir entrer en communication avec l’astronaute Christopher Cassidy. L’astronaute a décollé le 9 avril 2020 à bord de Soyouz MS-16 pour rejoindre la Station spatiale internationale (ISS). Le roi d’Espagne a eu le privilège de parler avec l’astronaute, alors qu’il est chargé de placer une caméra fabriquée par Satlantis, une société espagnole.

Regardez la conversation entre le roi Felipe et l’astronaute Chris Cassidy

Lire aussi : Camilla de Bourbon-Siciles, amie de Buzz Aldrin, craint la Guerre des Étoiles

Le roi d’Espagne en communication avec l’astronaute Chris Cassidy et l’ISS

Le roi Felipe est entré en communication avec Chris Cassidy « 17 ans après la dernière connexion en direct entre l’Espagne et l’ISS en 2003 », explique-t-il. Le roi Felipe voulait discuter avec l’astronaute en charge de placer la caméra iSIM 170 dans le module japonais, appelé Kibo. Il s’agit de la première caméra optique de petite taille qui sera placée dans l’espace. Il aura fallu 7 années à la société Satlantis pour créer cette technologie. Ce sera également la première fois que le module japonais Kibo accueillera du matériel étranger. Chris Cassidy et ses collègues américains sont chargés d’installer la technologie. Le roi Felipe n’a pas manqué de saluer la collaboration formidable entre l’Espagne, le Japon et les États-Unis.

Lire aussi : Hans-Adam II et sa lubie pour les OVNIS : le souverain du Liechtenstein finance la recherche sur les extraterrestres

Bien que l’on parle d’une petite caméra, la caméra iSIM 170 pèse tout de même 15 kilos, soit 80% de moins que les technologies conventionnelles. Il s’agit d’une caméra submétrique haute résolution qui enregistrera 20 images par seconde de zones terrestres clés, telles que les grandes villes, les frontières, les côtes, les espaces naturels ou les océans. Ces images détecteront différentes menaces pour la mer, telles que les déversements de pétrole des navires, les proliférations d’algues ou les plastiques flottants. De même, il sera possible de suivre les progrès et les pathologies des cultures ou des incendies, ainsi que l’analyse de la météo et de ses conséquences.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr