Hans-Adam II et sa lubie pour les OVNIS : le souverain du Liechtenstein finance la recherche sur les extraterrestres

En cette période de coronavirus, certains Liechtensteinois doivent se demander ce qu’est en train de penser en ce moment leur souverain. Le prince Hans-Adam II de Liechtenstein, toujours chef d’État de la Principauté même si son fils est régent depuis 2004, a très certainement sa théorie bien à lui sur la question. Serions-nous en train d’être les sujets d’expérimentation d’extraterrestres ? Peu de gens le savent mais le prince Hans-Adam II est un passionné d’ufologie, persuadé d’avoir été témoin d’un passage d’une soucoupe volante lorsqu’il était petit. Le souverain le plus riche du continent européen a financé (et finance peut-être encore) la recherche internationale sur les OVNIS.

Le prince souverain Hans-Adam croit aux extraterrestres, ayant été lui-même témoin d’un OVNI étant enfant (Photo : Keystone / Peter Klaunzer)

Lire aussi : Sortie de la première biographie du prince Hans-Adam II de Liechtenstein

Jacques Vallée révèle la facination du prince Hans-Adam de Liechtenstein pour les OVNIS

C’est une information que peu de gens connaissent et sur laquelle il existe peu d’articles, car on risquerait bien vite de tomber dans toutes sortes de théories du complot et autres méandres douteux d’internet. Le prince Hans-Adam II de Liechtenstein, souverain le plus riche d’Europe, à la fortune estimée à 4,4 milliards d’euros selon Business Insider en 2019, aurait vécu une expérience surnaturelle étant enfant. C’est l’ufologue et informaticien français Jacques Vallée qui raconte en détail dans ses mémoires sa rencontre avec le souverain, qui vit à Vienne aujourd’hui, depuis que son fils, le prince héréditaire Aloïs assure les fonctions de régent, et ce depuis 2004.

Jacques Vallée raconte précisément dans l’un de ses nombreux journaux de bord, qu’il a tenu dans les années 80 et 90, l’une ou l’autres rencontres avec le Prince, qui l’avait invité au château de Vaduz.« Dès notre arrivée, il y avait du monde pour nous accueillir. Le prince Hans-Adam est apparu vêtu d’une chemise bleue ouverte et d’un pantalon beige. Nous avons déjeuné dans la petite salle à manger avec la famille: la femme du prince, sa sœur, deux de ses enfants. Le café était servi dans un salon. La conversation sur divers sujets paranormaux a commencé pendant le déjeuner et s’est poursuivie jusque tard dans l’après-mid », lit-on dans son journal à la date du samedi 4 novembre 1989. Ce journal de bord, dans lequel le Prince est mentionné, est titré Forbidden Science 3: The Trail of Hidden Truth.

« Nous avons dîné à sept heures, après avoir rencontré le frère de Hans-Adam, Louis, qui venait d’obtenir son diplôme de médecine à Zurich. L’autre frère du prince, Nicholas, nous a rejoint dans le salon après le dîner. Une fine brume s’était condensée en pluie légère lorsque nous avons repris nos discussions sur les phénomènes paranormaux, qui ont duré jusqu’à minuit. »

Lire aussi : Le prince Alois de Liechtenstein refuse l’accès au trône pour les femmes : interview exceptionnelle pour les 300 ans de la principauté

Le prince souverain du Liechtenstein finance la recherche spatiale et l’ufologie

Jacques Vallée n’est pas né de la dernière pluie. Ce Français, bien qu’amateur de science-fiction et convaincu d’une existence vitale sur une autre planète, est l’un des fondateurs de l’Arpanet, précurseur d’Internet. Il est célèbre pour avoir inspiré le personnage de Lacombe à Spielberg, interprété par François Truffaut, dans le film Rencontres du troisième type. Jacques Vallée connait bien le prince Hans-Adam, et il connait également plusieurs anecdotes à son sujet. La première concerne la première fois où le Prince a été confronté avec le surnaturel. C’est un autre ufologue, Dick Haines, qui a raconté à Jacques Vallée ce que son ami Hans-Adam lui avait confié. Encore enfant, Hans-Adam aurait vu une soucoupe volante se poser dans les jardins du château de Vaduz, puis il serait reparti et se serait envoler vers la Suisse.

Jacques Vallée est un célèbre ufologue français qui parle de sa rencontre avec Hans-Adam dans ses journaux de bords de 1989. (Photo : Jacques Vallée)

Hans-Adam a été témoin d’une soucoupe volante posée dans le jardin du château de Vaduz

Depuis lors, le prince Hans-Adam est passionné par la vie extraterrestre et est persuadé de ce qu’il a vu. Il aurait confié à Jacques Vallée lui-même, qu’une de ses tantes a elle aussi été témoin de l’apparition d’un OVNI à Munich dans les années 50. Enfin, un autre cousin a lui aussi rapporté au Prince avoir vu un OVNI, si on en croit les mémoires de l’informaticien, écrites en 1989. Jacques Vallée retranscrit avec précision d’autres propos tenus par le prince concernant une intelligence secrète : « C’est comme si l’humanité s’élevait périodiquement vers un pic d’illumination et de sagesse, puis retombait dans des guerres sanglantes et dans l’anarchie », aurait expliqué Hans-Adam lors du séjour de Jacques Vallée à Vaduz.

Jacques Vallée rapporte également que le prince Hans-Adam est un proche de Robert Bigelow. Robert Bigelow, 75 ans, est un entrepreneur spécialisé dans l’aérospatial. Le prince de Liechtenstein aurait fait appel à ses services et par son intermédiaire aurait commandé « une étude de 200 000 dollars pour déterminer combien d’Américains avaient été enlevés par des extraterrestres », peut-on lire sur Swiss Info.

Selon toutes vraisemblances, le prince Hans-Adam ne serait pas un illuminé et ne dépenserait pas son argent sur le seul fondement qu’il aurait été témoin du décollage d’un objet volant non identifié dans son jardin. Le but des recherches et l’argent investi dans ces recherches permettraient d’enrichir les connaissances en matière de technologies aérospatiales, comme c’est le cas pour des hommes d’affaires comme Bigelow. De même que l’on sait que la NASA et d’autres instituts de recherche très sérieux ont différents départements ou programmes dédiés au monde extraterrestre. Le but est de résoudre un mystère, même si on ne sait pas encore lequel. Selon Jacques Vallée, si on lit ses journaux de bord, le but du prince Hans-Adam est notamment de « trouver de nouvelles sources d’énergie et de propulsion. Le prince pense par conséquent que les OVNIS viennent de planètes lointaines et sont contrôlés par des extraterrestres technologiquement très avancés. »

Lire aussi : Fête nationale au Liechtenstein : le prince Alois célèbre les 300 ans de la principauté

Quelle est la position actuelle du prince souverain sur les questions ufologiques ?

Ces croyances sont évidemment très embarrassantes pour le prince Hans-Adam, alors que la famille princière est extrêmement catholique. Pourtant, Jacques Vallée va jusqu’à citer dans son journal de bord des propos du prince presque complotistes : « Il existe une puissance extraterrestre qui surveille et contrôle les efforts de l’humanité pour conquérir l’espace. (…) Une race d’extraterrestres génétiquement dégénérés visite la Terre pour enlever des humains en bonne santé pour pouvoir se soigner ».

Plusieurs études ou recherches internationales sont présumées avoir été financées en partie par le Prince. Des témoignages d’ufologues, de scientifiques, d’anonymes, et parfois d’excentriques, permettent de remonter jusqu’à un financement supposé du prince Hans-Adam. Ainsi, Hans-Adam II de Liechtenstein serait l’un des mécènes du projet Recollections of Roswell. Plusieurs sources indiquent que le prince Hans-Adam aurait financé ce projet à hauteur de 10 000 $ en passant par le Fund for UFO Research. Le projet Recollections of Roswell est un programme de recherche sur le célèbre OVNI qui se serait écrasé au Nouveau-Mexique en 1947. Également, le prince souverain Hans-Adam aurait financé une conférence sur l’enlèvement extraterrestre présentée à Houston en 1992. Enfin, Hal Puthoff, éminent professeur spécialisé en cosmologie et autres sciences de l’espace, a rencontré à plusieurs reprise le Prince, notamment au département SSE (SSE signifie Society for Scientific Exploration) de l’université de Cornell de New York, comme le prouve la photo prise lors de la visite du prince.

Hans-Adam au centre, lors d’une visite au département SSE à l’université Cornell, à sa droite, Hal Puthoff (Photo : John B. Alexander)

Le média Swiss Info indique avoir contacté le secrétariat du prince à ce sujet. Il aurait pourtant été intéressant de savoir quelles sont les positions actuelles du prince Hans-Adam à ce sujet et s’il était toujours un mécène de la recherche extraterrestre. La réponse officielle reçue est que « le Prince souhaite s’abstenir de donner une interview sur ce sujet». Le 13 novembre dernier, à l’occasion des 30 ans de règne du prince, il avait accordé une interview au journal liechtensteinois Vaderland, article qui commençait par cette phrase : « S’il avait pu choisir lui-même sa profession, il aurait été physicien ou archéologue, comme il le dit lui-même ».

Sources : Swiss Info, Unidentified Aerial Phenomena – scientific research, The Trickster and Paranormal

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.