Ferdinand de Habsbourg participe aux 24 Heures du Mans

À 16 heures, ce 21 août 2021, l’héritier de la maison impériale d’Autriche se lancera sur le circuit Bugatti. L’archiduc Ferdinand de Habsbourg-Lorraine participe cette année aux 24 Heures du Mans. Connu professionnellement comme Ferdinand Habsburg, le fils du prétendant au trône impérial d’Autriche et sa Team WRT concourent dans la catégorie LMP2.

Lire aussi : Crash de Ferdinand Habsburg au Grand Prix F3 de Macao 2019, l’héritier du trône impérial autrichien s’en sort indemne

L’archiduc Ferdinand d’Autriche aux 24 Heures du Mans

Ce weekend, le pilote français Charles Milesi, le pilote néerlandais Robin Frijns et le pilote autrichien Ferdinand Habsburg se relayeront pendant 24 heures sur le mythique circuit du Mans. La 89e édition des 24 heures du Mans débute ce samedi et accueillera du public. Comme l’explique Ouest France, la course habituellement organisée à la mi-juin, a été reportée en août, pour profiter des assouplissements sanitaires et accueillir quelques spectateurs.

L’archiduc Ferdinand-Zvonimir de Habsbourg-Lorraine, prince impérial d’Autriche, prince royal de Hongrie et de Bohême, connu comme Ferdinand Zvonimir Habsburg-Lothringen en Autriche, où l’utilisation de la particule est interdite par la loi (Photo : DPA/Abacapress)

À 16 heures, le coup d’envoi sera donné par John Elkann, président de Ferrari. 62 véhicules seront lancées et ne s’arrêteront plus avant dimanche, 16 heures. Les 62 voitures sont réparties dans différentes catégories. Cette année, on compte 5 hypercars, 25 LMP2, 8 LMGTE Pro, 23 LMGTE Am et même 1 voiture dans la catégorie particulière des «Innovative Cars».

Lire aussi : Retrouvailles complices pour Ferdinand et Gloria de Habsbourg à Vienne

Ferdinand Habsburg vit son rêve au Mans

Depuis cette saison, l’archiduc Ferdinand de Habsbourg roule pour l’équipe belge Team W Racing Team (WRT). Ferdinand et ses coéquipiers rouleront au volant d’une voiture française, l’Oreca 07 Gibson. Cette voiture, de type LMP2 fait 585 chevaux et 930 kilos. Sa vitesse maximale est de 320 km/h.

Il s’agit d’un véritable rêve pour le jeune archiduc de 24 ans. Ferdinand-Zvonimir de Habsbourg-Lorraine, arrière-petit-fils du dernier empereur Charles 1e d’Autriche, évolue dans le milieu automobile de façon professionnelle depuis quelques années déjà. En 2019, il participe au DTM, le championnat allemand de courses automobiles, à bord d’une Aston Martin de l’équipe R-Motorsport. Il avait terminé la saison en dernière position. En 2020, il a terminé en 10e position du championnat DTM, après avoir changé d’écurie et rejoint WRT, qui roule en Audi.

Ferdinand de Habsbourg s’apprête à vivre son rêve au Mans (Photo : capture Instagram/fhabsbourg62)

Le filleul du tsar Siméon II de Bulgarie partage sa passion pour le sport automobile avec son beau-frère, le pilote belge de F1 Jérôme d’Ambrosio, qui a épousé l’archiduchesse Eleonore l’année dernière. Très fière de son fiston, Francesca Thyssen-Bornemisza a mis fin à ses vacances en Polynésie française pour rejoindre Le Mans et assister à la course.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr