Georg Friedrich de Prusse et son épouse à la présentation du livre «Le prince héritier et les nazis»

Le prince Georg Friedrich de Prusse était invité à la présentation du livre consacré à sa famille et à la relation qu’avaient les Hohenzollern avec les nazis. Le prince Georg Friedrich est l’actuel chef de la famille impériale allemande. Ce livre, écrit par l’historien brêmois Lothar Machtan, se concentre sur le prince héritier Guillaume et sa proximité avec le parti d’Hitler.

Lire aussi : Le passé nazi des Hohenzollern est un « terrible malentendu » pour Georg Friedrich de Prusse

Un livre sur la proximité du prince héritier Guillaume avec le parti nazi

Ce mercredi 18 août 2021, ils étaient environ 200 invités réunis au somptueux palais du Kronprinz sur la prestigieuse avenue Unter den Linden de Berlin, pour assister au lancement officiel du livre «Der Kronprinz und die Nazis – Hohenzollerns blinder Fleck», que l’on peut traduire en français par «Le prince héritier et les nazis – l’angle mort des Hohenzollern».

Le livre nous amène tout droit vers les revendications actuelles de l’héritier dynastique de la maison impériale allemande. Le prince Georg Friedrich de Prusse tente par tous les moyens de récupérer les biens que l’État a confisqués à sa famille. L’État refuse la restitution à cause de la collaboration entre la famille Hohenzollern et le régime nazi.

Le prince Georg Friedrich et la princesse Sophie de Prusse à la présentation du livre (Photo : Jens Kalaene/DPA/ABACAPRESS.COM-Zentralbild/DPA/ABACAPRESS.COM)

Malgré le terrain plutôt glissant qu’aborde le livre, le prince Georg Friedrich était présent à la présentation organisée dans ce palais néoclassique où naquit Guillaume II, dernier empereur allemand. La princesse héritière Cécile, belle-fille de Guillaume II, fut la dernière à y vivre. Elle avait fait de ce palais sa résidence d’hiver. Lors de cet événement, la princesse Sophie accompagnait son époux.

Le ministre de l’Économie Peter Altmaier était présent à la soirée de lancement et a prononcé un discours, dire l’importance de l’événement. Le Süddeutsche Zeitung écrit que l’auteur du livre, Lothar Machtan, ne ménage pas son « anti-héros » et «ses thèses provoqueront probablement une résistance compréhensible parmi les historiens.»

Georg Friedrich lit un passage du livre consacré à son arrière-grand-père (Photo : Jens Kalaene/DPA/ABACAPRESS.COM-Zentralbild/DPA/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : L’héritier de l’empereur allemand menace de retirer les trésors familiaux des musées

Georg Friedrich et Sophie de Prusse à la soirée de lancement du livre sur le Kronprinz

Le journal local résume la thèse que veut défendre l’historien dans son livre. Le prince héritier Guillaume était «un fou royal et politiquement un tel idiot qu’il n’aurait pas pu contribuer de manière significative à la montée d’Adolf Hitler au pouvoir». À travers ce livre, l’historien raconte comment le prince héritier déchu a tenté de se faire une place au pouvoir. Son père, Guillaume II fut le dernier empereur, contraint d’abdiquer en 1918, mettant fin au système monarchique ancestral qui existait sur le territoire allemand d’abord sous la forme du Saint-Empire puis finalement durant l’Empire allemand.

(Photo : Jens Kalaene/DPA/ABACAPRESS.COM-Zentralbild/DPA/ABACAPRESS.COM)

Le kronprinz Guillaume «fut autorisé à rentrer chez lui en 1923, contrairement à son père, seulement pour constater, à son grand dam, que seuls quelques-uns pleuraient la monarchie. Même parmi la droite grandissante, les rois et les empereurs appartenaient au passé», explique le journal. «Le prince héritier a totalement refusé d’admettre qu’il n’y avait guère de perspective pour qu’il puisse jouer un rôle politique», peut-on lire dans le livre de Lothar Machtan. Il se serait donc rapproché d’Hitler, qui avait choisi de tendre la main à l’ancienne noblesse tout juste déchue. Hitler avait compris qu’avec leurs relations, les membres du Gotha pouvaient être utiles à sa cause. Le plus célèbre exemple est la relation qu’il a développée avec le prince Charles-Edouard de Saxe-Cobourg-Gotha, petit-fils de la reine Victoria. Fréquenter les nazis ne semblait pas idéologiquement compliqué pour le prince héritier Guillaume, qui partageait les idées fascistes. Il écrira lui-même qu’il considérait le fascisme «comme un instrument merveilleux».

Georg Friedrich de Prusse, 45 ans, est l’actuel prétendant au trône impérial d’Allemagne et au trône de Prusse, bien que ces revendications soient aussi contestées par des cousins. La querelle dynastique porte sur le caractère morganatique de certaines unions. Le prince Georg Frederic est l’arrière-petit-fils du prince héritier Guillaume et est donc un descendant direct du dernier empereur. En 2011, Georg Friedrich a épousé la princesse Sophie d’Isembourg. Ils sont les parents de quatre enfants.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr