Guillaume de Luxembourg rencontre le premier cavalier et son cheval à représenter le Grand-Duché dans une épreuve de dressage aux Jeux olympiques

Le grand-duc héritier Guillaume de Luxembourg tenait à rencontrer Nicolas Wagner, le premier Luxembourgeois qui devait représenter son pays lors des Jeux olympiques d Tokyo, reportés à l’année prochaine suite à la pandémie mondiale de coronavirus. Le fils aîné du grand-duc Henri souhaitait assister à une séance d’entrainement et comprendre la relation que le cavalier a avec son cheval.

(Photo : Cour grand-ducale / Sophie Margue)

Lire aussi : Première visite de Stéphanie de Luxembourg depuis la naissance de Charles

Le grand-duc héritier Guillaume a rencontré le cavalier Nicolas Wagner et son cheval Quater Back Junior

Nicolas Wagner rempile pour 2021. Le Luxembourgeois sera le premier à représenter le Grand-Duché dans une épreuve de dressage aux Jeux olympiques. Le grand-duc héritier Guillaume s’est invité à une séance d’entrainement entre Nicolas Wagner et son cheval Quater Back Junior.

(Photo : Cour grand-ducale / Sophie Margue)
(Photo : Cour grand-ducale / Sophie Margue)

Lire aussi : Guillaume de Luxembourg a fait don de son sang dans un centre de la Croix-Rouge

Bien que les Jeux olympiques soient repoussés et que le programme est donc chamboulé, le cavalier continue à participer à des compétitions. « Ils ont notamment remporté une 1ère place la semaine dernière au Concours de dressage international (CDI) 3* Grand Prix à Máriakálnok en Hongrie », rappelle fièrement le Palais grand-ducal à l’issue de la visite. Après avoir observé le duo, le grand-duc héritier Guillaume a accepté de monter sur le cheval.

(Photo : Cour grand-ducale / Sophie Margue)

Lire aussi : Guillaume de Luxembourg dans un atelier de fabrication de bougies artisanales

Source : Monarchie

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.