Guillaume de Luxembourg en visite dans l’usine de cosmétiques Cosmolux

Le grand-duc héritier Guillaume a rendu une visite à l’usine Cosmolux d’Echternach, cette entreprise filiale de Maxim. Sur le site d’Echternach, qui projette de devenir le plus gros centre de production de l’entreprise allemande, on emploie déjà 300 salariés. En présence du grand-duc héritier Guillaume, un investissement de 20 millions d’euros a été signé sur le site.

(Photo : Maison du Grand-Duc / Marion Dessard)

Lire aussi : Charles de Luxembourg et ses parents au verger Grand-Duc Jean de Fischbach

Visite de l’usine Cosmolux avec le Grand-Duc héritier

L’usine Cosmolux d’Echternach, qui emploie 300 salariés en comptera prochainement 500, et deviendra le plus gros site de production de l’entreprise allemande Maxim. Ce fabricant de cosmétiques, de produits d’hygiène et corporel produit ses propres marques ou fabrique des produits pour des quantités d’autres entreprises françaises, allemandes ou néerlandais. Paperjam liste les marques Cien, Babyheart, Cos Nature, Kaloderma, Balea ou Rituals.

(Photo : Maison du Grand-Duc / Marion Dessard)
(Photo : Maison du Grand-Duc / Marion Dessard)

La marque Maxim a installé son site de 15 000 m2 à Echternach, en 2001. Outre la production, Cosmolux gère aussi le stockage et abrite les laboratoires du groupe. Le grand-duc héritier Guillaume a visité les lieux, en présence du ministre de l’Économie Franz Fayot.

(Photo : Maison du Grand-Duc / Marion Dessard)

« Durant la visite, les représentants de la société ont détaillé les procédés de fabrication pour différents types de produits. Cette visite a surtout permis d’échanger sur les projets de la firme et plus particulièrement de l’expansion du site d’Echternach, cofinancée par le ministère de l’Économie, qui verra la création de nouveaux emplois à l’horizon 2030 », explique la Maison du Grand-Duc.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr