Haakon de Norvège visite le camp de concentration de Falstad

L’année 2020 est celle des 75 ans de la libération. En Norvège, comme dans de nombreux pays du continent européen, cet anniversaire a quelque peu été chamboulé par la crise du coronavirus. Maintenant que les règles sanitaires s’assouplissent, certains événements prévues plus tôt dans l’année, peuvent avoir lieu. Hier, le prince héritier Haakon s’est rendu dans le camp de concentration de Falstad pour rendre hommage aux milliers de victimes.

(Photo : Simen Løvberg Sund, Det kongelige hoff)

Lire aussi : Les royautés à Auschwitz : 75 ans de la libération du camp de concentration

Le prince héritier de Norvège au camp de concentration de Falstad 75 ans après la libération

Le prince héritier Haakon de Norvège, qui agit en tant que régent pendant la convalescence de son père, s’est rendu dans le comté de Nord-Trøndelag. Il a visité l’ancien camp de concentration de Falstad, transformé en musée, mémorial et centre des droits de l’homme. Lors de la visite à Falstad, le prince héritier Haakon a rencontré trois élèves de Trondheim et des élèves du lycée de Stjørdal. Les enfants sont tous des descendants de prisonniers qui ont été incarcérés à Falstad.

« C’est formidable que les jeunes viennent ici et revivent l’histoire. De cette façon, on nous rappelle ce que coûte la liberté, car beaucoup de gens ont sacrifié tant de choses pour que nous ayons cette liberté. Nous ne pouvons pas prendre la liberté pour acquise », a déclaré le prince héritier Haakon à l’issue de la visite.

(Photo : Simen Løvberg Sund, Det kongelige hoff)

Lire aussi : Willem-Alexander inaugure le nouveau musée du Camp Vught, un ancien camp de concentration nazi

Le camp a été reconverti en musée

Falstad est devenu un camp de concentration allemand à l’automne 1941. Plus de 4 200 prisonniers y ont été emprisonnés pendant la Seconde Guerre mondiale. Du printemps 1942 à l’automne 1943, qui est la période la plus terrible de l’histoire de ce camp, plus de 200 prisonniers ont été exécutés. Après l’occupation allemande en mai 1944, Falstad fut converti en centre de détention et plus tard en camp de travaux forcés pour criminels. Aujourd’hui, le camp est devenu le Falstad Center, un centre qui possède une riche collection. Il y a plusieurs musées et est un centre d’apprentissage sur l’histoire des prisonniers de la Seconde Guerre mondiale,sur la démocratie et les droits de l’homme.

(Photo : Simen Løvberg Sund, Det kongelige hoff)

Lire aussi : Discours émouvant du grand-duc Henri au camp de concentration de Hinzert

Source : Kongehuset

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr