L’hommage au violon d’Iryana Leila Pahlavi pour les 40 ans de la mort de son grand-père

La princesse Iryana Leila Pahlavi fêtait hier son 9e anniversaire, le lendemain, c’est l’anniversaire de la mort de son grand-père que l’on commémore. Le dernier chah d’Iran est mort en exil le 27 juillet 1980. Jamais il n’aurait pu se douter qu’il serait 4 fois grand-père s’il était toujours en vie. Par ailleurs, sa disparition lui évitera de savoir que deux de ses enfants s’ôteront la vie, dont le père d’Iryana, que la jeune fille n’a jamais connu.

Lire aussi : Reza Pahlavi : « Les larmes de mon père étaient les larmes de l’Iran »

Iryana Leila Pahlavi joue l’hymne perse au violon pour les 40 ans de la mort du chah d’Iran

Pour les 40 ans de la mort du chah Mohammad Reza Pahlavi, la jeune princesse Iryana Pahlavi a interprété au violon l’hymne de l’Iran impérial. Cet hymne, composé en 1946, rappelle l’attachement que tout Iranien a à sa terre. Bien que vivant en exil, les membres de l’ancienne famille impériale de la dynastie Pahlavi continuent au quotidien à prouver combien ils aiment et chérissent cette terre qu’ils ont dû fuir. « Que ma vie soit sacrifiée pour la terre qui m’a vu naître. Ton amour est devant moi. Mes pensées ne sont jamais loin de toi. Pour ta cause, quand nos vies auront-elles une valeur ? Que ces terres de notre Iran soient éternelles », peut-on entendre dans les paroles de l’hymne impérial iranien.

La princesse Iryana Leila Pahlavi joue l’hymne iranien pour les 40 ans de la mort de son grand-père (Photo : capture Instagram)

Lire aussi : L’impératrice Farah touchée par les messages de soutien à l’occasion de l’anniversaire de la mort de sa fille Leila

Iryana commémore la mort de son grand-père

La jeune Iryana Leila a fêté son 9e anniversaire hier. Sa maman, Raha, a partagé une photo de sa fille pour l’occasion, mais surtout, elle était fière de pouvoir partager une vidéo de sa charmante fillette qui joue au violon. Iryana Leila est très proche de sa grand-mère, l’impératrice Farah. L’année dernière, Farah Diba emmenait Iryana pour la première fois sur la tombe du chah d’Iran en Égypte. Bien qu’Iryana Leila soit souvent appelée « princesse » comme ses cousines, elle n’est officiellement pas dynaste, ses parents n’ayant jamais été mariés.

La princesse Iryana Leila Pahlavi est née après la mort de son père, le prince Ali-Reza, qui s’est suicidé avec une arme à feu, en 2011, alors que sa compagne était enceinte. Ce fut une nouvelle perte difficile à supporter pour l’impératrice Farah. En 2001, sa benjamine mettait elle aussi fin à ses jours en prenant une surdose de médicaments. La famille Pahlavi a été extrêmement perturbée, principalement les enfants de l’empereur, dont certains étaient encore jeunes, lorsqu’ils ont vécu la fuite brutale hors du pays.

En 2019, l’impératrice Farah avait pris sa petite fille Iryana Leila avec elle lors de sa visite annuelle sur la tombe de son époux (Photo : Instagram/raha_bali44)

Lire aussi : Reza Pahlavi pense à sœur Leila décédée il y a 19 ans

Source : Instagram/Raha Didevar

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr