Inauguration d’une statue de Michel 1e de Roumanie pour le centenaire de sa naissance

Ce 25 octobre 2021, le roi Michel 1e de Roumanie aurait eu 100 ans. Le dernier roi de Roumanie est décédé à 96 ans en décembre 2017. En présence de plusieurs membres de sa famille, dont sa fille ainée, Margareta, Gardienne de la Couronne, une statue de Michel 1e a été inaugurée ce lundi à Sinaia, lieu de naissance du dernier roi.

Lire aussi : Cérémonies royales exceptionnelles dans la Salle du Trône pour le centenaire de la naissance du roi Michel 1e de Roumanie

Une statue du roi Michel 1e à Sinaia

Sinaia, une ville d’environ 15 000 habitants dans la région historique de Valachie, a mis à l’honneur l’ancien roi de Roumanie, en dévoilant une statue de Michel 1e, le jour de son anniversaire. Ce 25 octobre, Margareta et son époux, le prince Radu, ainsi que trois des quatre sœurs de Margareta, les princesses Elena, Sofia et Maria, étaient présents lors de cette émouvante cérémonie d’hommage au défunt roi.

La statue du roi Michel 1e est une œuvre de l’artiste Bogdan Ioan, qui a remporté un concours national lancé en octobre 2020. Le projet de la sculpture est une initiative du ministère de la Culture et l’Association pour le patrimoine royal de Peles. La statue représente le roi Michel 1e dans son uniforme de maréchal de l’armée roumaine. Il s’agit d’une représentation en bronze, de taille réelle.

Anca Dragu, présidente du Sénat de Roumanie, Bogdan Gheorghiu, ministre de la Culture ou encore un représentant du Premier ministre et un représentant du ministre de la Défense, ont assisté à la cérémonie à Sinaia. La Conseille d’État Cătălina Galer, chargée des relations entre les pouvoirs publics et la société civile était chargée de lire le message du président de la République, Klaus Werner Iohannis.

(Photo : Daniel Angelescu /Casa Majestății Sale Custodele Coroanei)

Lire aussi : Hommage au roi Michel 1e au château de Săvârșin

Le lieu de naissance du Michel 1e honore son dernier roi pour son centenaire

Une foule était amassée dans le centre-ville de Sinaia en début de matinée pour assister au dévoilement de la statue par la fille ainée du roi. Des représentants des autorités locales ainsi que de l’Église orthodoxe roumaine ont assisté à l’événement. Dorénavant, le roi Michel 1e fera face à l’hôtel de ville de Sinaia.

Lire aussi : Le 18 janvier 1990, l’exil de la famille royale de Roumanie prenait fin : 30 ans de présence royale dans la république

Le roi Michel 1e est né à Sinaia le 25 octobre 1921. Son père est alors le prince héritier Carol et sa mère est née princesse Hélène de Grèce. En 1927, Michel monte sur le trône à 5 ans, succédant à son grand-père, Ferdinand 1e, son père Carol ayant fui le pays et renoncé à ses droits. En 1930, Carol rentre au pays, démet la régence autour de son fils et se proclame roi. Michel, son enfant unique, est son héritier. En septembre 1940, Carol II est contraint d’abdiquer et Michel 1e redevient roi à presque 19 ans. En 1947, les communistes contraignent Michel 1e à abdiquer et le forcent à l’exil avec sa famille. La famille sera autorisée à rentrer au pays en 1999. Michel 1e a désigné sa fille Margareta comme héritière et lui a laissé sa place de chef de famille dès 2016. Michel 1e est décédé en Suisse, en décembre 2017 à 96 ans.

La famille royale roumaine a un statut semi-officiel dans la république roumaine. Le chef de la famille a le palais Elisabeta de Bucarest mis à sa disposition comme lieu de travail. Le chef de famille a un rôle consultatif et reçoit quotidiennement en audience les responsables politiques, religieux et associatifs de tout le pays. Le chef de famille continue à décerner les récompenses honorifiques appartenant à la Couronne de Roumanie. La famille royale est aussi autorisée à effectuer des visites officielles à l’étranger, des visites prises en charge par les ambassades locales. Enfin, les membres de la famille royale sont envoyés par les autorités à représenter la Roumanie lors d’autres événements royaux étrangers.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr