Inhumation d’Amédée de Savoie dans la crypte royale de la basilique de Superga

Ce 1e juillet 2021, le prince Amédée de Savoie-Aoste, duc d’Aoste, a été inhumé dans la crypte royale de la basilique de Superga, à Turi, auprès des siens. Le transport de la dépouille dans son dernier lieu de repos a eu lieu après la «messe de trentième», organisée 30 jours après le décès du duc d’Aoste.

Le duc d’Aoste a été enterré dans la nécropole de la famille de Savoie à la basilique de Superga, à Turin (Photo : Wikimedia Commons)

Lire aussi : Aimone de Savoie et Claude d’Orléans aux funérailles du duc d’Aoste

Le duc d’Aoste rejoint ses ancêtres dans la nécropole de la basilique de Superga

Le prince Amédée de Savoie-Aoste est décédé le 1e juin 2021. Les funérailles du duc d’Aoste ont eu lieu le 4 juin à la basilique abbatiale San Miniato al Monte, à Florence. Comme le veut la tradition, une messe de 30e a été organisée aujourd’hui, un mois après la mort du prince Amédée, prétendant au trône d’Italie.

Photo des obsèques du prince Amédée de Savoie le 4 juin dernier à Florence  (Photos : Michele et Luca pour Histoires Royales via Instagram/the.historytellers)
Embed from Getty Images

Le fils ainé et héritier du défunt, le prince Aimone de Savoie, nouveau duc d’Aoste, était présent à cette messe en mémoire de son père. Le prince Aimone était accompagné de son épouse, la princesse Olga de Grèce. Avec son propre héritier, le prince Umberto, et ses autres enfants, le nouveau duc d’Aoste a assisté à l’enterrement de son père dans la crypte royale.

Embed from Getty Images

Le deux filles du prince Amédée, la princesse Bianca et la princesse Mafalda, étaient également présentes à la cérémonie religieuse. Elles entouraient leur belle-mère, la princesse Silvia, seconde épouse du défunt.

Embed from Getty Images

La nécropole de la famille royale de Savoie

La crypte royale de la basilique de Superga est la nécropole de la famille royale de Savoie. Y sont enterrés pratiquement tous les souverains de la famille, du temps où la maison de Savoie régnait sur la Sardaigne et la Sicile. Le premier souverain à y avoir été inhumé est le roi Victor-Amédée II, décédé en 1730. Le dernier souverain est la roi Charles-Albert, décédé en 1849. Le fils de Charles-Albert, Victor-Emmanuel II est devenu le premier roi d’Italie. Sa dépouille repose au Panthéon, à Rome, ainsi que son fils, le roi Humbert 1e. Le roi Victor-Emmanuel III repose au sanctuaire de Vicoforte, dans le Piémont. Enfin, le dernier roi d’Italie, Humbert II, repose dans l’ancienne nécropole familiale, dans l’abbaye de Hautecombe, une crypte qui servait aux membres de la famille à l’époque où elle régnait sur le duché de Savoie.

Tombeau de Charles-Albert, dernier roi de la famille de Savoie a avoir été enterré dans la crypte royale de Superga (Photo : domaine public)

Le prince Amédée est le premier membre récent, considéré par ses partisans comme le chef de la famille royale, à être enterré auprès des anciens rois. Son père, le prince Aymon, duc d’Aoste, anciennement duc de Spolète et bref roi Tomislav II de Croatie, s’y trouve aussi. La princesse Irène de Grèce et de Danemark, mère du prince Amédée, repose elle aussi dans la crypte auprès de son époux, selon ses dernières volontés. Le mausolée comprend en tout 5 salles, une au centre et quatre autre autour. Le prince Amédée a été inhumé avec son arrière-grand-père Amédée 1e d’Espagne et son grand-père, le prince Victor-Emmanuel, dans la «salle des Reines».

La basilique royale de Superga, à Turin, a été construite sur ordres de Victor-Amédée II, le premier duc de Savoie à devenir roi de Sardaigne. Avec son cousin Eugenio, prince de Carignano, ils ont gravi la colline pour observer la ville Turin assiégée en 1706. Il avait juré qu’en cas de victoire, il ferait construire la basilique. La construction de la basilique fut terminée sous le règne de son fils, Charles-Emmanuel III, en 1731.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr