Jean-Christophe Napoléon Bonaparte aux commémorations des 250 ans de Napoléon 1er

Le prince Jean-Christophe Napoléon Bonaparte était cette semaine en Corse pour assister aux nombreuses commémorations en l’honneur de l’ancêtre le plus célèbre de sa famille, l’empereur Napoléon Bonaparte. Il était accompagné de sa fiancée, la comtesse Olympia d’Arco Zinneberg. Le mariage entre Olympia et Jean-Christophe Napoléon aura lieu à Paris, au mois d’octobre. Dès mercredi, le prétendant bonapartiste au trône impérial de France était à Ajaccio pour fêter les 250 ans de la naissance de Napoléon 1er.

https://www.facebook.com/prefecture2a/photos/a.117010102366419/488890401845052/?type=3&theater

L’héritier au trône impérial de France participait aux célébrations commémoratives de la naissance de Napoléon

Rappelons que Jean-Christophe Napoléon est le descendant de Jérôme, le frère de Napoléon. Le jeune homme travaille à Londres dans la finance et c’est donc tout naturellement qu’il a déclaré vouloir rendre hommage à Napoléon Bonaparte pour « ce qu’il a fait pour la France, un héritage toujours présent aujourd’hui parmi nous à travers des créations comme le code civil, le baccalauréat, la banque de France, la Cour des comptes », a-t-il déclaré alors qu’il s’exprimait devant la collectivité territoriale de Corse. Dans son discours, il a parlé de cet homme qui le fascinait. Il avait 34 ans lorsqu’il est devenu empereur, Jean-Christophe en a 33 ! Contrairement à Napoléon, Jean-Christophe mesure près de 2 mètres, un détail qui fait mouche. Mais il ne peut pas renier ses origines car on ne peut qu’observer les airs de famille dans son visage.  

Jean-Christophe Napoléon Bonaporte a tenu un discours devant la collectivité territoriale de Corse

C’est à quelques pas de là, dans la chapelle impériale que de nombreux ancêtres et membres de la famille de Jean-Christophe reposent, notamment son grand-père, Louis, décédé en 1997. Le 3 décembre 1997, le jeune Jean-Christophe a hérité du titre de chef de famille, contournant son père, Charles, qui a été déshérité par son propre père. Il est également apparenté à la famille de Belgique, son arrière-grand-mère paternelle, étant la princesse Clémentine, fille de Léopold II, qui a épouse Victor Napoléon. Le prince Napoléon a eu un entretien avec Jean-Guy Talamoni, président de l’Assemblée de Corse. Ils ont comme projet commun le développement d’un tourisme culturel autour de Pascol Paoli et de Napoléon.

Reconstitution de la Bataille d’Austerlitz

Après avoir passé une journée à parler politique, Jean-Christophe et Olympia ont pu profiter du spectacle de reconstitution de la Bataille d’Austerlitz à laquelle 700 personnes ont participé.

Dépôt de gerbes avec Gérard Larcher

Le lendemain le jeudi 16 août, le prince Jean-Christophe Napoléon Bonaparte a rencontré le président du Sénat, Gérard Larcher, qui avait fait le déplacement jusqu’à Ajaccio pour les cérémonies officielles organisées en l’honneur de Napoléon. Jean-Christophe Napoléon n’a pas manqué de faire remarquer que le président de la République, Emmanuel Macron était absent. Officiellement, le président du Sénat est le deuxième personnage de la République. En 1969, pour le bicentenaire de la naissance de Napoléon, le président Georges Pompidou avait fait le déplacement.

YouTube video

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr