Le « roi de Tahiti » condamné à 1 an de prison

Joinville Pomare, descendant de la reine Pomare IV, vient d’être condamné à 1 an d’emprisonnement, 5 millions de francs d’amende et 5 ans d’inéligibilité accompagnés de 5 ans d’interdiction d’exercer une fonction publique. Cette sanction est définitive, s’agissant d’une décision de la Cour de cassation. Ce 24 juin, la Cour de cassation a confirmé l’arrêt de la Cour d’appel de Papeete de février 2019 contre lequel il s’était pourvu.

Joinville Pomare lors de son procès en janvier 2019 (Photo : Polynésie la 1ère / Axelle Mésinèle)

Lire aussi : Une princesse hawaïenne de 93 ans se bat pour que sa femme gère sa fortune de 215 millions $

La Cour de cassation confirme la condamnation du descendant de la reine Pomare IV

Entre 2000 et 2009, la mairie de Mahina a versé des subventions à la radio locale. Cette affaire de malversation, connue Polynésie comme l’affaire Radio bleue, a été jugée en janvier 2019, les peines sont tombées en 2019 et immédiatement, deux des trois accusés ont demandé un pourvoi en cassation. Émile Vernaudon et Joinville Pomare étaient tous les deux condamnés à une peine de prison et une amende, la peine de Joinville Pomare étant la plus importante. Tous ces hommes engagés localement en politique sont accusés d’avoir détourné les fonds de la mairie pour financer la radio locale, « organe de propagande politique du Ai’a Api », écrit France Info.

Joinville Pomare, fils du prince DeGironde Marcel Pomare et Noéline Johnston, est condamné, pour « abus de confiance, faux et usage de faux ». Outre les interdictions de 5 ans d’exercer une mandat politique, il est également condamné à un an de prison ferme et à 5 millions de francs d’amende, soit environ 42 000 euros.

Lire aussi : Meghan Markle perd la première bataille contre les tabloïds : 50 000£ de frais lui sont réclamés

Joinville Pomare accumule les actions en justice

Joinville Pomare est l’un des membres de la famille Pomare, famille royale qui a régné pendant près d’un siècle sur Tahiti. Bien que descendant d’une branche cadette, Joinville Pomare est une figure de l’île de Tahiti. Engagé en politique, en 2009, il s’est autoproclamé « roi de Tahiti et des îles » sous le nom de règne Pomare XI. Son sacre n’a pas eu lieu, suite à l’intervention de membres de la famille royale plus directs, comme le prince Léopold Pomare, qui en ont alerté le président de la Polynésie française, lui-même descendant de la famille royale.

Joinville Pomare est connu pour sa personnalité parfois excentrique. L’arrière-petit-fils du prince Hinoi, lui-même petit-fils de la reine Pomare IV, réclame fréquemment des territoires que la France aurait acquis à ses ancêtres. D’autres descendants en ligne plus directs, issus eux du dernier roi de Tahiti, Pomare V, vivent toujours sur l’île, de manière plus discrète. La famille royale Pomare a connu 5 souverains sur l’île, mais d’autres membres de la famille ont également régné sur le royaume de Raiatea et sur le royaume de Bora-Bora.

Lire aussi : L’ex-femme du prince Casimir zu Sayn-Wittgenstein-Sayn lui réclame 600 000 £ et « tente d’y échapper » en Amérique du Sud

Sources : Actu.fr, Franceinfo

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.