Joinville Pomare proclame la restauration de la principauté Pomare à Tahiti et va demander sa reconnaissance aux Nations unies

Le 2 décembre 2021, Joinville Pomare, descendant de la famille royale tahitienne, a réuni ses partisans et a signé un document proclamant la restauration de la principauté Pomare. Celui qui s’autoproclame souverain depuis 2009 déjà, compte continuer le processus dans les prochaines semaines et obtenir une reconnaissance diplomatique de son État, jusqu’aux Nations unies.

Lire aussi : Le prétendant au trône de Tahiti bloque l’accès à la vallée

Le descendant de la reine Pomare IV réhabilite la principauté Pomare

Ce jeudi 2 décembre, à la pointe Outuaiai, site de la chapelle royale à Arue, Joinville Pomare a déclaré la réhabilitation de la principauté Pomare. Ce n’est pas un document constitutif qui a été signé par celui qui s’autoproclame roi depuis 2009 mais bien un acte de «réhabilitation» de la principauté, comme le rapporte Radio 1. Le document a été signé par Pomare XI, le nom de règne de Joinville Pomare et différents représentants des chefferies locales.

Depuis des années, Joinville Pomare, 62 ans, descendant de la famille royale tahitienne, s’en prend à l’État français qu’il accuse de colonialisme envers le peuple ma’ohi. Il est également très remonté contre les essais nucléaires français menés en Polynésie. Joinville Pomare été condamné à un an de prison pour faux et usage de faux et abus de biens sociaux, en 2020.

Le tombeau du roi Pomare V à Arue, où a été signé la déclaration d’indépendance ce 2 décembre (Photo : Universal Images Group North America LLC / DeAgostini / Alamy / Abaca)

Tahiti Infos explique que lors de cette assemblée exceptionnelle, les héritiers de la famille royale considèrent «qu’il devient désormais crucial pour eux d’agir pour contribuer au mieux-être du peuple mā’ohi». Ils soutiennent également que les droits imprescriptibles des traités du 9 septembre 1842 et du 29 juin 1880, signés par leurs ancêtres n’ont pas été respectés par l’Etat français.

Teriihinoiatua Joinville Hinoiariki Pomare XI a signé la restauration de la principauté Pomare le 2 décembre 2021 (Photo : capture d’écran Polynésie La 1e)

Lire aussi : Qui sont les 3 rois français qui règnent sur leur royaume en 2021 ?

À la recherche d’une reconnaissance diplomatique

Joinville Pomare donnera plus de détail quant à son programme économique plus tard. Il souhaite, dans une seconde étape réunir tous les membres de la famille royale en 2022 pour procéder à «la bénédiction religieuse de la principauté». L’étape suivante sera la reconnaissance diplomatique de son État. À l’article 4 du document signé ce 2 décembre, le prétendant au trône de Tahiti indique rechercher une reconnaissance internationale et «cette déclaration sera transmise au secrétariat général des Nations unis pour qu’elle soit écoutée et respectée».

Par ailleurs, la reconnaissance diplomatique n’est pas si compliquée à obtenir. À partir du moment où un seul chef d’État reconnait l’existence d’un État, il existe une reconnaissance diplomatique. Cette reconnaissance est l’un des critères nécessaires pour que l’Organisation des Nations unies considère sa reconnaissance. Selon les partisans de Pomare XI, il suffirait qu’un seul «chef d’Etat accepte l’invitation du prince Joinville à venir en Polynésie» pour qu’il soit reconnu diplomatiquement, or ils assurent à Tahiti Infos que «des familles royales du Pacifique sont déjà prêtes à venir à sa rencontre».

Joinville Pomare, fils du prince DeGironde Marcel Pomare et Noéline Johnston, est l’un des membres de la famille Pomare, famille royale qui a régné pendant près d’un siècle sur Tahiti. Bien que descendant d’une branche cadette, Joinville Pomare est une figure de l’île de Tahiti. Engagé en politique, en 2009, il s’est autoproclamé « roi de Tahiti et des îles » sous le nom de règne Pomare XI. Son sacre n’a pas eu lieu, suite à l’intervention de membres de la famille royale plus directs, comme le prince Léopold Pomare, qui en ont alerté le président de la Polynésie française, lui-même descendant de la famille royale.

Joinville Pomare est connu pour sa personnalité parfois excentrique. L’arrière-petit-fils du prince Hinoi, lui-même petit-fils de la reine Pomare IV, réclame fréquemment des territoires que la France aurait acquis à ses ancêtres. D’autres descendants en ligne plus directs, issus eux du dernier roi de Tahiti, Pomare V, vivent toujours sur l’île, de manière plus discrète. La famille royale Pomare a connu 5 souverains sur l’île, mais d’autres membres de la famille ont également régné sur le royaume de Raiatea et sur le royaume de Bora-Bora.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr