Léopold 1e – Napoléon : Les meilleurs ennemis du monde

La relation entre le futur premier roi des Belges et l’empereur des Français a toujours été ambivalente. Depuis toujours, Léopold de Saxe-Cobourg, prince allemand au service de l’armée russe, a Napoléon pour ennemi. C’est pourtant ce dernier qui lui proposera une place comme aide de camp à ses côtés. Le futur Léopold 1e éprouvait à la foi respect et crainte pour l’époux de Joséphine, avec qui il avait pourtant lié une amitié.

Lire aussi : La mort du duc François de Saxe-Cobourg : Léopold 1er perd son père à 15 ans

Le général de l’armée russe devient l’ami de l’impératrice Joséphine

Dès l’âge de six ans, le prince Léopold de Saxe-Cobourg-Saalfeld rejoint l’armée russe et à quatorze ans, il fait son entrée effective. À 12 ans, il avait déjà obtenu le grade de major-général. Bien qu’il ne participe pas encore aux combats, il suit son frère aîné, Ernest, qui est au quartier général du tsar Alexandre 1e, en Moravie. En 1806, Léopold est rappelé au duché de Saxe-Cobourg, où son père, le duc François est mourant.

En 1807, avec son frère ainé Ernest, devenu duc de Saxe-Cobourg-Saalfeld à la mort de leur père, Léopold s’en va pour la France. Lui qui depuis son plus jeune âge évolue au sein de la cour impériale de Russie, grâce au mariage de sa sœur, se résout à rencontrer son ennemi juré, Napoléon. Léopold n’a que 17 ans quand il arrive à la cour française. Dans un premier temps, Napoléon est absent, il est en Italie. C’est donc l’impératrice Joséphine qui accueillent les princes allemands.

Tous les deux passionnés de botanique, Léopold et l’impératrice Joséphine se lieront d’amitié (Image : Domaine public)

Un véritable coup de foudre amical a lieu entre Léopold et l’épouse de Napoléon. Tous les deux férus de botanique, l’impératrice Joséphine est épatée par ce jeune homme, qu’elle emmène au théâtre et envers qui elle se montre protectrice. Parmi tous les princes européens, tous venus chercher les faveurs de l’empereur, c’est Léopold qui se démarque le plus, attirant tous les regards.

Napoléon finira par rencontrer Léopold à Erfurt. Lui aussi sera impressionné par la beauté et la prestance du prince, le décrivant même comme « le plus beau jeune homme qu’il ait jamais vu ». Il tente de le faire changer de camp et lui demande d’abandonner sa position au sein de l’armée russe. En échange, l’empereur veut faire de lui son aide de camp. Une proposition que déclinera le prince Léopold.

Le tsar Alexandre 1e de Russie rencontre l’empereur Napoléon en Saxe, à Erfurt (Image : Domaine public)

Léopold, qui aidera son frère à administrer le duché de Saxe-Cobourg défendra bec et ongle les intérêts du petits territoire. Il sera aux côtés du tsar Alexandre 1e lors de l’entrevue d’Erfurt avec Napoléon. Fin 1808, Léopold est finalement contraint à quitter le camp des alliés russes et le duché est contrôlé par les troupes françaises. Léopold séjournera notamment à la cour française, mais dès la chute de Napoléon, le prince ne se fit pas prier pour retrouver rapidement sa place au sein de l’armée russe.

Cette relation particulière, une fois amis une fois ennemis était courante lors des relations diplomatiques des 18e et 19e siècles. « Entre les personnes d’origine et de statut royal, certaines règles de comportement étaient appliquées, ce qui permettait à ces personnes de se déplacer entre les États en guerre et de les servir à leur gré. Si Napoléon avait osé emprisonner pour de bon Léopold, la réputation de Bonaparte en aurait profondément souffert », explique Russia Beyond.

Léopold de Saxe-Cobourg et sa relation avec Napoléon (Image : Martine Castagne/Histoires Royales)

Notre quatrième épisode consacré à l’adolescence de Léopold fait suite au troisième épisode qui s’intéresse à la formation militaire de Léopold et à la mort de son père François, au deuxième épisode qui raconte l’enfance et l’éducation de Léopold, et au premier épisode qui raconte sa naissance. Histoires Royales propose chaque semaine un épisode consacré à la vie du premier roi des Belges, diffusés dans l’ordre chronologique. Sous forme de livre audio ou de podcast (disponibles sur toutes les plateformes de podcast), les épisodes sont contés de façon romancée afin que les plus jeunes puissent y découvrir de façon accessible la vie du premier roi des Belges.

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply