Les 4 statues de Léopold II à Bruxelles

À l’heure où les statues de Léopold II risquent d’être déboulonnées, voici l’histoire de ses statues et leur état actuel. À Bruxelles, 4 statues représentant le deuxième roi des Belges ont été érigées, deux de pied et deux bustes. Situées sur les communes d’Ixelles, Forest ou Auderghem, aujourd’hui deux des quatre statues sont toujours visibles, les autres ont été dégradées et démontées volontairement pour les protéger ou les restaurer. D’Arlon à Ostende, une dizaine de statues, bas-relief ou bustes de Léopold II sont recensés.

Il existait 4 statues représentant Léopold II à Bruxelles, deux bustes ont été enlevés. (Photo : histoiresroyales.fr)

Lire aussi : Esmeralda de Belgique s’exprime sur Léopold II et la position du roi Philippe

La statue équestre de Léopold II

La statue équestre de Léopold II est la plus majestueuse de toutes. Située place du Trône, à deux pas du palais royal, devant les écuries royales, cette statue est la plus symbolique. Selon un site spécialisé, elle aurait coûté l’équivalent de 2,5 millions d’euros actuels, une somme conséquente provenant de fonds privés.

C’est l’artiste Thomas Vinçotte qui est à l’origine du projet en 1914. La Première Guerre mondiale éclate et le projet est en suspend. C’est en 1926, sous la direction de l’artiste François Malfait, Thomas Vinçotte étant mort en 1925, qu’est coulée la statue en bronze. Certaines critiques sont rapidement émises alors qu’on remarque la troublante similitude entre cette statue et le simple buste de Léopold II, également l’œuvre de Thomas Vinçotte, qui existait déjà au parc Duden, à Forest. Sur le piédestal est écrit en latin : « Leopoldo II Regi Belgarum 1865 – 1909 Patria Memor ».

(Photo : histoiresroyales.fr)

Une plaque explicative est visible à l’arrière de la statue, sur laquelle il est précisé que le cuivre et l’étain proviennent du Congo belge et ont été offerts par l’Union minière du Haut-Katanga. Une réplique de cette statue existe à Kinshasa, en République démocratique du Congo.

La statue en 2020

Depuis les années 2000, la statue fait fréquemment l’objet d’actes de vandalisme. Plusieurs collectifs prônant la décolonisation de l’espace public s’en prend aux représentations de Léopold II, dont les actions au Congo, pays dont il en avait fait sa possession personnelle en 1885, sont au cœur des polémiques. La statue est à chaque fois nettoyée et remise en état rapidement.

Les dernières dégradations de la statue datent de 2020, alors que l’ensemble des statues de Léopold II est vandalisé dans le pays, suite aux mouvements antiracistes qui ont vu le jour en même temps dans le monde entier, déclenchés par la mort de George Floyd, un afro-américain asphyxié par un policier dans le Minnesota.

Quelques jours après avoir été nettoyée, la statue est à nouveau vandalisée en juin 2020 (Photo : histoiresroyales.fr)

Les tagueurs ont alors inscrit plusieurs insultes sur le piédestal et les yeux du roi Léopold II ont été recouverts de couleur rouge, évoquant le sang. Des discussions sont en cours concernant le futur du monument.

Lire aussi : Le prince Laurent « ne voit pas » comment Léopold II « a pu faire souffrir des gens » au Congo

La statue de Léopold II au Jardin du Roi à Ixelles

C’est à Ixelles que la deuxième sculpture bruxelloise de pied de Léopold II est installée. La sculpture représentant le deuxième roi des Belges debout est située dans le Jardin du Roi, un parc dont le nom fait directement référence à Léopold II lui-même.

La statue a été érigée en 1969 et est l’œuvre de l’artiste René Cliquet. Sur le piédestal on peut lire : « Il créa ce jardin et en fit donation pour notre repos et notre joie ».

La statue de Léopold II à Ixelles au Jardin du Roi (Photo : histoiresroyales.fr)

Derrière la statue, est érigée la Mort d’Ompdrailles, une autre impressionnante statue en bronze, qui est l’œuvre de l’artiste Charles van der Stappen. D’autres sculptures et bustes sont situés à d’autres endroit du parc ou aux abords du Jardin du Roi.

La statue en 2020

Plus discrète, moins connue que la statue équestre de Léopold II place du Trône, la statue ixelloise au Jardin du Roi n’avait jamais fait l’objet d’actes de vandalisme jusqu’en 2020. Dans le même contexte qu’expliqué précédemment, la statue a été taguée, en juin 2020. La revendication « Abolissons tous les monuments racistes » est écrit en anglais sur le piédestal. Notons aussi que le nez de la statue de Léopold II est cassé, bien qu’il ne s’agirait vraisemblablement pas de vandalisme mais d’une dégradation liée au temps.

La statue de Léopold II vandalisée avec la Mort d’Ompdrailles que l’on aperçoit derrière (Photo : histoiresroyales.fr)
(Photo : histoiresroyales.fr)

Le buste de Léopold II à Auderghem

Boulevard du Souverain, dans la commune bruxelloise d’Auderghem, se trouvait un buste de Léopold II, jusqu’en 2020. Ce buste a été conçu en 1930 par l’artiste Jules Rambo.

Le buste de Léopold II à Auderghem, en 2008 (Photo : domaine public)

Le buste a été abattu par des activistes, un acte de vandalisme auquel a assisté une équipe de journalistes de la RTBF. Quelques jours avant, le bourgmestre d’Auderghem avait déjà fait enlever la mention « en hommage à ceux qui ont apporté la civilisation au Congo », qui figurait près du buste.

L’enlèvement de la statue a été fortement critiqué par les autorités, notamment le bourgmestre Didier Gosuin qui a déclaré : « Ce n’est pas comme ça qu’on procède dans une démocratie. Ce n’est pas comme ça qu’on remet l’histoire dans le droit chemin ». Après avoir été renversée de son socle et recouverte de peinture rouge, les services de la ville ont récupéré le buste et il sera restauré puis gardé à l’abris dans un entrepôt pour une période indéterminée.

Le buste de Léopold II à Forest

Le buste de Léopold II installé au parc Duden dans la commune bruxelloise de Forest était victime d’actes de vandalisme depuis plusieurs années. Cette statue est l’œuvre de Thomas Vinçotte et le roi Léopold II était très ressemblant à la représentation de la statue équestre place du Trône.

Le buste de Léopold II au parc Duden à Forest, il y a quelques années (Photo : Irisnet)

Vandalisé en 2017, le buste est aussi kidnappé en 2018 par l’association citoyenne pour un Espace public décolonial (ACED). La statue avait été remplacée par une version en graines, afin de nourrir les oiseaux.

Un buste en graine a remplacé le buste volé de Léopold II (Photo : VT)

Au bout de quelques jours, le buste a été retrouvé jeté dans un buisson. Depuis lors, le buste n’a jamais retrouvé son socle. Mis à l’abris et en attente d’une restauration, la statue de Léopold II n’est plus visible au parc Duden depuis janvier 2018. En 2019, une statue artisanale de Nelson Mandela apparait mystérieusement sur le socle vide.

Un buste de Nelson Mandela est apparu à la place de celui de Léopold II (Photo : DR)

Les statues dans le reste du pays

Dans toute la Belgique, une dizaine de statues, monuments ou bustes de Léopold II sont répertoriés et font l’object de dégradations, en particulier depuis juin 2020. La sculpture de pied située à Ekeren (Anvers), a été définitivement démontée après un acte de vandalisme. Le buste situé à l’université de Mons, a lui aussi été enlevé. Le buste sculpté situé à Hal a lui aussi été enlevé et mis en sécurité.

Lire aussi : Dégradée, incendiée, la statue de Léopold II est démontée à Anvers

Source supplémentaire : Irisnet

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply