Esmeralda de Belgique s’exprime sur Léopold II et la position du roi Philippe

Le débat sur les statues de Léopold II, dans le contexte de la « décolonisation de l’espace public », fait peu à peu son chemin jusqu’au Palais royal. Alors que le prince Laurent a déjà réagi à la polémique concernant le passé de son arrière-arrière-grand-oncle, c’est au tour de la princesse activiste, la princesse Esmeralda de réagir. Son point de vue est diamétralement opposé à celui de son neveu. Pour elle, il est important « qu’on évoque le problème des excuses » au nom de la Belgique.

Lire aussi : Le prince Laurent « ne voit pas » comment Léopold II « a pu faire souffrir des gens » au Congo

Faut-il que le roi Philippe s’exprime ?

La princesse Maria-Esmeralda de Belgique, dernière enfant du roi Léopold III et de sa seconde épouse, la princesse de Réthy, s’est exprimée dans plusieurs médias concernant la polémique sur le passé de son arrière-grand-oncle, Léopold II. « Nous n’avons jamais réglé cette question. On n’en a jamais parlé de manière posée, transparente. On ne l’enseigne pas dans nos écoles, on n’ose pas aborder ce sujet, on se sent très mal à l’aise et, tant que cela sera comme ça, les communautés ne pourront absolument pas se rejoindre, se comprendre », explique la demi-sœur du roi Albert II dans La Libre.

La nièce du roi Philippe a également donné son avis sur la position que devrait adopter notre souverain. La princesse engagée pour le droit des femmes et la préservation de la nature pense que « c’est le gouvernement qui doit le décider. Le Roi ne pourra jamais le faire de lui-même. Mais ce serait évidemment très fort si le gouvernement et le Roi le font ensemble étant donné le côté personnel de la famille royale dans ce débat. Quand le président français Emmanuel Macron a dit que la colonisation (en Algérie) est un crime contre l’humanité – il a eu le courage de le dire -, il a eu beaucoup de retours de bâton. C’est un sujet qui est très délicat et qui ne devrait pas l’être. »

Les statues de Léopold II sont la cible d’actes de vandalisme et leur enlèvement est au cœur du débat depuis quelques jours (Photo : histoiresroyales.fr)

Lire aussi : Arrestation de la princesse Esmeralda de Belgique à Londres !

La princesse Esmeralda s’exprime sur la position de la Belgique concernant la colonisation

Interrogée par les équipes du RTL Info, la princesse Esmeralda de Belgique précise : « Je pense qu’il y a une espèce de mythe qui demeure qui fait que l’on veut parler de la colonisation de la part de nous Européens et on refuse de voir ce qu’elle a causé pour tout un continent. Et d’autres continents aussi puisque je veux surtout soulever que ce n’est pas seulement la Belgique bien sûr, c’est un passé que tous les Européens ont en commun. Et tant que l’on ne dénoncera pas ce qu’il s’est passé pendant la colonisation, on ne comprendra pas ce qui existe aujourd’hui encore au niveau du racisme ».

« Moi je pense qu’il faudrait une grande consultation populaire à laquelle tout le monde participe pour décider quoi faire de ces statues. Peut-être les mettre dans un musée, peut-être mettre des plaques qui expliquent un peu plus en détails ce qui s’est passé. Mais il y a un débat à avoir et je pense que ce débat est vraiment urgent. On a vraiment besoin que dans nos écoles le vrai message passe, qu’on arrête d’avoir un seul côté de l’histoire entièrement centré sur l’Europe ».

Lire aussi : Dégradée, incendiée, la statue de Léopold II est démontée à Anvers

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr