Le mariage de la princesse Ruth Komuntale du Toro à Dallas

La princesse Ruth Komuntale du Toro a épousé Philip Anthony le 15 mai 2021 à Dallas, au Texas. Le roi Rukidi IV avait fait le déplacement depuis l’Ouganda pour assister au remariage de sa sœur. La reine mère Best Kemigisa était également présente.

La princesse Ruth Komuntale au bras de son frère, le roi Rukidi IV et de sa mère, la reine Best Kemigisa du Toro (Photo : DR)

Lire aussi : Le maire de Dallas remet les Clés de la Ville au roi Rukidi IV

Remariage de la sœur du roi du Toro au Texas

La princesse Ruth Komuntale, 31 ans, a épousé en secondes noces Phil Anthony à Dallas. Après l’échange des vœux et une cérémonie en petit comité, les jeunes mariés s’apprêtent à partir en voyage de noces. Il s’agissait d’un remariage pour la fille ainée de l’ancien roi Olimi III du Toro.

La princesse Ruth Komuntale du Toro avec son second époux, Phil Anthony (Photo : DR)

La princesse Ruth Komuntale avait déjà été mariée à Cristopher Thomas, un premier mariage qui s’était terminé dans les larmes et le scandale, un an seulement après leur union. Elle avait décrit son mariage «avec la mauvaise personne» comme «vénéneux et brisé». Par la suite, son époux a encore fait la une de la presse à scandale pour des faits de violence à l’encontre de sa nouvelle petite amie.

La princesse Ruth Komuntale s’apprête à écrire un livre sur l’échec de son premier mariage pour oser parler de ce sujet tabou dans son pays encore très conservateur.

Lire aussi : Mariage de la princesse Sofia de Sayn-Wittgenstein

Faire table rase du passé

Mais pour l’heure, il est encore temps de faire la fête. «Comme toujours, je suis tellement reconnaissante envers mon homme Phil, qui est là pour me remonter le moral et est mon confident. Je te soutiendrai toujours mon amour», a-t-elle déclaré en échangeant leurs vœux, comme le rapporte Uganda Online.

Photos de la cérémonie de mariage (Photo : DR)

Lire aussi : Les 27 ans du couronnement de Mutebi II du Bouganda

La princesse s’est rendue à l’autel au bras de son frère ainé, le roi Rukidi IV. De l’autre côté, se tenait leur mère, la reine Best Kemigisa. Le premier mariage de la princesse avait même été retransmis en direct sur les grandes chaines nationales en Ouganda. Ce remariage était plus intimiste, à l’étranger, et dans les conditions de la crise sanitaire qui empêche les grands rassemblements.

Le roi Rukidi est actuellement le plus jeune roi au monde. Âgé aujourd’hui de 29 ans, Rukidi IV a succédé à son père, le roi Olim III en 1995, à l’âge de 3 ans. Le royaume du Toro a gagné son indépendance en 1830, en se détachant du royaume du Bunyoro. En 1894, les Britanniques placent l’Ouganda sous protectorat, un territoire formé de quatre royaumes : le Toro, le Bunyoro, le Bouganda et le Busoga. Lorsque l’Ouganda trouve son indépendance en 1962, le pays devient une république avec à sa tête l’ancien roi du Bouganda, Muteesi II, en tant que président mais laissant une certaine autonomie aux souverains des trois autres royaumes. À la fin de la présidence de Muteesi en 1966, les différents royaumes sont abolis. Depuis 1993, les quatre royaumes bantous sont rétablis, bien que l’État fédéral d’Ouganda soit toujours une république.

Rukidi III était le roi au moment où le royaume de Toro est passé sous le protectorat britannique. Son fils, Olimi III était le roi au moment où l’Ouganda pris son indépendance en 1962, puis au moment où la monarchie a été abolie en 1966. C’était encore lui qui était roi lorsque la monarchie a été rétablie en 1993. Olimi III est décédé à 50 ans en 1995. Père d’un fils, Rukidi et de deux filles, les princesses Ruth et Celia, son fils lui a succédé à 3 ans. La princesse Celia est décédée d’une leucémie à 3 ans. Avant d’atteindre sa majorité, la régence du royaume du Toro était assurée par la Reine Mère, puis sa tante la princesse Elizabeth et enfin par le président de la République ougandaise. Très impliqué dans les œuvres humanitaires, son rôle en tant que souverain de cette monarchie traditionnelle est de valoriser la culture du Toro. Le titre de Roi est désigné localement comme Omukama.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr