Le mariage secret du prétendant au trône impérial d’Autriche : L’archiduc Karl de Habsbourg-Lorraine s’est remarié au Portugal

Son divorce fut secret et son remariage l’est tout autant. L’archiduc Karl de Habsbourg-Lorraine, prétendant au trône impérial d’Autriche, au trône royal de Hongrie et aux trônes des différents territoires de l’ancien empire austro-hongrois, s’est remarié en toute discrétion au Portugal, à la Portugaise Christian Reid.

Lire aussi : Le discours sur l’avenir de l’Europe de l’archiduc Charles de Habsbourg-Lorraine à l’occasion de son 61e anniversaire

L’archiduc Karl d’Autriche a épousé Christian Reid

L’archiduc Karl de Habsbourg-Lorraine, 61 ans, petit-fils du dernier empereur Charles 1e d’Autriche, s’est remarié au Portugal, pays de sa nouvelle épouse. L’archiduc, qui était séparé depuis de longues années de la mère de ses trois enfants, avait confirmé récemment qu’il était divorcé, dévoilant dans la foulée qu’il partageait sa vie avec Christian Reid.

C’est en 1993 que l’archiduc Karl de Habsbourg-Lorraine, fils de l’archiduc Otto et de la princesse Regina de Saxe-Meiningen, disait oui à Francesca, fille du baron Hans Thyssen-Bornemisza de Kászon et Impérfalva et de Fiona Campbell-Walter. Karl et Francesca, dite Chessie, ont eu trois enfants : l’archiduchesse Eleonore, l’archiduc Ferdinand-Zvonimir et l’archiduchesse Gloria, nés en 1994, 1997 et 1999.

L’archiduc Charles de Habsbourg-Lorraine (Karl Habsburg-Lothringen) avec sa seconde épouse, Christian Reid, au mariage du prince Alexander de Schaumburg-Lippe, en octobre 2021 (Photo : Moritz Frankenberg/DPA/ABACAPRESS.COM)

Le couple s’est séparé en 2003 et chacun a refait sa vie de son côté. Ils restaient néanmoins mariés par convenance. En novembre 2019, un article du Financial Times mentionnait simplement que Francesca venait « de divorcer récemment à l’amiable ». Mis à part cette moitié de phrase, jamais le couple n’avait publiquement confirmé la nouvelle. Finalement, lors d’une interview accordée par l’archiduc au Kronen Zeitung fin novembre 2020, il avait confirmé son divorce et il avait fait part de son amour pour Christian Reid.

Lire aussi : Mariage secret du fils du comte Mountbatten après trois fiançailles annulées

Un mariage intime en présence d’un cercle très restreint

Kronen Zeitung révèle que l’archiduc aurait passé la bague au doigt de Christian Reid, dont le nom complet est Christian Nicolau de Almeida Reid, au printemps 2022. Le média autrichien écrit lui-même que l’on ne sait « pas grand-chose » de cette union, si ce n’est que l’archiduc a accepté de confirmer l’information. « J’ai toujours essayé de garder ma vie intime privée, c’est pourquoi nous ne nous sommes mariés qu’en présence du cercle le plus proche », a déclaré le petit-fils de l’empereur d’Autriche. Il ajoute, à propos de celle qui fait battre son cœur : « C’est une femme merveilleuse. Maintenant, elle est ma merveilleuse épouse ».

Selon Heute, Christian Reid est une femme d’affaires à succès, elle-même issue d’une grande famille portugaise. Bien qu’il ait fallu attendre fin 2020 pour que le prétendant au trône d’Autriche nous présente officiellement sa compagne, celle-ci avait déjà été photographiée à ses côtés. En juin 2019, elle avait été photographiée avec Karl à Salzbourg, en présence de Chökyi Nyima Rinpoché, qui dirige le Centre d’études bouddhistes près de Scharnstein.

En 2017 déjà, Karl de Habsbourg était accompagné de Christian Reid lors d’un cocktail avec le businessman indien Arvind Singh Mewar, lui-même prétendant au trône d’une ancienne monarchie indienne. Christian est la fille de Robin Reid et Elsa Andresen Nicolau de Almeida. La famille est issue de l’aristocratie de Porto. Elle est originaire du Royaume-Uni du côté de son père. Robin Reid dirige l’entreprise de porto Croft depuis 1962, selon Decanter. De par sa mère, Christian utilise également le titre de comtesse, comme dans les années 80 où elle et ses sœurs Joanna et Wendy avaient tenté de faire leur entrée dans le milieu de la musique. Les trois comtesses portugaises avaient alors créé un girlsband appelé Brazil.

En tant qu’héritier du dernier empereur d’Autriche, Charles de Habsbourg a hérité de la multitude de prétentions aux différents trônes qui appartenaient à l’Empire jusqu’à son abolition en 1918. Si la monarchie n’avait pas été abolie, il serait par exemple aujourd’hui roi de Hongrie, roi de Bohême, roi de Croatie, roi de Galicie et de Lodomérie, ou encore grand prince de Transylvannie ou grand-duc de Cracovie.

Otto de Habsbourg-Lorraine fête ses 80 ans en novembre 1992, entouré de sa famille. Son épouse, la princesse Regina de Saxe-Meiningen, son fils aîné et sa future épouse Charles et Francesca, son deuxième fils et l’une de ses filles, Georg et Walburga. (Photo : Istvan Bajzat/DPA/ABACAPRESS.COM)

Le fils de l’empereur Charles 1e, l’archiduc Otto, fut à la tête de la maison impériale d’Autriche de 1922 à 2007, date à laquelle il « abdiqua » en faveur de son fils aîné, Karl. Otto est décédé en 2011 et son épouse Regina en 2010. Après 5 filles, Otto et Regina ont eu un fils, Karl et un deuxième fils, Georg. Karl a épousé Francesca en 1993 et ils ont un fils : l’archiduc Ferdinand-Zvonimir. Ferdinand, un pilote automobile âgé de 23 ans, est l’héritier de son père. Charles et Francesca ont également eu deux filles : l’archiduchesse Gloria et l’archiduchesse Eleonore. Gloria a épousé civilement le pilote automobile belge Jérôme d’Ambrosio en 2020.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr