Le marquis de Cholmondeley remplacé par Lord Carrington : l’ami du prince William perd sa fonction de Lord-grand-chambellan sous le règne de Charles III

L’un des amis du prince William vient de perdre sa fonction de Lord-grand-chambellan, comme le veut la tradition liée à cette fonction cérémonielle. La fonction est accordée à une nouvelle famille à chaque début de règne. Le 7e marquis de Cholmondeley a laissé sa place au 7e baron Carrington sous le règne de Charles III.

Lire aussi : Qui est Lady Pamela Hicks ? Le membre le plus âgé de la famille royale depuis le décès d’Elizabeth II

Changement de Lord-grand-chambellan au règne de Charles III

David Cholmondeley, 62 ans, est l’un des proches du prince William. Avec son épouse Rose Hanbury, ils sont les voisins de la maison d’Amner Hall, la résidence de campagne du prince et de la princesse de Galles. Il y a quelques mois, la presse people a beaucoup parlé de la marquise de Cholmondeley en raison de sa proximité avec le prince William. David Cholmondeley est aussi connu sous le nom de David Rocksavage, nom de scène qu’il utilise en tant que réalisateur de films. Le pseudonyme fait référence au titre subsidiaire de comte de Rocksavage qu’il a longtemps porté en tant qu’héritier, jusqu’à la mort de son père.

Le 7e marquis de Cholmondeley a servi de 1990 jusqu’à la mort d’Elizabeth II (Photo : Rex/Shutterstock/ISOPIX)

David Cholmondeley occupait la fonction de Lord-grand-chambellan depuis la mort de son père en 1990. La fonction est accordée à une des familles descendantes des comtes d’Oxford. À chaque début de règne, la fonction passe à une autre famille. Elizabeth II a désigné George Cholmondeley, 5e marquis de Cholmondeley, comme Lord-grand-chambellan, au début de son règne en 1952. Le 5e marquis est décédé en 1968, succédé par son fils Hugh, le 6e marquis. Ce dernier est décédé en 1990 et le 7e marquis assurait la fonction depuis lors. Le 4e marquis fut le seul Lord-grand-chambellan du règne de 9 ans du roi Edouard VII, de 1901 à 1910. Le 2e marquis fut aussi le seul à occuper ce poste durant le règne de Guillaume IV de 1830 à 1837.

Le marquis de Cholmondeley apporte la Couronne impériale à l’ouverture du parlement, en tant que Lord-grand-chambellan (Photo : Rota/Camera Press/ISOPIX)

Lire aussi : Le roi Charles III reconnu devant les deux chambres du parlement réunies

La fonction revient à Lord Carrington

Parmi les autres familles qui ont occupé cette fonction, on retrouve notamment les ducs d’Ancastern et de Kesteven ou les barons Willoughby d’Eresby. Depuis le début du règne de Charles III, la fonction a été attribuée à Rubert Carington, 73 ans. Rupert Carington porte le titre de 7e baron Carrington (la baronnie s’orthographie avec deux R alors que son patronyme n’en compte qu’un seul). Lord Carrington a hérité de la fonction au jour même de la mort d’Elizabeth II. Sa fonction l’amène à être présent lors de plusieurs cérémonies protocolaires qui ont lieu en marge de la prise de pouvoir du nouveau roi. Lord Carrington était déjà au travail dès ce 12 septembre lorsque le roi Charles III a prononcé son tout premier discours devant les deux chambres du parlement réunies à Westminster.

Lors Carrington devant le roi Charles III et la reine consort Camilla lors de la première visite des souverains devant le parlement le 12 septembre (Photo : Jack Hill/The Times/News Licensing/ABACAPRESS.COM)

Lord Carrington est le fils de Peter Carington, 6e baron Carrington, qui fut ministre de la Défense, et ministre des Affaires étrangères sous le mandat de Margaret Thatcher. De 1984 à 1988, il fut aussi le 6e Secrétaire général de l’OTAN. Rupert Carington, quant à lui, a une longue carrière dans le sectaire bancaire et le conseil en finances. Il travaille notamment pour la banque LGT, le groupe bancaire de la famille princière de Liechtenstein. Depuis 2018, il occupe un siège à la chambre des Lords après avoir remporté une élection en remplacement de Lord Northbourne. Marié en 1989 à Daniela Diotallevi, le couple a trois enfants.

Le Lord-grand-chambellan a une fonction d’intendance au palais de Westminster et en particulier au sein de la chambre des Lords. Il intervient lors des cérémonies protocolaires qui se déroulent au palais de Westminster, ce qui a lieu principalement chaque année lors de l’ouverture de l’année parlementaire. On le voit notamment porter la Couronne impériale et lors de certaines cérémonies il se déplace à reculons afin de ne pas faire dos au souverain. L’autre grande cérémonie à laquelle prend part le Lord-grand-chambellan est la cérémonie de couronnement.

Les familles qui peuvent prétendre à ce rôle descendent toutes de Robert Bertie, 1e barons Willoughby d’Eresby, qui deviendra le 1e comte de Lindsey. Robert Bertie fut désigné comme l’héritier de son lointain cousin, Aubrey de Vere, décédé sans héritier mâle proche, en 1703. Aubrey de Vere fut le dernier comte d’Oxford, un titre créé par Mathilde l’Emperesse en 1143. Les comtes d’Oxford ont obtenu certaines fonctions d’intendance, qui a pris différentes formes au fil des siècles.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

console.log('Service Worker registration failed: ', err); }); }