Mary de Danemark à la 70e réunion du comité européen de l’OMS

En tant que marraine du bureau de l’OMS pour la région Europe, la princesse héritière Mary de Danemark a pris la parole lors d’une réunion du comité régional, qui cette année se tenait virtuellement en raison de la pandémie mondiale de coronavirus.

La princesse héritière Mary de Danemark a prononcé le discours inaugural de la 70e réunion du comité régional Europe de l’OMS (Photo : capture YouTube)

Lire aussi : Felipe VI rencontre le directeur de l’OMS

Le comité européen de l’OMS se réunissait virtuellement

Cette année, c’était la dixième fois que la princesse héritière Mary prenait la parole lors de la réunion du comité régional, qui lui en était à sa 70e édition. Dans son discours, la princesse héritière a souligné, entre autres, les efforts considérables et l’importance des agents de santé européens dans la lutte contre la pandémie du COVID-19, ainsi que les conséquences de la pandémie pour les femmes et les enfants vulnérables. 

La princesse Mary de Danemark, d’origine australienne, a également parlé de l’importance des vaccins et de la façon dont ils peuvent sauver et protéger des vies, ainsi que des efforts pour lutter contre la résistance aux antibiotiques.

Lire aussi : Mary de Danemark visite le bureau européen de l’OMS pour discuter du coronavirus

Le discours de la princesse héritière Mary de Danemark devant le comité européen de l’OMS

« Je suis sûre que vous, comme moi, avez vécu de l’incertitude, de l’inquiétude et de la tristesse ces derniers mois, alors que nous essayons de trouver un sens à des événements qui changent rapidement, car nous sommes incapables de suivre les schémas habituels de la vie quotidienne, tout comme nous ne pouvons pas passer du temps avec des amis et des êtres chers », a commencé l’épouse du prince héritier Frederik.

« Pour beaucoup, les coûts psychologiques, émotionnels, sociaux et économiques de la pandémie se feront sentir dans les années à venir. La pandémie a fait ressortir encore plus clairement les inégalités en matière de santé et les points faibles de notre Région. Mais – bien que nous ayons certainement été mis à l’épreuve ces derniers mois, nous avons également eu l’occasion d’apprendre beaucoup de choses collectivement.

Alors que ce groupe se rassemble virtuellement pour tracer la voie à suivre, j’espère que nous avons tous l’humilité et l’ouverture d’accepter d’apprendre. Apprendre de ce que nous avons vécu individuellement et collectivement pendant cette pandémie, et les uns des autres. Le chemin à parcourir peut sembler décourageant. Les défis auxquels nous sommes confrontés sont, en effet, grands.

Mais j’ai foi dans le dévouement et la bravoure de nos agents de santé, ainsi que dans l’engagement et la créativité de nos dirigeants et décideurs en matière de santé, en vous tous. J’ai hâte de me réunir au prochain Comité régional – espérons-le en personne – et d’écouter, d’apprendre et de trouver l’inspiration les uns des autres.

Travailler ensemble pour rendre le monde plus sûr et plus sain pour tous est l’héritage le plus approprié pour honorer ceux que nous avons perdus à cause de ce virus, et un cadeau inestimable pour les enfants du futur. »

Lire aussi : Mary de Danemark, ambassadrice de l’OMS, remercie le personnel de santé pour la Semaine de la vaccination

Source : Kongehuset

Avatar
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés par passion. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales.