Mary de Danemark comprend que la destitution des petits-enfants de la reine « peut faire mal »

Aucun membre de la famille royale danoise en déplacement ne peut éviter les questions des journalistes à propos de la dernière décision choc de la reine Margrethe II de destituer quatre de ses huit petits-enfants. La princesse héritière Mary a elle aussi réagi à la perte de titres de ses neveux et de sa nièce, contrairement à ses quatre enfants qui sont épargnés par cette restructuration.

Lire aussi : Le prince Joachim révèle la peine de ses enfants après leur destitution par la reine Margrethe II

La princesse héritière Mary embarrassée par les questions sur la privation des titres de ses neveux

Mercredi, la reine Margrethe II a annoncé la destitution des quatre enfants de son deuxième fils, le prince Joachim. Le prince Nikolai et le prince Felix, nés de son premier mariage, et le prince Henrik et la princesse Athena, nés de son remariage avec la princesse Marie, seront connus comme de simples comtes et comtesse de Monpezat à partir du 1e juin 2023. En plus de perdre leur titre de prince de Danemark, ils perdent aussi leur prédicat d’Altesse, au profit du titre d’Excellence.

La princesse héritière Mary et le prince héritier Frederik photographiés en septembre 2022 lors d’un événement organisé à l’occasion des 50 ans de règne de la reine Magrethe II (Photo : Robin Utrecht/ABACAPRESS.COM)

Le prince Joachim mais aussi son ex-épouse, la comtesse de Frederiksborg, mère de ses deux premiers enfants, ont déjà réagi publiquement à l’annonce de privation de titres de leurs enfants. Tous les deux ont parlé de la « tristesse » de leurs enfants, leur incompréhension et leur état « de choc ». Le prince Nikolai, premier visé par cette décision, a lui aussi réagi, confirmant les propos de ses parents. Le prince était mal à l’aise lorsque les journalistes ont voulu savoir si cette décision aurait des conséquences sur sa relation avec sa grand-mère.

Le prince Felix, la princesse Marie, le prince Joachim, la princesse Athena, le prince Henrik et le prince Nikolai photographiés le 11 septembre à Copenhague. Ils seront prochainement connus comme le comte Felix, la princesse Marie, le prince Joachim, la comtesse Athena, le comte Henrik et le comte Nikolai (Photo : Patrick van Katwijk/Picture Alliance/ISOPIX)

Lire aussi : Le prince Nikolai s’exprime pour la première fois après sa destitution

La princesse héritière Mary a également répondu à Ekstra Bladet, qui l’a interpellée lors d’un déplacement officiel. « Le changement peut être extrêmement difficile et peut vraiment faire mal. Je pense que la plupart des gens ont déjà vécu ça. Mais cela ne signifie pas que la décision n’est pas la bonne », a déclaré l’épouse du prince héritier Frederik, fils aîné de la reine Margrethe II. Cette décision de la reine, de différencier les enfants de ses deux fils, vient renforcer les rumeurs de mésentente entre Joachim et Frederik.

Les quatre enfants de Frederik et Mary sont tous princes et princesses de Danemark et jouissent du prédicat d’Altesse Royale. Comme tous les descendants de la reine Margrethe II et du prince consort Henri, ils ont également le titre subsidiaire de comte de Monpezt.

La belle-fille de la reine Margrethe II rappelle que son époux devra peut-être aussi prendre une telle décision concernant ses propres enfants. « Nous nous pencherons également sur les titres de nos enfants le moment venu ». La journaliste a voulu plus de détail à ce sujet, à savoir si seulement leur fils aîné, le prince Christian, peut être certain de garder ses titres. « Aujourd’hui, nous ne pouvons pas savoir à quoi ressemblera la Maison royale quand le temps de Christian viendra ».

« Je peux comprendre que c’est une décision très difficile à prendre », continue Mary, visiblement mal à l’aise et embarrassée de répondre aux questions concernant la reine. « Le changement fait vraiment mal, mais comme je l’ai dit, cela ne signifie pas que la décision n’est pas la bonne. Et je peux comprendre que c’est une décision très difficile à prendre mais aussi une décision très difficile à recevoir ». Quant à savoir si cette décision provoquera des tensions internes à la famille, l’épouse du prince héritier a répondu : « On devra y travailler ».

Par ailleurs, la princesse Benedikte, sœur puînée de la reine Margrtehe II, a elle aussi eu droit aux questions sur le sujet lors de son déplacement ce vendredi. Elle a déclaré : « Je pense que, bien sûr, c’est d’abord difficile pour eux. C’est évident mais ma sœur prend de sages décisions, aussi en tant que Reine. Elle pense à l’avenir et non pas ici et maintenant. Et je pense que c’est la chose la plus importante ».

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr