Les mauvais investissements du prince Joachim de Danemark

Lorsqu’il s’agit de faire les comptes, la dotation du prince Joachim de Danemark reste chaque année une question épineuse. L’apanage du deuxième fils de la reine Margrethe II, qui travaille à présent pour la Défense danoise à Paris, est régulièrement remis en question. C’est pourquoi, le prince Joachim veut assurer ses arrières et faire fructifier son portefeuille en réalisant de son côté quelques investissements. Il détient notamment près d’un quart de la société De 5 Gaarde, dont les résultats de cette année sont une fois de plus négatifs.

Lire aussi : La princesse Mabel est la 50e plus grande fortune des Pays-Bas en 2021

La société De 5 Gaarde fait perdre de l’argent au prince Joachim

Le prince Joachim, 52 ans, a investi il y a quelques années dans l’entreprise agroalimentaire De 5 Gaarde. Il s’agit d’une collaboration entre cinq domaines, fermes et manoirs au Danemark qui proposent des produits de haute qualité «à un prix raisonnable», peut-on lire sur le site du commerçant. «Nous nous efforçons de créer des aliments durables qui à la fois préservent notre patrimoine et utilisent les ressources que la nature a à offrir.»

Le prince Joachim détient 23% des parts de la société. Le reste des part appartient à Troels Holch Povlsen, un milliardaire danois bien connu. Troels Holch Povlsen et son épouse ont fondé la chaine de prêt-à-porter Bestseller. Leur fils, Anders Holch Povlsen, est l’un des meilleurs amis du prince héritier Frederik. Le magazine Se og Hør indique que De 5 Gaarde termine son exercice comptable avec une perte de 792 000 couronnes danoises, soit environ 106 000 euros. Cela représenterait donc un perte de 182 000 couronnes sur l’investissement du prince Joachim, soit près de 25 000 euros.

Le même magazine danois rappelle qu’il faut remonter en 2016 pour trouver la dernière année positive pour l’entreprise, qui avait fait un bénéfice de moins de 10 000 euros. Le capital de cette société s’élève à plus de 630 000 euros.

Le prince Joachim et la princesse Marie lors d’un diner à l’Hôtel de Ville de Paris en 2019 (Photo : David Niviere/ABACAPRESS.COM)

Lire aussi : Augmentation de la rente de la reine Margrethe II en 2021

L’autre investissement peu fructueux du prince Joachim

Par ailleurs, le prince Joachim a aussi investi dans Schackenborg Slotskro, l’auberge attenante au château de Schackenborg. Un peu plus tôt dans l’année, le quotidien économique Finans écrivait : «Schackenborg Slotskro enregistre le plus gros déficit de son histoire». La perte enregistrée en 2020, alors que l’auberge est en cours de rénovation, est de 513 568 couronnes, soit 69 000 euros.

«Schackenborg Slotskro A/S, dont le prince Joachim est copropriétaire et président, a perdu un total de 1,4 million de couronnes depuis sa création en 2004», soit environ 190 000 euros. Avisen explique que la crise du coronavirus a impacté le secteur hôtelier et de la restauration mais même les années précédentes, les résultats étaient peu brillants. En 2019 par exemple, l’auberge avait réalisé un bénéfice d’environ 4000 euros. Le prince Joachim ne possède que 6% des parts de l’auberge, le reste étant la propriété du milliardaire hongkongais Hans Mikael Jebsen.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr