Mike Tindall parle du Parkinson de son père avec la duchesse de Gloucester

La duchesse de Gloucester et Mike Tindall ont discuté ensemble par visioconférence à propos de la maladie de Parkinson, une cause qui touche ces deux membres de la famille royale. Il s’agit d’un rare engagement du beau-fils de la princesse Anne avec l’épouse du cousin de la reine Elizabeth II.

Lire aussi : Andreas de Saxe-Cobourg-Gotha et son combat contre le Parkinson

Le beau-fils de la princesse Anne et l’épouse du prince Richard parlent du Parkinson

Birgitte van Deurs, épouse du prince Richard, duc de Gloucester est la marraine de l’association Parkinson’s UK depuis 1997, alors que Mike Tindall, ancien champion de rugby et époux de la fille de la princesse Anne est parrain de l’association Cure Parkinson depuis 2018. Mike, qui vient de devenir père d’un troisième enfant il y a quelques semaines, connait bien cette maladie. Son père a été diagnostiqué atteint du Parkinson en 2003.

La duchesse de Gloucester a eu une conversation avec Mike Tindall à propos du Parkinson (Photo : capture d’écran YouTube)

La duchesse de Gloucester et Mike Tindall ont discuté ensemble lors d’un appel en visioconférence et en ont profité pour remercier les soignants, les bénévoles, les chercheurs et les collecteurs de fonds qui consacrent leur temps à soutenir les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

«C’est la Journée mondiale de la maladie de Parkinson dimanche, ce qui est une bonne occasion de remercier tous les soignants, supporters, chercheurs, bénévoles et collecteurs de fonds qui font tant pour les organismes de bienfaisance et pour les personnes atteintes de la maladie de Parkinson», a déclaré la duchesse de Gloucester.

Mike Tindall se confie sur le Parkinson de son père (Photo : capture d’écran YouTube)

Lire aussi : « Être une royauté ? Il y a des avantages et des inconvénients » : Mike Tindall attend la venue de son 3e enfant

«J’espère que vous continuerez tous à faire ce merveilleux travail. Beaucoup de gens vous sont vraiment reconnaissants», déclare Birgitte. Mike a ajouté : «Merci à tous ceux qui sont impliqués d’une quelconque façon pour la maladie de Parkinson. Cela signifie beaucoup pour moi.»

Mike a révélé que son papa vient de «connait cinq années vraiment difficiles. Et puis il y a eu le confinement. Mes deux parents sont sur la liste des personnes vulnérables, donc ils n’ont littéralement pas quitté leur maison depuis un an. C’est très important pour les personnes qui ne connaissent pas les circonstances, à quel point cela implique un partenaire, une femme ou un mari. C’est une question de travail d’équipe. »

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr