Miriam de Bulgarie dessine une bague pour lutter contre le mariage infantile

La princesse Miriam de Bulgarie avait déjà participé à la campagne de l’association VOW, en postant sur Instagram un selfie sur lequel elle montrait sa main, ce qui signifie qu’elle soutient la lutte contre le mariage infantile. Cette semaine, la belle-fille du tsar Siméon II de Bulgarie a été encore plus loin en dévoilant la bague qu’elle a dessinée et dont les profits seront reversés en intégralité à l’association VOW.

Les princesse Miriam et Mabel portent la bague dessinée pour lutter contre le mariage infantile (Photo : Instagram/miriamdeungria)

Lire aussi : Le mariage hypothétique de Leonor d’Espagne et Christian de Danemark âgés de 15 ans crée la polémique

Les princesses Miriam et Mabel luttent contre le mariage forcé des filles

C’est en publiant une photo à côté de la princesse Mabel d’Orange-Nassau que la princesse Miriam de Bulgarie a dévoilé sa nouvelle bague en or, dessinée spécialement pour l’association VOW. VOW lutte contre le mariage forcé et arrangé des enfants. La princesse Mabel, veuve du défunt prince Friso des Pays-Bas, est membre du conseil d’administration de l’association.

Miriam de Bulgarie a mis sa marque de bijoux à contribution pour lutter contre le mariage forcé des enfants (Photo : Instagram/miriamdeungria)
La princesse Mabel d’Orange-Nassau porte la bague dessinée par la princesse Miriam (Photo : Instagram/miriamdeungria)

Lire aussi : Miriam de Bulgarie se bat contre le mariage des enfants

La princesse Miriam, née Miriam Ungría y López, a voulu participer à cette lutte en fabriquant une bague plaquée or et une autre en rhodium. L’anneau est surmonté d’une pierre imitation diamant. L’anneau forme la phrase : « I don’t », pour dire « non » au mariage des enfants. « I don’t » est la phrase opposée à « I do », qui est habituelle prononcée pour donner son accord le jour du mariage. Chaque année, 12 millions de filles sont forcées à dire « oui » dans le monde. La bague est vendue 150 €.

100% des bénéfices de la vente des bagues I DON’T seront reversés à l’association VOW (Photo : Instagram/miriamdeungria)

Lire aussi : Beatrix et Mabel des Pays-Bas remettent le prix Prince Friso au meilleur ingénieur du pays

La princesse Miriam est la veuve du prince Kardam, le fils aîné et héritier du roi Siméon II de Bulgarie. La princesse Miriam, d’origine espagnole, a suivi des études en gémologie avant de sortir sa première collection de bijoux en 1991. En 2014, elle lance sa propre marque de joaillerie MdeU.

Source : VOW

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr

No Comments Yet

Leave a Reply