Mort de Louis XVI : le comte de Paris interrogé sur CNews

Le prince Jean d’Orléans, comte de Paris, était l’invité de L’Heure des Pros sur CNews, ce 21 janvier 2021, jour commémoration de la mort de Louis XVI. Le prétendant orléaniste au trône de France a répondu aux questions du journaliste Pascal Praud concernant la place de l’histoire monarchique en France.

Lire aussi : Valéry Giscard d’Estaing : Le comte de Paris adresse ses condoléances

Le comte de Paris invité de Pascal Praud le jour de la mort de Louis XVI

« C’est une commémoration d’un événement qui a marqué notre histoire et comme les Français sont attachés à l’histoire, c’est quelque chose d’actualité », a déclaré le comte de Paris sur CNews, à l’occasion de la commémoration des 228 ans de l’exécution du roi Louis XVI, jugé sous le nom de Louis Capet et guillotiné le 21 janvier 1793.

Comme on peut le remarquer avec les questions habituelles dans ce type d’émission, la présence d’un membre de la famille royale interpelle toujours les journalistes. Ainsi, l’animateur et ses chroniqueurs ont souhaité savoir quel pourrait être le rôle d’un roi dans notre monde contemporain. « Dans un environnement comme celui d’aujourd’hui, où on perd les repères, le roi peut toujours être une figure d’unité du pays, d’unité de la nation », explique Jean d’Orléans, prenant pour exemple le rôle joué par les souverains des autres monarchies européennes.

Sur les 12 monarchies d’Europe, 5 sont frontalières avec la France : la Belgique, le Luxembourg, Monaco, Andorre et l’Espagne. « Chez nous la révolution a fait son chemin », continue Jean d’Orléans qui constate qu’aujourd’hui bon nombre de Français sont en recherche de repères.

Le prince Jean, comte de Paris a répondu à Pascal Praud le jour de commémoration de la mort de Louis XVI (Photo : capture d’écran CNews)

Lire aussi : Jean d’Orléans rend hommage à son grand-père engagé dans la Légion étrangère malgré la loi d’exil qui frappait sa famille

Quelle est la vision du comte de Paris sur le rôle du président ?

Un chroniqueur, qui a fait remarquer que le président Emmanuel Macron s’était approprié une image de « monarque républicain », a interpellé l’héritier du trône de France sur la vision qu’il avait du président. « C’est quelqu’un qui connait bien l’histoire et la constitution. » Rappelons également que le président Emmanuel Macron est aussi co-prince d’Andorre et a donc une fonction monarchique dans le pays.

Avec le septennat, qui été mis en place par Patrice de Mac Mahon, puis avec la Constitution, mise en place par le général de Gaulle, il y avait une « réflexion autour de cette fonction suprême emprunte de nos rois, de notre histoire », rappelle le comte de Paris. « Après, avec le quinquennat, un des présidents de la république a envoyé un scud, et on est un peu en ballotage. Quel role joue le président par rapport au premier ministre ? », se questionne l’arrière-arrière-petit-fils de Louis-Philippe 1e.

Pour conclure, le prince Jean a rapidement expliqué quel pouvait être le rôle d’un souverain aujourd’hui : « Dans un monde qui part à vau-l’eau, je pense que la figure du Prince est importante car elle est fidèle à l’histoire et peut se projeter avec beaucoup de liberté, tout en étant en connexion très étroite avec les Françaises et les Français. »

Après son interview à distance, le prince Jean, comte de Paris s’est rendu à la messe en l’honneur de Louis XVI, célébrée en la cathédrale Saint-Maurice de Mirepoix par le Père Naït-Saadi.

Source : CNews

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr