La confidente de Pierre II de Yougoslavie est décédée : mort de la princesse Eva Maria

Milica Andjelković s’est éteinte au mois décembre 2020 à 94 ans. Cette princesse discrète et méfiante détenait tous les secrets de l’ancienne famille royale de Serbie, confidente du dernier roi, Pierre II de Yougoslavie. Elle raconte même que le roi est mort dans ses bras, en 1970. Volontairement mystérieuse, elle gardait chez elle des documents d’une grande valeur, et avait épousé en 1974 le prince André, frère cadet de Pierre II.

YouTube video

Lire aussi : Alexandre de Serbie commémore les 50 ans de la mort de Pierre II de Yougoslavie

Elle connaissait tous les secrets du roi Pierre II de Yougoslavie

C’est Mira Adanja Polak, l’une des rares journalistes à avoir pu approcher Milica Andjelković en 2003 dans sa résidence de Palm Springs, qui a annoncé sa mort en décembre 2020. La journaliste est revenue sur sa rencontre particulière avec la princesse, dans les colonnes de Novosti. Cette femme autrefois pourchassée par les services secrets communistes qui souhaitaient connaitre tous les secrets de la famille royale, vivait dans une demeure protégée, méfiante, n’acceptant que très rarement les interviews.

Milica Andjelković était originaire de Vrnjačka Banja, une ville qui compte aujourd’hui 10 000 habitants, en plein centre de la Serbie. La vie de Milica a fait l’objet de nombreuses rumeurs. On dit qu’elle a quitté le pays à l’adolescence, se réfugiant en Allemagne pour fuir le communisme. Elle aurait (probablement) d’abord épousé un certain Smiljanic. Puis elle se rendra aux États-Unis et y fera la rencontre du médecin Franklin Lowe et l’a épousé. Il deviendra le médecin personnel du roi Pierre II de Yougoslavie. Ce dernier ayant dû fuir son pays, chassé par les communistes en 1945.

Le roi Pierre II, en 1944, peu de temps de temps avant d’être forcé à fuir son pays (Photo : Domaine public)

Pendant ses années de mariage avec le docteur, Milica sera connue aux États-Unis comme Mitzi Lowe (Mici Lou, en serbe), pays où a fini par s’installer l’ancien roi qui n’a jamais abdiqué. Durant ses années d’exil, Pierre II souffrira de dépression, on le dit alcoolique (ce que dément totalement Mitzi Lowe), sa relation avec son épouse, Alexandra de Grèce est très compliquée. Pierre II multiplie les relations, Alexandra fait plusieurs tentatives de suicide et leur fils Alexandre est totalement délaissé. Il grandira notamment auprès de sa grand-mère. L’état de santé du roi Pierre se détériore, il souffre d’un cirrhose et meurt à Los Angeles, le 3 novembre 1970 après l’échec d’une greffe du foie.

De nombreuses histoires circulent sur la vie en exil de Pierre II. Sa santé précaire et ses différents problèmes psychologiques ont été à l’origine d’histoires fausses, entre la propagande communiste qui propageait des rumeurs discréditantes et les informations des proches du roi, qui embellissaient volontairement la vérité. Seuls ceux qui vivaient à ses côtés connaissent la vérité, si bien qu’encore aujourd’hui, différents sites spécialisés donnent des détails contradictoires sur les circonstances de sa mort et les années de dépression et de maladie qui précèdent son décès.

Née Milica Andjelković, puis connue comme Mitzi Lowe, elle deviendra la princesse Eva Marija Karađorđević à son mariage en 1974 (Photo : DR)

Lire aussi : Alexandre et Katherine de Serbie célèbrent le 97e anniversaire de Pierre II de Yougoslavie

Mitzi Lowe était devenue la princesse Eva Maria Karadjordjevic à son mariage avec le prince André

Mitzi Lowe fait partie de rares personnes qui connaissent la vérité. Elle était au chevet de Pierre depuis des années. Elle prétend même qu’il serait mort dans ses bras en 1970. Après avoir divorcé de Frank Lowe, quatre ans après la mort du roi, elle épouse son frère, le prince André (Andrej). Celui-ci est déjà divorcé deux fois. Il avait eu deux enfants de son premier mariage avec la princesse Christine de Hesse-Cassel et trois enfants avec la princesse Kira de Leiningen. À son mariage en 1974, Mitzi Lowe se fait alors connaitre comme la princesse Eva Maria Karadjordjevic (Karageorgévitch, en français et Karađorđević, en serbe), du nom de la dynastie de la famille royale serbe. Elle avait choisi Eva, le prénom de sa mère, et Maria (ou Marija), en hommage à la mère du prince André, Marie de Roumanie.

La reine Marie, née princesse Marie de Roumanie, avec ses trois fils, le prince Pierre (futur Pierre II), le prince Tomislav et le prince André (Photo : Domaine public)

Mitzi Lowe était tellement proche du roi depuis 15 ans, qu’elle avait été nommée par lui comme son exécutrice testamentaire. Lors de sa rare interview en 2003, elle a voulu dire sa vérité et expliquer les causes exactes de la mort de Pierre II. Selon elle, il n’est pas mort sur la table d’opération, comme on le dit, ni pendant la transplantation hépatique mais bien d’une crise cardiaque après l’intervention. Le prince André qui était cadre au département marketing de Comparator Systems Corporation, une entreprise électronique, s’est suicidé en 1990. Il a été retrouvé mort dans sa Mercedes, intoxiqué au monoxyde de carbone, sur le parking de son lieu de travail.

La princesse Eva Maria et le prince André de Yougoslavie (Photo : DR)

Lire aussi : La dernière princesse irakienne est morte à 100 ans : Badyia avait échappé au massacre de la famille royale

À la mort du roi Alexandre 1e de Yougoslavie en 1934, ses trois fils, Pierre II, le prince Tomislav et le prince André avaient chacun reçu un tiers de sa fortune. À la mort de Pierre II, sa femme Alexandra a hérité de 75% et son fils unique, le prince héritier Alexandre aurait reçu 25%. Pierre II avait vécu son exil pratiquement désargenté et sur le testament que possédait la princesse Eva Maria, on peut y lire que le prince héritier Alexandre a reçu 5000 $.

À la mort du prince André, sa veuve a hérité d’une bonne partie de sa fortune personnelle et de la partie du patrimoine familial des Karadjordjevic, qui avait été confisqué par les communiste et a été rendu par l’État serbe ces dernières années. Selon certains calculs, par ce jeu d’héritage et de restitution, ce serait donc Mitzi Lowe qui possédait la plus grande partie du patrimoine de la famille royale depuis la mort de son époux. Eva Marija et André n’ont pas eu d’enfants. Elle s’en est allée le 17 décembre 2020 dans sa résidence où de nombreuses photos de son ami, Pierre II, étaient toujours accrochées aux murs, emportant avec elle les secrets de la famille Karadjordjević.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr