Nicolas de Roumanie prépare une année de commémoration au roi Michel pour le centenaire de la naissance de son grand-père

Le 25 octobre 2021, les Roumains célèbreront les 100 ans de la date de naissance de leur dernier souverain, le roi Michel 1e. Une date qui sera certainement célébrée en grandes pompes par la famille royale de Roumanie. Nicolas de Roumanie, le seul petit-enfant masculin du défunt Roi, prépare de son côté ses propres festivités, sa tante Margareta ne souhaitant toujours pas l’inclure dans les festivités officielles. Nicolas de Roumanie a profité de la date d’anniversaire de son grand-père pour lancer l’année de commémoration au roi Michel 1e.

Lire aussi : Nicolas de Roumanie commémore le mariage du roi Michel 1e et d’Anne de Bourbon-Parme

Nicolas de Roumanie organise une année de célébrations en l’honneur de son grand-père

Nicolas de Roumanie Medforth-Mills, fils de la deuxième fille du roi Michel 1e, a envoyé un message vidéo ce matin, via le service de communication de sa fondation. Il présente à ses partisans son initiative imaginée à l’occasion du centenaire de son grand-père. Il a enregistré son message devant le château de Peleș, une des propriétés royales que l’État de Roumanie a accepté de rendre à la famille royale en 2006.

« Cela fait presque cent ans que mon grand-père est né », rappelle l’ancien prince de Roumanie, destitué de tous ses titres dans des conditions troubles quelques années avant la mort de son grand-père, qui l’avait pourtant pris sous son aile et qui avait laissé présager de le considérer comme son héritier. Pour beaucoup de Roumains, le roi Michel 1e est resté un homme apprécié, c’est pourquoi, son petit-fils, qui est mis de côté par la branche familiale finalement légitimée par Michel 1e avant sa mort, souhaite lui rendre hommage comme il se doit.

« De près ou de loi, le roi Michel a touché chacun d’entre nous par sa modestie et son amour le pays et ses citoyens », continue Nicolas, qui sera d’ici quelques jours papa de son premier enfant avec son épouse, Alina Maria. « Le roi Michel a dit : “Nous ne pouvons pas avoir de futur si nous ne respectons pas notre passé”. Ce message est aussi la devise de la Fondation Prince Nicolas qui diffusera l’année prochaine les pensées et les souvenirs qu’ont les Roumains du roi Michel. »

Le prince Nicolas a dévoilé son initiative imaginée pour célébrer le centenaire de la naissance du roi Michel 1e de Roumanie (Photo : capture YouTube/Nicolae al României)

Lire aussi : Nicolas de Roumanie souhaite une réconciliation de la famille royale à la naissance de son bébé

Les Roumains sont invités à partager leurs souvenirs du roi Michel 1e

Nicolas de Roumanie invite tous les Roumains « à y prendre part pour rassembler tous ensemble les souvenirs, les pensées et les émotions qui permettront de garder vivante la mémoire de notre Roi pour les générations à venir. Le roi Michel, mon grand-père, était un vrai patriote. Il aimait son pays. Il fait partie des cœurs et des âmes des Roumains depuis les années 40. »

Concrètement, la Fondation Prince Nicolas appelle tous les Roumains à laisser un message, une trace, un souvenir qu’ils ont de leur dernier Roi. « En sa mémoire, nous avons le devoir de célébrer, de nous souvenir et de transmettre aux générations futures tout ce qu’il représentait pour la Roumanie : le symbole de la Couronne roumaine, de la solidarité, de modestie et de foi. Que Dieu nous vienne en aide ! ».

Depuis quelques heures, le compte YouTube de la Fondation met en ligne différents témoignages de Roumains de tous horizons et âges, parmi eux un photographe, une réalisatrice, un journaliste ou encore un informaticien, qui livrent leurs souvenirs concernant le roi Michel 1e, décédé en décembre 2017.

Lire aussi : Nicolas de Roumanie sur la tombe de la reine Anne le jour de son anniversaire

Source : Nicolae al României

Nicolas Fontaine
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef - Rédacteur sénior

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Il est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr