La mère du fils aîné du prince Albert II assiste à la célébration de la Sainte-Dévote

Le 27 janvier est un jour férié à Monaco, consacré aux célébrations de la Sainte-Dévote, sainte patronne de la Principauté. Cette année, rien ne se passe comme à l’accoutumée. Le prince Albert II assiste à la cérémonie sans son épouse, la princesse Charlène étant toujours en convalescence. Surprise, Nicole Coste, la mère d’Alexandre Grimaldi-Coste a assisté pour la première fois à la messe célébrée pour la fête.

Lire aussi : Nicole Coste raconte la vérité sur son fils Alexandre et sa relation avec Albert II et Charlène de Monaco

Nicole Coste fait son apparition à la Sainte-Dévote sans la princesse Charlène

Alexandre Grimaldi-Coste a fêté son 18e anniversaire en 2021. Pour l’occasion, Nicole Coste était sortie de son silence et avait accordé une très longue interview à Paris Match, dans laquelle elle racontait son histoire et celle de son fils. Depuis la révélation de l’existence d’Alexandre en 2005, en pleine période de deuil du prince Rainier III, Nicole Coste s’était montrée assez discrète, menant une vie à Londres avec Alexandre, né en 2003.

La dernière interview dans Paris Match était mal passée du côté du prince Albert II, qui avait été surpris par la prise de parole. Il faut dire que l’ancienne hôtesse de l’air d’origine togolaise avait profité de l’occasion pour dévoiler quelques indiscrétions sur sa relation avec la princesse Charlène, qu’elle ne porte pas vraiment dans son cœur.

«Pendant la période des fiançailles, j’ai vécu des choses qui m’ont alertée et choquée. Elle a, par exemple, changé mon fils de chambre, profitant de l’absence de son père pour l’installer dans l’aile des employés. En tant que mère, je ne trouve pas de mots pour décrire ces agissements», expliquait-elle dans Paris Mach. Albert II avait réagi aux déclarations de son ex dans Point de Vue : « Dans le cas particulier de cet article concernant madame Coste, je ne savais évidemment pas ce qu’il allait paraître. Je pensais qu’il s’agirait juste d’une photo d’anniversaire. Cela était déplacé, j’ai été furieux de découvrir ça ».

(Photo : VALERY HACHE/AFP via Getty Images)

On pouvait s’attendre à ce qu’Alexandre soit de plus en plus souvent sur le devant de la scène depuis qu’il est devenu majeur et qu’il est rentré en Europe, mais c’est surtout sa mère qui est présente un peu partout en ce moment. Ce 27 janvier, alors que la famille princière célébrait la Sainte-Dévote lors d’une messe en la cathédrale de Monaco, c’est l’apparition de Nicole Coste qui a fait le plus jaser. Arrivée dans un ensemble blanc immaculé, portant des chaussures dorées aux pieds, sa présence n’est pas passée inaperçue.

Le prince Albert II de Monaco et la princesse Caroline de Hanovre à la sortie de la messe ce 27 janvier 2022 (Photo : David Nivière/Abacapress)

Le prince Albert II, lui, est arrivé avec sa sœur, la princesse Caroline de Hanovre, qui joue son rôle de Première dame depuis l’absence de la princesse Charlène. Après la cérémonie religieuse, le prince souverain a retrouvé ses enfants légitimes, les jumeaux Jacques et Gabriella. Ensemble, avec la princesse Caroline, ils sont apparus au balcon du Palais princier pour saluer les Monégasques.

La princesse Gabriella, comtesse de Carladès, le prince souverain Albert II, le prince héréditaire Jacques, marquis des Baux et la princesse Caroline de Hanovre au balcon du Palais princier ce 27 janvier 2022 (Photo : David Nivière/Abacapress)

La veille, la princesse Caroline accompagnait déjà son frère et ses deux enfants légitimes à l’occasion de l’embrasement de la barque, une cérémonie organisée chaque année la veille de la Sainte-Dévote.

La veille de la fête, le prince héréditaire Jacques a embrasé l’embarcation de Sainte-Dévote avec un flambeau et l’aide du prince Albert II (Photo : David Nivière/Abacapress)

La princesse Charlène, qui est actuellement en convalescence en Suisse et qui va prochainement subir une nouvelle opération dentaire, aime particulièrement cette fête. Très pieuse, c’est devant la statue de la sainte Dévote que la princesse Charlène avait laissé échapper ses larmes le jour de son mariage en juillet 2011.

Le 27 janvier 304, une chrétienne corse du nom de Dévote, persécutée par Dioclétien, se serait échouée sur le rivage de Monaco. Plusieurs légendes existent à ce sujet, notamment une, écrite par l’historiographe du prince souverain Honoré, II au 17e siècle. On dit également que des voleurs se seraient emparés des reliques de Sainte-Dévote au Moyen-Âge. Ceux-ci auraient été rattrapés par la mer et on aurait mis feu à leur embarcation.

Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr