Jacques et Gabriella de Monaco sans leur maman pour fêter la Sainte-Dévote avec le prince Albert II et la princesse Caroline

La fête de la Sainte-Dévote est une célébration qu’apprécie particulièrement la princesse Charlène. Actuellement internée dans un centre de soins en Suisse, l’épouse du chef d’État monégasque ne pouvait pas être présente aux côtés des siens lors de la fameuse cérémonie d’allumage d’une barque. Le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella ont assisté à ce spectacle avec leur papa et leur tante, la princesse Caroline.

Lire aussi : La princesse Stéphanie très protectrice envers Jacques et Gabriella de Monaco lors de la distribution de cadeaux aux enfants monégasques

Charlène de Monaco manque la Sainte-Dévote 2022

Certains commentateurs espéraient que la princesse Charlène fasse son grand retour dans la Principauté cette semaine. Le 25 janvier, la princesse Charlène a fêté ses 44 ans et le surlendemain de son anniversaire est dédié à Dévote, la sainte patronne de Monaco. La Sainte-Dévote est tellement importante pour les Monégasques que le 27 janvier est un jour férié dans la Principauté. La princesse Charlène, très pieuse, accorde elle-même beaucoup d’importance à la sainte. Le monde entier se souvient de ce moment où la nouvelle princesse n’a pas pu retenir ses larmes devant la statue de la sainte, le jour de son mariage en juillet 2011.

Le prince héréditaire Jacques, marquis des Baux, embrase l’embarcation avec un flambeau et l’aide du prince Albert II (Photo : David Nivière/Abacapress)

Le 27 janvier 304, une chrétienne corse du nom de Dévote, persécutée par Dioclétien, se serait échouée sur le rivage de Monaco. Plusieurs légendes existent à ce sujet, notamment une, écrite par l’historiographe du prince souverain Honoré, II au 17e siècle. On dit également que des voleurs se seraient emparés des reliques de Sainte-Dévote au Moyen-Âge. Ceux-ci auraient été rattrapés par la mer et on aurait mis feu à leur embarcation.

Embrasement de la barque de Sainte-Dévote en 2022 (Photo : David Nivière/Abacapress)

Lire aussi : Le message d’amour de la princesse Charlène pour les 7 ans de Jacques et Gabriella

Embrasement de la barque de Sainte-Dévote par Jacques et Gabriella de Monaco

Le jour de la Sainte-Dévote, une messe est habituellement donnée en la cathédrale de Monaco, en présence de la famille princière. Les célébrations commencent déjà la veille en soirée. Le 26 janvier, les festivités sont lancées par l’allumage d’une barque, là aussi en présence de la famille princière. Depuis quelques années, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella sont réquisitionnés pour allumer les branchages sur lesquelles repose la barque, à l’aide de torches. La barque représente celle de la sainte échouée, qui aurait trouvé refuge à Monaco pour échapper aux persécutions.

Jacques et Gabriella de Monaco admirent le spectacle (Photo : David Nivière/Abacapress)

L’année dernière, la famille princière avait embrasé la barque avec des flambeaux, comme à l’accoutumée, à l’exception des masques de protection qui s’étaient invités à la fête. Il s’agissait aussi, sans qu’on le sache à l’époque, de la dernière apparition publique de la princesse Charlène à Monaco. Par la suite, Charlène s’était rendue aux funérailles du roi des Zoulous en Afrique du Sud, au mois de mars. Ses allers-retours sont ensuite assez flous, mais elle n’a plus été aperçue en public, jusqu’à ce qu’elle soit bloquée en Afrique du Sud, en mai, suite à une infection de la zone ORL.

Louis Ducruet et Melanie-Antoinette Costello de Massy entouraient le prince Albert II, la princesse Caroline, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella (Photo : David Nivière/Abacapress)
La princesse Caroline de Hanovre s’occupe de sa nièce (Photo : David Nivière/Abacapress)

Cette année, c’est donc sans la princesse Charlène, que les enfants du souverain monégasques ont mis feu à l’embarcation. La princesse Caroline de Hanovre, qui a fêté ses 65 ans il y a quelques jours, a une fois de plus joué son rôle de maman de substitution pour les enfants et de première dame pour son frère. Louis Ducruet, fils de la princesse Stéphanie, était présent pour représenter la famille de la sœur cadette d’Albert II. La dernière branche de la famille, celle descendante de la princesse Antoinette (sœur du prince Rainier III), était représentée par Melanie-Antoinette Costello de Massy, fille de la défunte baronne de Massy.

Avatar photo
Nicolas Fontaine

Rédacteur en chef

Nicolas Fontaine est rédacteur web indépendant depuis 2014. Après avoir été copywriter et auteur pour de nombreuses marques et médias belges et français, il s'est spécialisé dans l'actualité des royautés. Nicolas est aujourd'hui rédacteur en chef d'Histoires royales. nicolas@histoiresroyales.fr